Back Vous êtes ici : Catholiques Actions et outils Foi et société Ce que nous apprend l’Enfant Dieu

Ce que nous apprend l’Enfant Dieu

Chronique de Noël 2

C'est le coup de génie de Dieu. Pour parler à l'homme, il décide que le Verbe se fait chair et habite parmi nous. Mieux encore, la Parole se fait petit enfant. Dieu parle dans les gazouillis d'un bébé. L'homme qui avait peur de Dieu, l'homme qui avait peur des commandements de Dieu se trouve rassuré parce que Dieu parle sous la forme d'un bébé ! Qui a peur d'un bébé – à part Hérode ? Qui n'est désarmé devant un bébé qui sourit ?

L'enseignement que Dieu nous donne à la crèche, c'est ceci : la Parole de Dieu est devenue un petit homme. Notre Dieu se révèle non pas sous la forme d'un texte, comme chez les musulmans, non pas sous la forme d'une pensée sage comme chez les bouddhistes. Notre Dieu a un visage. Ce que nous apprenons de Dieu, c'est le visage souriant d'un enfant qui nous l'enseigne. C'est là le principal message de Noël. Chaque visage d'enfant, chaque visage de vieillard, chaque visage de belle femme pulpeuse, chaque visage de mendiant, chaque visage humain nous parle de Dieu. Noël nous apprend à lire le palimpseste des visages autour de nous. Nous y découvrirons le plus bel Evangile, inscrit dans la chair. La Parole de Dieu est chair.

Celui qui sait lire le visage comme le paysage du cœur et le message d'amour du Seigneur, celui-là est un disciple de l'Enfant-Dieu. La gloire de Dieu c'est l'homme, et la gloire de l'homme, c'est la vision de Dieu à travers les signes incarnés qu'il met sur nos chemins.

Chronique de Noël par le conseiller ecclésiastique de la CNAFC, le père Philippe Verdin.

Actualités des familles La Croix