Back Vous êtes ici :

Articles

EllaOne : Une pilule ne remplacera jamais l’apprentissage de l’amour

Communiqué de presse

Une récente décision de la Commission européenne autorise la commercialisation de la pilule « EllaOne », désormais effective en France.

Le fait que le nombre d'avortements ne baisse pas en France est en soi un véritable drame. La société le mesure chaque jour. Elle mesure aussi qu'un tel acte marque la vie d'une femme et qu'il a des conséquences psychologiques importantes.

Les exemples passés, tels que la pilule du lendemain, montrent que la solution à cette situation n'est pas dans une nouvelle facilitation de l'avortement, pas plus que dans la banalisation de la contraception.

Cela tient au fait que ces mesures véhiculent une vision de la sexualité tournée vers le seul plaisir au détriment de toute autre dimension humaine.

La CNAFC propose une autre vision de la sexualité qui met en avant la relation à l'autre avec toutes ses dimensions et l'amour dans toute la richesse et la diversité de ses apports. C'est une véritable alternative à l'avortement.

Formation Educateurs

formation grandir et aimer vertical 218x308

Coup de cœur

livre laetitia de calbiac

Actualités des familles La Croix