Back Vous êtes ici : Vie pratique

L’aide aux plus faibles, un devoir des AFC

"Une famille ne peut s'épanouir spirituellement que si elle bénéficie de conditions de vie matérielles satisfaisantes".

Les AFC sont agréées par l’État comme association de consommateurs depuis octobre 1987. Cet agrément vient d’être renouvelé pour 5 ans.

Les difficultés de la vie quotidienne des familles relèvent bien sûr de leurs conditions matérielles, mais aussi des rapports contractuels quotidiens qu'elles entretiennent avec les entreprises (énergie, communications électroniques, achats en magasin, e-commerce, etc.). Les problèmes de nature contractuelle peuvent engendrer de réelles difficultés pour les familles mal informées et ne connaissant pas leurs droits.

Cette mission est fondée sur :

  •  le Code de la Famille qui confie aux associations familiales la défense des intérêts matériels des familles (article L.211-1) ;
  • l’Enseignement social de l’Église qui les encourage à agir dans le monde. Les associations de consommateurs sont explicitement citées dans l’encyclique Caritas in Veritate §66

Lire la suite

Le RGPD et vos données personnelles

logo cnilFace au développement des bases de données personnelles, l’Union européenne a décidé de renforcer les mesures de protection des particuliers et les obligations des entreprises, associations, établissements publics et organismes divers.

Depuis le 25 mai dernier, le Règlement général de protection des données (RGPD) est entré en vigueur et a vocation à s’appliquer de façon uniforme dans l’Union européenne. Chacun peut constater, en se connectant, que les sociétés commencent à nous informer depuis cette date sur leur « Politique de vie privée ». Le RGPD s’applique à toute collecte, traitement et utilisation de données personnelles de personnes physiques en Europe. Tout citoyen européen est protégé par le RGPD. Les sanctions vont de l’avertissement aux lourdes amendes administratives infl igées par la CNIL. À cela s’ajoutent des sanctions pénales devant les tribunaux.

Qu’est-ce que cela change pour les personnes ?

Le RGPD renforce vos droits en matière de transparence sur l’utilisation des données que vous transmettez ou qui sont collectées auprès de tiers, de même sur la nature des traitements effectués, les destinataires de vos données… Une plus grande rigueur sur le respect des droits des personnes physiques est désormais la règle, qu’il s’agisse du consentement et de ses modalités, du droit d’opposition, du droit de rectifi cation, du droit à l’oubli numérique des données, à la portabilité, au « déréférencement », à la sécurité des données ainsi qu’à une meilleure protection contre le profi lage et les décisions automatisées…

La CNAFC est également concernée. Nous travaillons actuellement à vous donner plus de transparence sur vos données d'adhérent ou de donateur.

 

Plus de renseignements sur : cnil.fr

Enquête sur les habitudes alimentaires des français

Fotolia cuisine avecenfant

Lire la suite...

C’est le moment de faire des provisions de timbres !

timbrevertLes timbres rouges (prioritaires) et verts augmenteront de 10% à compter du 1er janvier 2019. Le timbre rouge passera ainsi de 0,95 centimes à 1,05 euro, et le timbre vert de 0,80 centimes à 0,88 centimes. La Marianne rouge ainsi franchit la barre symbolique de l’euro, à 1,05 €.

Les prix du courrier augmenteront en moyenne de 4,7%. Les tarifs pour les envois de colis domestiques des particuliers augmenteront de 1,4% soit une hausse "identique à celle de 2018" souligne La Poste. Côté entreprises, le "courrier industriel de gestion" augmentera de 2,5%, et les tarifs marketing de 1,5%.

tarifs timbre 012019

Les tarifs ont été validés pat l’autorité de régulation, l'ARCEP.
La Poste est autorisée à augmenter ses tarifs de service postal (courrier et colis) de 5% par an jusqu'en 2022
https://www.60millions-mag.com/2018/07/27/le-timbre-va-franchir-la-barre-symbolique-des-1-eu-11901 

Litige : un problème dans ma location de vacances

stjeandeluzUn couple avec deux jeunes enfants a loué cet été un studio pour leurs vacances à Saint-Jean-de-Luz. Ils ont choisi un logement à proximité de la plage et du centre pour pouvoir se déplacer à pied.

Une humidité remarquée

À leur arrivée, le samedi, ils constatent une odeur de moisi et d’humidité. Ils remarquent des traces de moisissure, un plafond qui s’écaille... Ils appellent l’agence de location qui leur dit d’ouvrir les fenêtres et de venir en discuter le lundi à l’agence. L’humidité persiste et elle est nocive pour la santé de leurs enfants dont le plus jeune a un an.

Un échange de location pour 100 euros de plus ?

Le lundi, le couple fait constater par l’agence de location l’humidité du studio, que celle-ci reconnaît mais en minimisant le problème. Elle propose un changement d’appartement moyennant une augmentation de location de 100 euros pour un logement plus grand, mais plus loin de la plage et du centre. L’association de consommateur AFC contactée par le couple par l’intermédiaire de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) se met en rapport avec l’agence de location. Le lendemain, la famille est relogée dans un T3 à 600 m de la plage et pour le même prix de location.

Coup de cœur

solenne et thomas florette 5 8ans couv 1 page ulule

Actualités des familles La Croix