Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Developpement durable

Développement durable

Les aides financières à la rénovation énergétique

logo ecorenovationVous voulez engager des travaux de rénovation énergétique dans votre logement ?

Quelle que soit votre situation, il y a forcément une aide qui correspond à vos besoins de rénovation !

Isolation de la toiture, changement du système de chauffage, des fenêtres, le chauffage, les énergies renouvelables... une palette d'aides, subventions, crédits d’impôt, réductions fiscales, est disponible, avec des critères d'attribution qui sont liés au logement, à la situation du particulier et aux caractéristiques techniques des matériels installés.

Ce guide officiel et gratuit sur le site de l'ADEME liste les aides existantes et leurs conditions d'attribution pour l'année 2015

 

La grande cause nationale 2015 : le climat

logo cop21Le label de grande cause nationale 2015 a été attribué à la « Coalition Climat 21 ».

La France accueillera en effet fin 2015 la grande conférence sur le climat, où est espérée la conclusion d’un accord global et contraignant sur la réduction des gaz à effet de serre.
« La Coalition Climat 21'rassemble des associations et mouvements de la société civile dont le but est de sensibiliser sur les changements climatiques. Le label "Grande cause nationale" permettra à sa campagne de communication de bénéficier de diffusions gracieuses sur les radios et chaînes de télévision publiques ».

Rappelons que le pape François s’est engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique, « Le changement climatique devient une question de justice, de respect et d'équité, une question qui doit éveiller les consciences. ». La publication de son encyclique sur l'écologie humaine devrait être un des événements de l'été 2015.

Voir l'article sur le site du service public

L’étiquette énergie européenne se généralise en 2015

Depuis le 1er Janvier 2015, l'étiquette énergie est exigée pour les hottes aspirantes et définit un format applicable aux sites e-commerce.
Identique partout dans l'Union européenne, l'étiquette énergie doit aider les consommateurs à se repérer au moment d'un achat.
Les revendeurs ont pour obligation d'afficher dans leurs magasins (et sur leurs sites marchands) le document relatif à chaque modèle.

Les informations qui figurent sur l'étiquette sont :

  • la classe d'efficacité énergétique,
  • la consommation d'énergie annuelle en kWh,
  • la classe d'efficacité d'évacuation des flux de vapeur,
  • la classe d'efficacité d'éclairage de la surface de cuisson,
  • la classe d'efficacité de filtration des graisses,
  • produit pour lequel le niveau sonore est un critère particulièrement pertinent, la déclaration du niveau de bruit aérien de l'appareil sera obligatoire,il est exprimé en décibels.

Des changements interviennent par ailleurs sur l'étiquette énergie des fours, électriques ou au gaz. L'échelle d'évaluation de l'efficacité énergétique ne va plus de A à G, mais de A+++ à D.

Les appareils concernés sont non seulement les fours encastrables, mais aussi les fours intégrés à une cuisinière et les fours fonctionnant au gaz. Restent exclus de l'étiquette énergie les fours disposant d'une fonction micro-ondes, les fours portables et les fours vapeur.


En savoir plus sur le site du GIFAM

Le climat, grande cause nationale en 2015

La lutte contre le dérèglement climatique est déclarée « grande cause nationale de 2015 ».

Les grandes causes nationales qui existent depuis 1977 étaient plutôt réservées à des questions de santé : le cancer, la maladie d'Alzheimer, ... ou au social avec la violence faites aux femmes ou l'illettrisme l'an dernier. Cette année, c'était l'engagement associatif.

Ce statut de cause nationale, pour la première fois donné à une cause environnementale, doit permettre à des associations de pouvoir diffuser gratuitement leur message pour protéger la planète.

En savoir plus sur le site du Gouvernement

Bien choisir son sapin de Noël

stockvault-sapin de noelLe sapin est le symbole de Noël. Plus de 6 millions seront encore vendus cette année. Il mérite d'être choisi avec un soin tout particulier.
L'objectif étant d'avoir un arbre le plus beau possible le jour de Noël, il est important de l'acquérir au bon moment. Ni trop tôt (au risque d'avoir un sapin sans épine et sec le jour de Noël), ni trop tard, l'idée restant de profiter de cet arbre décoratif au maximum.

L'épicéa, plébiscité pour sa bonne odeur de résine, reste le sapin familial par excellence. Mais il résiste mal à la chaleur et perd ses aiguilles au bout de 15 jours.
Récemment arrivé sur le marché du sapin, le sapin Nordmann occupe une place de plus en plus importante parmi les sapins vendus à Noël. Il résiste très bien à la chaleur et est préféré deux fois sur trois à l'épicéa malgré un prix plus élevé.
Si vous avez un jardin, le sapin en terre, à replanter après les fêtes, est une bonne option, très écologique.

Le sapin naturel est plus écologique que le sapin artificiel. Issu d'une plantation spécifique très strictement réglementée, chaque sapin coupé est remplacé. Circuit court oblige, il vaut mieux privilégier la production française.

En revanche, le sapin artificiel est néfaste pour l'environnement car il est fabriqué en plastique, matière issue du pétrole, aussi polluante à la fabrication qu'à la décomposition. Il doit être gardé au moins 20 ans pour réduire son impact environnemental. Et égaler celui du sapin naturel.

Si vous n'avez pas acheté un sapin en pot à replanter, en janvier n'oubliez pas de rapporter votre arbre à la déchetterie. De nombreuses mairies les récupèrent pour en faire du compost, renseignez-vous.

Coup de cœur

PMA couv enjeux debats

Actualités des familles La Croix