Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Autres actualités conso

Consommation

Voyager sereinement : quelques conseils de la SNCF

voyage en trainPour vous assurer que votre voyage se passera en toute tranquilité, suivez ces quelques conseils du médiateur de la SNCF.

1 - Utiliser les canaux de vente agréés SNCF
2 - Vérifier tous les éléments de sa commande, en gare, boutique ou sur internet (notamment la date et l’heure du voyage, les gares de départ et d’arrivée, le tarif, etc.),
3 - Pour les achats en ligne :
       - Ne pas utiliser de carte bancaire virtuelle si on souhaite retirer son billet en gare ou en boutique,
       - Vérifier que la date d’expiration de la carte bancaire servant au paiement est postérieure à la date prévue du retrait du billet,
       - Lors de l’achat d’un e-billet, seul type de billet SNCF nominatif, vérifier que les informations saisies sont exactes et correspondent bien au voyageur et non à la personne qui fait la commande,
       - En cas d’impossibilité de retrait de son billet (carte perdue, volée… ), racheter un nouveau billet puis adresser au service relation clients une demande d’examen de cette situation particulière,
4 - Vérifier la date d’expiration de sa carte de réduction avant d’entreprendre son voyage,
5 - Ne pas voyager muni de sa seule confirmation de commande (billet ou e-billet impératif),
6 - Pour les billets au tarif Loisirs, annuler ou échanger son billet avant le départ du train,
7 - Bien conserver son billet pour pouvoir le produire en cas de réclamation ou de remboursement,
8 - En cas d’absence de réponse du service relation clients à une réclamation ou d’insatisfaction sur le contenu de la réponse apportée, saisir le Médiateur rapidement pour éviter de dépasser les délais de saisine.

La garantie légale passe de 6 mois à 2 ans

Depuis le 18 mars 2016, grâce à la loi Consommation, la garantie légale de conformité* s’applique pendant 2 ans. Le délai reste de 6 mois pour les biens d’occasion.
Ainsi, pendant toute la durée de la garantie légale de conformité, le consommateur n'aura pas à apporter la preuve que le défaut existait bien au moment de la livraison. En revanche, si le vendeur conteste l'antériorité du défaut de conformité, ce sera à lui d'apporter la preuve que le défaut n'était pas présent au moment de la livraison et qu'il est le fait du consommateur.

Par ailleurs, le rappel régulier dans les documents contractuels, les bons de commande et les contrats de garantie commerciale, de l'existence de la garantie légale de conformité, devrait contribuer à mieux la faire connaitre auprès des consommateurs.

* C'est la garantie que peut faire valoir un consommateur contre des éventuelles défaillances d'un produit –défaut de conformité– qu’il a acheté, sans avoir à prouver que la défaillance technique n’est pas liée à l’usage qu’il en a fait. Autrement dit, aussi longtemps que court cette garantie, ce n’est pas au consommateur de prouver la faute du vendeur, présumé responsable.

En savoir plus sur le site du Ministère

Mieux choisir votre banque grâce au comparateur de tarifs

comparateur bancaireUn comparateur public gratuit des tarifs bancaires sur internet permet depuis le 1er février 2016 de comparer les tarifs facturés par 155 établissements bancaires sur les principaux frais, dont les commissions d'intervention.

Le site, très simple d'utilisation, permet de filtrer les listes de tarifs géographiquement et en fonction d'un service en particulier, montrant parfois des différences de prix allant du simple au triple ! L'interface permet de comparer jusqu'à 6 services différents dans toutes les banques d'un département.

Cette transparence renforcée sur les tarifs devrait permettre aux consommateurs de choisir leur banque en connaissance de cause.

Consulter le comparateur

Actualités des familles La Croix