Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Autres actualités conso Ce qui a changé au 1er juillet 2017 pour les familles

Ce qui a changé au 1er juillet 2017 pour les familles

vignette crit'airPlusieurs évolutions pour les familles au 1er juillet 2017:

Vignette Crit’Air obligatoire pour circuler

Interdiction de circuler aux véhicules circulant dans les zones à circulation restreinte (ZCR) sans vignette Crit’Air, indiquant leurs émissions polluantes (oxydes d’azote, particules).
Elle ne s’applique pour l’instant que pour circuler à Paris intra-muros, Lyon-Villeurbanne et Grenoble et dans les villes qui ont établi des ZCR.
Ces zones sont en principe délimitées par des panneaux routiers. Soyez attentifs...

L'amende est de 68 euros pour les voitures particulières et les deux-roues, et de 135 euros pour les cars et les camions. La vignette, destinée à combattre la pollution, coûte 4,50 euros. Elle est disponible sur le site certicat-air.gouv.fr.

Tarif des médecins spécialistes

La consultation coordonnée, lorsqu’un médecin traitant adresse son patient à un spécialiste, passe de 28 à 30 €. Le tarif de la consultation des psychiatres, neuropsychiatres et neurologues, passe de 37 à 39 €.

Plaques d’immatriculation pour deux roues

Tous les véhicules à deux ou trois roues motorisés, et les quads, sont dans l'obligation d'être équipés d’une plaque de format 210 × 130 mm sous peine d'une amende passible de 4e classe (135 euros).

Interlocuteur unique pour certaines retraites

Les salariés du privé, les salariés agricoles et les indépendants ayant cotisé à plusieurs régimes (CNAV, MSA, RSI) durant leur carrière bénéficient désormais d’un interlocuteur et d’une pension uniques lors de leur départ à la retraite.

Diagnostics concernant l'électricité et le gaz pour les locations

En cas de location de biens immobiliers datant d'avant 1975, les propriétaires vont devoir fournir à leur locataire des diagnostics concernant à la fois l'état de l'installation électrique et de l'installation de gaz. Ces diagnostics ont une durée de validité de 3 ans et doivent être effectués par un spécialiste.

Actualités des familles La Croix