Back Vous êtes ici : Vie pratique

L’aide aux plus faibles, un devoir des AFC

"Une famille ne peut s'épanouir spirituellement que si elle bénéficie de conditions de vie matérielles satisfaisantes".

Les AFC sont agréées par l’État comme association de consommateurs depuis octobre 1987. Cet agrément vient d’être renouvelé pour 5 ans.

Les difficultés de la vie quotidienne des familles relèvent bien sûr de leurs conditions matérielles, mais aussi des rapports contractuels quotidiens qu'elles entretiennent avec les entreprises (énergie, communications électroniques, achats en magasin, e-commerce, etc.). Les problèmes de nature contractuelle peuvent engendrer de réelles difficultés pour les familles mal informées et ne connaissant pas leurs droits.

Cette mission est fondée sur :

  •  le Code de la Famille qui confie aux associations familiales la défense des intérêts matériels des familles (article L.211-1) ;
  • l’Enseignement social de l’Église qui les encourage à agir dans le monde. Les associations de consommateurs sont explicitement citées dans l’encyclique Caritas in Veritate §66

Lire la suite

Se restaurer chez l’habitant : quelques conseils

La table d’hôtes chez l’habitant, assuré par des particuliers ou des agriculteurs et qui permet la rencontre et le plaisir d’un bon repas partagé, connaît un grand succès.

Mais attention ! Si elle doit avoir un caractère familial et privilégier les produits du terroir, elle doit présenter les mêmes garanties que les autres formes de restauration : elle est donc soumise aux mêmes obligations que les restaurants en matière d'affichage des prix des menus, de la carte des vins, de la dénomination des plats et des vins, des règles d'hygiène et de l'obligation de délivrer et conserver des notes.

Pour en savoir plus, télécharger la fiche pratique de la concurrence et de la consommation

Aires de jeux : s'amuser sans risque

Courir, grimper, sauter... Les aires collectives de jeux sont des lieux d'épanouissement pour les enfants. On peut en trouver dans de nombreux endroits : jardins publics, centres commerciaux, campings, plages, parcs aquatiques...

Mais ce sont aussi des lieux à risques : chutes, coincements, coupures, etc. Si tous les risques ne sont pas évitables, beaucoup le sont néanmoins, à condition que chacun soit bien conscient de ses responsabilités et les assume pleinement.

Elles doivent donc respecter des exigences de sécurité réglementaires, afin de ne pas présenter de risques pour la sécurité et la santé des utilisateurs, dans le cadre d’une utilisation normale ou raisonnablement prévisible.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) recommande :

  • Avant d’orienter les enfants sur les jeux, regardez les panneaux d’affichage pour prendre connaissance des tranches d’âge recommandées
  • Retirez des enfants les vêtements, partie de vêtements ou tous éléments qui pourraient provoquer blessures ou étouffements (cordons, écharpes, foulards, bijoux). Les casques à sangles (vélo, roller) sont également à éviter.
  • Prenez le temps de regarder les jeux et repérer les plus grands dangers clous saillants, glissière de toboggan brûlante sous l’effet du soleil, etc.
  • De manière générale, ne laissez jamais un enfant évoluer sur une aire de jeux sans surveillance

Pour en savoir plus sur le site de la DGCCRF

Se baigner, sans danger

En France, les noyades sont responsables d’environ 500 décès accidentels chaque été.

stockvault piscineL’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) diffuse une brochure pour informer parents et enfants des gestes à adopter pour se baigner et pratiquer une activité nautique en toute sécurité.

Cette brochure est téléchargeable sur le site de l’Inpes

Principaux conseils pour se baigner en toute sécurité :

  • Surveiller vos enfants en permanence, rester toujours avec eux quand ils jouent au bord de l’eau ou lorsqu’ils sont dans l’eau.
  • Choisir les zones de baignade surveillées, où l’intervention des équipes de secours est plus rapide.
  • Tenir compte de votre forme physique : ne pas se baigner si l’on ressent un trouble physique (fatigue, problèmes de santé, frissons) et ne pas surestimer votre niveau de natation.
  • Un baigneur attentif est un baigneur en sécurité : prévenir un proche avant de se baigner, respecter les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade, ne pas s’exposer longtemps au soleil et rentrer dans l’eau progressivement, ne pas boire d’alcool avant la baignade, etc.

Numéro d’appel d’urgence : 112

Les glaces : consommez-les rapidement !

Vanille, chocolat, fraise, menthe, pistache, café, basilic, avocat, ... La glace est l’aliment qui permet de satisfaire tous les goûts et toutes les envies surtout en période estivale.

Si une température élevée ne pose aucun problème à certains produits, pour d’autres elle peut provoquer des problèmes de santé d'autant plus graves que les personnes qui les ingèrent sont fragiles (enfants, personnes âgées, malades, etc.). Les crèmes glacées, les glaces, les sorbets entrent dans la catégorie de produits à risque.

Une consommation rapide après l'achat est donc conseillée. La conservation dans une glacière est possible, mais il faut être vigilant. En effet, la glacière présente des garanties de fraîcheur aléatoires selon les marques et les modes de réfrigération choisis.

Pour en savoir plus, télécharger la fiche pratique de la concurrence et de la consommation

Actualité La Croix

footer fb footer twitter footer youtube