Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Santé

Santé

Crit'Air : la vignette écologique pour voiture

crit airLa vignette, appelée « certificat qualité de l’air » se généralise. Elle est obligatoire pour circuler dans les zones à circulation restreinte, où la circulation des véhicules les plus polluants est réglée par arrêté local après avoir effectué les études et consultations prévues par la règlementation. Ce sera le cas à Paris intra-muros dès le 16 janvier 2017 pour circuler en semaine de 8 h à 20 h.

On se la procure en allant sur le site officiel certificat-air.gouv.fr et en donnant le numéro d’immatriculation de la voiture. La vignette correspondant à la catégorie est envoyée par la poste (à l’adresse figurant sur la carte grise). Il en coute 4,18 € et elle est valable pour la durée de vie du véhicule.

Inutile donc de passer par des sites payants (prenant des frais d’intervention) pour cette simple démarche.

Il y a 6 catégories de vignettes qui correspondent à des niveaux d’émission de polluants. Elles détermineront des restrictions de circulation dont il est annoncé qu’elles seront de plus en plus contraignantes. On sait déjà que, toujours à Paris, les véhicules commercialisés avant 1997 ne peuvent plus circuler à ces mêmes horaires de semaine déjà indiqués !

Le site officiel propose une simulation mais c’est l’administration qui détermine la vignette que vous recevrez. Les délais de délivrance ne sont donnés qu’à titre indicatif. Aucune information n’est disponible quant à la façon de se procurer la vignette sans passer par le site internet !

critair

Votre enfant et la bronchiolite

bronchLa bronchiolite est une maladie virale très contagieuse touchant chaque hiver environ 30% des nourrissons dont plus de la moitié sont des enfants de moins de 6 mois. Le pic est souvent atteint entre les mois de décembre et janvier.

La brochure « La bronchiolite » de Santé publique France vous donne des conseils pratiques.

Pour éviter la transmission du virus à l’origine de la bronchiolite à un bébé, les parents, les frères et les sœurs, et tout l’entourage proche peuvent adopter des gestes simples et diminuer le risque de bronchiolite :

  • En vous lavant les mains pendant 30 secondes, avec de l’eau et du savon avant de vous occuper du bébé.
  • En évitant, quand cela est possible, d’emmener son enfant dans des endroits publics confinés (transports en commun, centres commerciaux…).
  • En ne partageant pas les biberons, sucettes.
  • En lavant régulièrement jouets et « doudous ».
  • En ouvrant les fenêtres de la pièce où il dort au moins 10 minutes par jour pour aérer.
  • En ne fumant pas à côté des bébés et des enfants.

Et lorsqu’on est soi-même enrhumé :

  • Se couvrir la bouche quand on tousse ou éternue avec le coude ou la manche.
  • Porter un masque.
  • Eviter d’embrasser le bébé sur le visage et sur les mains.

Vous pouvez télécharger la brochure sur : http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/613.pdf

Vacances sportives : bougez en toute sécurité !

famille sportEn période estivale, les rivières accueillent les adeptes d’activités sportives en eaux vives, canoë-kayak, rafting, canyoning.
Certes ludiques, ces activités de pleine nature sont avant tout sportives et appellent au respect de règles de sécurité.
En famille ou entre amis, quel que soit votre niveau et vos envies, il est important de respecter un certain nombre de consignes de sécurité.

N’oubliez pas avant de partir de:
– Vérifier systématiquement la météo locale, car même s’il fait beau au moment du départ, les conditions peuvent évoluer rapidement. Consultez Météo France.
– Vérifier les courants et les risques existants dans votre zone de navigation auprès de la mairie ou de l’Office du tourisme;
– Vérifier que votre matériel est complet et en bon état ;
– Toujours prévenir un proche de votre départ, indiquer votre zone de navigation et votre heure de retour. Cette personne pourra alerter et renseigner les secours si besoin ;
– Vous assurer que vous avez les compétences pour l’activité ou le parcours que vous souhaitez réaliser. Ne vous surestimez pas et ne partez que sur des rivières à votre niveau, elles sont cotées de 1 à 6 en fonction de leur difficulté croissante ;
– Vous former, si vous débutez, auprès de professionnels compétents ;

Par ailleurs, avant le départ, la Commission de la sécurité des consommateurs (CSC) invite les usagers à s’assurer de la bonne taille des gilets de flottabilité, tout particulièrement ceux des enfants, et à porter, durant le parcours, tous les équipements de protection individuelle remis.

Actualités des familles La Croix