A la Une

  • Pause
  • Previous
  • Next
1/6

Université d'été

BanniereWeb UDEF2017

Dossiers

La théorie du genre : une analyse de la Commission juridique de la CNAFC


La Commission juridique des AFC vient de publier un précis sur la théorie du genre intitulé « homme – femme, l’avenir que nous prépare la théorie du genre ».

Ne reconnaissant que l’aspect social du sexe, cette théorie, élaborée aux Etats Unis dans les années 1970, a pour objectif de repenser l’organisation de la société selon des modèles homosexuels, bisexuels ou transsexuels.

Comme le montre clairement ce document, L’influence sous-jacente de la théorie du genre a fait évoluer, consciemment ou pas, les modèles familiaux dans les législations et la jurisprudence des pays occidentaux (mariage homosexuel, homoparentalité, insémination artificielle…) Ce que les tenants de la théorie du genre ont déjà obtenu n’est que le début d’une entreprise de déstructuration des modèles familiaux existants. Dès lors, en effet, que l’on ne cherche plus à construire le système de droit à partir de l’union de l’homme et de la femme, toutes les combinaisons sont possibles (peut être bientôt multiparentalité, abaissement de l’âge de la majorité sexuelle union civile à trois…).

Mais la Commission juridique liste aussi les arguments et les motifs qui permettent d’espérer que l’humanité ne va pas oublier l’altérité des sexes, la complémentarité homme-femme et l’intérêt de l’enfant.
Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (theorie_genre_8mars2007.pdf)theorie_genre_8mars2007.pdf[Théorie du genre]615 Ko

Partenariat

verslehaut etatsgeneraux

Formation

masterJPII 2017

 

Les derniers tweets

Les AFC sur Facebook

Actualités des familles La Croix