Back Vous êtes ici : Vie pratique

L’aide aux plus faibles, un devoir des AFC

"Une famille ne peut s'épanouir spirituellement que si elle bénéficie de conditions de vie matérielles satisfaisantes".

Les AFC sont agréées par l’État comme association de consommateurs depuis octobre 1987. Cet agrément vient d’être renouvelé pour 5 ans.

Les difficultés de la vie quotidienne des familles relèvent bien sûr de leurs conditions matérielles, mais aussi des rapports contractuels quotidiens qu'elles entretiennent avec les entreprises (énergie, communications électroniques, achats en magasin, e-commerce, etc.). Les problèmes de nature contractuelle peuvent engendrer de réelles difficultés pour les familles mal informées et ne connaissant pas leurs droits.

Cette mission est fondée sur :

  •  le Code de la Famille qui confie aux associations familiales la défense des intérêts matériels des familles (article L.211-1) ;
  • l’Enseignement social de l’Église qui les encourage à agir dans le monde. Les associations de consommateurs sont explicitement citées dans l’encyclique Caritas in Veritate §66

Lire la suite

Bien choisir ses guirlandes électriques

Fotolia 95539319 XSVous allez décorer votre sapin avec des guirlandes électriques mais savez-vous que ces guirlandes peuvent présenter un risque de court-circuit et entraîner un début d’incendie ? Votre vigilance est essentielle afin d’éviter tout accident.

Des précautions à prendre pour ne pas gâcher la fête :

  • vérifiez la présence du marquage CE sur la guirlande qui indique qu’elle est conforme aux règles de sécurité prévues par la réglementation en vigueur
  • en cas d’achat sur internet, privilégiez les sites à la notoriété reconnue et qui offrent une sécurité maximale pour le paiement
  • assurez-vous de la fiabilité du branchement et évitez d’employer la même prise électrique pour plusieurs appareils
  • évitez toute traction intempestive du câble, susceptible de le désolidariser du transformateur et de provoquer un court-circuit
  • ne laissez pas les guirlandes électriques branchées sans surveillance toute la journée ou toute la nuit

Et bonne fête de Noël dans la joie et la sérénité…

http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/guirlandes-electriques

Et aussi :

- Bien choisir son sapin de noël

SNCF : La nouvelle garantie 30 minutes

Fotolia trainUne bonne nouvelle pour toutes les familles qui vont prendre le train en cette fin d’année !

Afin de se mettre en conformité avec le droit européen et à l'image des compagnies aériennes, la SNCF va désormais indemniser les voyageurs pour les retards de plus de 30 minutes.

Dès le 1er décembre, tous les retards de trains de TGV et Intercités de plus de 30 minutes seront remboursés par la SNCF. Le remboursement commence à 25% du prix du billet et augmente avec la durée du retard.

La nouvelle politique tarifaire de la SNCF prévoit que :
- Tous les retards sont concernés quel que soit le motif
- L’offre est 100 % digitale : le client peut tout faire immédiatement depuis internet s’il le souhaite
- Les bons d’achat sont désormais utilisables sur internet et en points de vente dans les 48h suivant la demande.

La procédure à suivre
Dès l’arrivée du train, il est possible de faire gratuitement sa demande en ligne sur le site internet http://www.sncf.com/fr/compensation-garantie-ponctualite ou depuis l’appli SNCF.

http://www.conso.net/content/des-le-1er-decembre-la-sncf-lance-sa-nouvelle-garantie-30-minutes

 

sncg

Bien choisir son sapin de Noël

stockvault sapin de noelLe sapin est le symbole de Noël. Plus de 6 millions seront encore vendus cette année. Il mérite d’être choisi avec un soin tout particulier.
L'objectif étant d'avoir un arbre le plus beau possible le jour de Noël, il est important de l'acquérir au bon moment. Ni trop tôt (au risque d'avoir un sapin sans épine et sec le jour de Noël), ni trop tard, l'idée restant de profiter de cet arbre décoratif au maximum.

L’épicéa, plébiscité pour sa bonne odeur de résine, reste le sapin familial par excellence. Mais il résiste mal à la chaleur et perd ses aiguilles au bout de 15 jours.

Récemment arrivé sur le marché du sapin, le sapin Nordmann occupe une place de plus en plus importante parmi les sapins vendus à Noël. Il résiste très bien à la chaleur et est préféré deux fois sur trois à l’épicéa malgré un prix plus élevé.

Si vous avez un jardin, le sapin en terre, à replanter après les fêtes, est une bonne option, très écologique.

Le sapin naturel est plus écologique que le sapin artificiel. Issu d’une plantation spécifique très strictement réglementée, chaque sapin coupé est remplacé. Circuit court oblige, il vaut mieux privilégier la production française.

En revanche, le sapin artificiel est néfaste pour l’environnement car il est fabriqué en plastique, matière issue du pétrole, aussi polluante à la fabrication qu’à la décomposition. Il doit être gardé au moins 20 ans pour réduire son impact environnemental. Et égaler celui du sapin naturel.

Si vous n’avez pas acheté un sapin en pot à replanter, en janvier n’oubliez pas de rapporter votre arbre à la déchetterie. De nombreuses mairies les récupèrent pour en faire du compost, renseignez-vous.

Et bonne fête de Noël dans la joie et la préservation de l’environnement.

Et aussi :

- le Consomag "Choisir son sapin"

- Choisir ses guirlandes électriques

1er janvier 2017 : étiquetage obligatoire de l’origine de la viande et du lait pour les produits transformés

Fotolia 85333608 XSLe décret relatif à l’origine du lait et de la viande entrera en vigueur le 1er janvier 2017 et est applicable jusqu’au 31 décembre 2018. Cela concerne les produits préemballés contenant au moins 50 % de viande ou de lait.

L’étiquetage devra indiquer :

• Le pays de naissance, d’élevage et d’abattage des animaux pour la viande.
• Le pays de collecte, de conditionnement et de transformation pour le lait.

Les mentions doivent figurer :

• soit dans la liste des ingrédients, immédiatement après le nom de l'ingrédient concerné.
• soit dans une note au bas de cette liste.

Leur taille, couleur et police de caractères doivent être identiques à celles utilisées pour la liste des ingrédients.

Les stocks des plats dont les étiquettes ne mentionnent pas l’origine des viandes et du lait peuvent être écoulés jusqu’au 31 mars 2017.

Une disposition mise en place pour deux ans dans le cadre d’une expérimentation validée par la commission européenne.

Cette mesure répond aux attentes des associations de consommateurs dont la CNAFC et des éleveurs.
https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/actualites/A10882

Actualités des familles La Croix