Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Developpement durable

Développement durable

Ménage de printemps : faites le tri !

C’est le printemps et le temps du grand ménage de saison, le marathon du tri, du lavage et du rangement.
Toute la famille se retrousse les manches pour rendre son logement plus sain et agréable en faisant du bien à la planète.

Faites le vide en famille dans les placards avec un coup de pouce pour la planète et donnez une seconde vie aux objets dont vous ne vous servez plus.

Les objets de la famille devenus inutiles (le mobilier, l’électroménager, la vaisselle, les vêtements et les jouets) ne sont pas forcément à jeter. Ils peuvent trouver une nouvelle fonction et être réemployés en donnant à un particulier ou une organisation caritative qui récupère et répare parfois les objets.
Envisagez toujours de réparer avant de jeter. Les métiers de la réparation n’ont pas disparu : cordonniers, couturières, tapissiers et artisans-réparateurs en mobilier ou électro-ménager sont souvent disponibles près de chez vous.
Il existe aussi des lieux dédiés à la réparation : les recycleries dont l’ambition est de récupérer, valoriser et/ou réparer des objets, pour ensuite les revendre au grand public.

Enfin, si vous devez jeter quelque chose à la poubelle, l’ADEME vous accompagne pour bien jeter et savoir où les apporter : « Que faire de mes déchets ? ».

Recettes et astuces anti-gaspi (5/5)

PAINFotolia paingrillé
Faire du pain perdu avec le pain rassis
Le griller
Cakes salés avec du pain trempé dans du lait
Croutons au fromage râpé
Le pain trop dur : aux oiseaux, canards, aux cygnes...

CONGELER
Il suffit de portionner... tout
Grâce à des sacs à glaçons, on conservera du concentré de tomates dont on n’utilise que la moitié, des soupes, du lait de coco, une sauce...
Le pain se congèle très facilement, certains fromages aussi

4 astuces :

- Pour conserver la salade : la mettre bien essorée dans un récipient type tupperware ou un sac en plastique, avec 1 ou 2 feuilles de sopalin sa durée de vie est multipliée
- Les poules « recyclent » très bien les déchets alimentaires
- Ecrire la date d’ouverture d’une briquette de crème fraîche ou d’un pot de mayonnaise pour savoir combien de temps on peut le consommer une fois entamé
- DLC ET DLUO : ne pas hésiter à consommer au-delà de la date de péremption, regarder plutôt l’aspect des aliments

Recettes et astuces anti-gaspi (4/5)

Fotolia soupeSOUPES
Tous les restes font une excellente soupe. On y ajoute de l’ail, de l’oignon, du fromage râpé de la crème fraiche...

FRUITS ABIMES
En compote ou salade de fruits, en dessert improvisé (clafoutis rapide), ou arrosés de jus de citron et sucre vanillé sous 1 boule de sorbet au choix ; cuits au micro-onde et refroidis pour agrémenter yaourt nature ou fromage blanc ; dans un gâteau au yaourt

3 astuces :

- Mettre les aliments à consommer rapidement en bonne visibilité dans le réfrigérateur
- Avoir un congélateur et ne pas hésiter à congeler
- Cuisiner davantage et congeler ce que l’on ne consomme pas le jour même, de façon à n’avoir qu’à décongeler un plat réalisé d’avance pour les jours moins favorables

Recettes et astuces anti-gaspi (3/5)

Fotolia hachisLEGUMES
Cuire patates douces, butternuts et autres grands légumes au four, sans les éplucher ni les couper. C’est un énorme gain de temps et pendant qu’ils sont au four on peut s’occuper des enfants
Avec des légumes plus très frais : Purées, gratins, tartes, cakes, galettes, omelettes

RESTES DE VIANDES
En Hachis-Parmentier, en farce, en dés dans les salades
Des boulettes passées à la poêle avec une sauce tomate

3 astuces :

- Optimiser l’utilisation du four en faisant cuire une tarte dans le four en même temps ou juste après la cuisson du plat principal
- Mettre les restes dans une gamelle pour le déjeuner du lendemain
- Des soirées « diner de restes » où chacun pioche dans ce qui reste, c’est bien apprécié des enfants et des ados

 

Bien choisir son sapin de Noël

stockvault sapin de noelLe sapin est le symbole de Noël. Plus de 6 millions seront encore vendus cette année. Il mérite d’être choisi avec un soin tout particulier.
L'objectif étant d'avoir un arbre le plus beau possible le jour de Noël, il est important de l'acquérir au bon moment. Ni trop tôt (au risque d'avoir un sapin sans épine et sec le jour de Noël), ni trop tard, l'idée restant de profiter de cet arbre décoratif au maximum.

L’épicéa, plébiscité pour sa bonne odeur de résine, reste le sapin familial par excellence. Mais il résiste mal à la chaleur et perd ses aiguilles au bout de 15 jours.

Récemment arrivé sur le marché du sapin, le sapin Nordmann occupe une place de plus en plus importante parmi les sapins vendus à Noël. Il résiste très bien à la chaleur et est préféré deux fois sur trois à l’épicéa malgré un prix plus élevé.

Si vous avez un jardin, le sapin en terre, à replanter après les fêtes, est une bonne option, très écologique.

Le sapin naturel est plus écologique que le sapin artificiel. Issu d’une plantation spécifique très strictement réglementée, chaque sapin coupé est remplacé. Circuit court oblige, il vaut mieux privilégier la production française.

En revanche, le sapin artificiel est néfaste pour l’environnement car il est fabriqué en plastique, matière issue du pétrole, aussi polluante à la fabrication qu’à la décomposition. Il doit être gardé au moins 20 ans pour réduire son impact environnemental. Et égaler celui du sapin naturel.

Si vous n’avez pas acheté un sapin en pot à replanter, en janvier n’oubliez pas de rapporter votre arbre à la déchetterie. De nombreuses mairies les récupèrent pour en faire du compost, renseignez-vous.

Et bonne fête de Noël dans la joie et la préservation de l’environnement.

Et aussi :

- le Consomag "Choisir son sapin"

- Choisir ses guirlandes électriques

- Quelques conseils avant d'acheter une poupée

- La sécurité des jouets

Coup de cœur

PMA couv enjeux debats

Actualités des familles La Croix