Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Autres actualités conso Ce qui change au 1er janvier 2019

Ce qui change au 1er janvier 2019

Une nouvelle année qui commence est toujours synonyme de changement pour les familles.

Fiscalité

Le prélèvement à la source est mis en placeNouveauté 2019

Chez les salariés, l’impôt sera prélevé directement par l’employeur : il apparaitra sur la fiche de paie au même titre que les cotisations sociales ; chez les retraités, la collecte sera réalisée par les caisses de retraite. Les travailleurs indépendants verseront un acompte mensuel ou trimestriel, calculé par l’administration  en fonction de leurs revenus des mois précédents, puis ajusté selon leur revenus effectifs.

Service public

Pour participer au scrutin de vote pour les élections européennes qui auront lieu le dimanche 26 mai 2019, il vous est possible de vous enregistrer jusqu’au 31 mars 2019.

Salaires et revenus

Le Smic horaire passe de 9,88 à 10,03 € brut (+1,5%), et le Smic mensuel de 1 498 à 1 521 € sur la base de 35 heures hebdomadaires, (1204 € en net).
Les heures supplémentaires sont exonérées de cotisations salariales et d’impôt sur le revenu jusqu’à 5 000 € net par an.
La CSG baisse de 8,3 % à 6,6 % pour 5 millions de retraités. La mise en œuvre pourrait prendre plusieurs mois et les bénéficiaires seront remboursés rétroactivement.

Timbre postal

Le prix du timbre augmente de 10 % en moyenne.
Le timbre vert passe ainsi de 0,80 € à 0,88 ; le timbre rouge coûte désormais 1,05 € au lieu de 0,95. L’Écopli est vendu 0,86 au lieu de 0,78.

Énergie

Baisse des tarifs réglementés du gaz de près de 2 %.
Le chèque énergie est augmenté de 50 € pour 5,8 millions de ménages pour payer leurs factures d’énergie ou des travaux de rénovation énergétique.

Travail

Le compte personnel de formation est désormais alimenté en euros et plus en heure.

Santé et environnement

Le prix de vente des prothèses auditives est plafonné à 1 300 €. Le remboursement minimum par la Sécurité sociale et les mutuelles passe de 199,71 à 300 €. Pour les enfants jusqu’à 20 ans révolus, ces deux montants sont alignés à 1 400 €.

Permis de conduire

Le délai probatoire est réduit d’un an pour les jeunes conducteurs ayant suivi  une formation « post permis » entre les 6 et 12 premiers mois suivant l’obtention du permis. Pour un conducteur possédant le permis B sans conduite accompagnée, elle sera de  2 ans, et pour ceux ayant réalisé la conduite accompagnée, de 1 an et demi.

Écologie

La prime à la conversion sera doublée pour 20 % des français considérés comme les plus modestes. Elle passe de 2 000 à 4 000 €.

Limitations des promotions

Les promotions sur les produits alimentaires dans la distribution ne peuvent pas excédé 34 % du prix de vente au consommateur. Il s’agit d’essayer de rééquilibrer le rapport de forces entre producteurs et distributeurs et lutter contre la guerre des prix, accusée de tuer les agriculteurs.

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix