Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Teléphonie - internet

Telephonie et internet

Le portable, source de conflits fréquents entre parents et enfants, selon un sondage

Parmi les parents d'enfants qui ont un mobile, 61% estiment que ce dernier est à l'origine de conflits, selon un sondage TNS Sofres pour l'Union nationale des associations familiales (UNAF) et Association Action Innocence, rendu public mardi 16 octobre 2012 et qui porte sur l'influence du téléphone portable dans les relations parents-enfants.
L'achat de l'appareil est le plus souvent une initiative des parents, mais la démarche est toujours un peu subie selon eux. Environ 61% considèrent cette acquisition comme une «fatalité» et «un passage obligé». Plus de trois fois sur quatre, la première raison de l'achat est la volonté de pouvoir joindre leur enfant à n'importe quel moment de la journée. Environ un tiers des parents (34%) craignent que leur enfant ne devienne dépendant et 27% s'inquiètent d'une utilisation «trop importante».

Parmi les enfants qui possèdent un portable, 45% des 10-15 ans et un tiers des enfants de 10 ans possèdent un smartphone.
Plus de trois fois sur quatre, la première raison de l'achat évoquée par les parents est la volonté de pouvoir joindre leur enfant et de pouvoir être joint à n'importe quel moment. Mais cette raison a vite fait de devenir un sujet de conflit entre les parents et leur progéniture, surtout quand cette dernière est aux abonnés absents...
Les conflits liés au mobile sont fréquents, 61% des parents les mentionnent, et même un peu plus (69 quand l'enfant a un smartphone. Environ un tiers des parents (34%) craignent que leur enfant ne devienne dépendant et 27% s'inquiètent d'une utilisation "trop importante".
D'après les conclusions de l'enquête, le portable a un "réel impact sur l'emploi du temps des enfants".
Pour ceux qui utilisent un smartphone, le temps consacré à l'appareil est encore plus important que pour les autres. Dans l'ensemble, selon ce sondage, 68% des adolescents ou pré-adolescents envoient des SMS plusieurs fois par jour.
Du coup, il est fréquent que les parents recadrent leur enfant sur l'utilisation du téléphone, par exemple en leur interdisant de répondre durant les repas ou les devoirs (68% des cas). Les adultes contrôlent aussi la facture détaillée, soit pour contrôler les coûts (69, soit pour surveiller les contenus (51%) mais rares sont ceux qui utilisent le contrôle parental (7%).
"Le téléphone portable perturbe la relation parent/enfant et rend l'entrée dans l'adolescence plus précoce", estime François Fondard, président de l'UNAF, dans un commentaire de l'étude.
"A 10 ans, un tiers des enfants équipés d'un mobile ont un smartphone, et peuvent donc à tout moment avoir accès à Internet. Le rôle du parent ne se résume pas à l'achat de l'appareil; il s'agit d'accompagner l'enfant dans son utilisation et d'instaurer le dialogue", suggère pour sa part Elizabeth Sahel, responsable d'Action Innocence France.
Sondage réalisé par internet auprès de 1.000 parents d'enfants (10-15 ans) équipés de téléphone portable, du 6 au 17 septembre. Echantillon représentatif de cette population (méthode des quotas).

Outil de sécurisation pour le parent, symbole d'autonomie pour l'enfant, le téléphone portable peur perturber la relation « parent-enfant » mais il ne doit pas modifier le rôle des parents. Quelle que soit l'évolution des nouvelles technologies, le parent devra s'intéresser, échanger avec d'autres parents, tester des solutions et les adapter, afin de maintenir sa place d'éducateur.

Le portable, source de conflits fréquents entre parents et enfants, selon un sondage

Toutes les informations utiles pour gérer vos achats et abonnements multimédia payés par facture mobile ou Internet.

Avec le développement des services sur les mobiles et les offres de contenus, on constate de plus en plus d'incidents soit à cause de l'imprécision des informations contractuelles ou tarifaires, soit à cause d'arnaques volontaires qui pénalisent les utilisateurs.
L'Association Française du Multimédia Mobile et les opérateurs historiques ont mis au point une structure déontologique dans l'intérêt des consommateurs, pour que les offres et informations soient claires et lisibles, que les opérateurs puissent conseiller ou sanctionner les éditeurs s'adressant au grand public.
Les consommateurs peuvent, dès maintenant, visiter le site d'information www.infoconso-multimedia.fr pour y trouver des informations pratiques quotidiennes en matière de sécurité, et www.afmm.fr pour y connaître les principes et les chartes déontologiques et s'y référer en cas de difficulté, en s'adressant exclusivement au service client de leur opérateur.

Voyageurs : découvrez vos droits en un clic sur votre téléphone

C'est l'heure des vacances! Avec les désagréments qui peuvent en découler... Vous êtes bloqués dans un aéroport? Vos bagages ont été égarés? Une nouvelle application smartphone vous permet de vous informer sur vos droits sans avoir à vous déplacer.

A la veille des grands départs en vacances d'été, la Commission européenne lance une application smartphone à destination des usagers du train et de l'avion.

Les voyageurs bloqués dans un aéroport ou ayant perdu leurs bagages peuvent ainsi connaître leurs droits rapidement et sans se déplacer grâce à cette application disponible en 22 langues et fonctionnant sur quatre plateformes mobiles: iPhone et iPad d'Apple, Android de Google, Blackberry de RIM et Windows Phone 7 de Microsoft.

La Commission européenne précise par exemple que "si vous ne pouvez embarquer en raison d'un vol annulé, vous pouvez prétendre à une indemnisation dont le montant est compris entre 125 et 600 euros. Si vos bagages sont endommagés à la suite d'un accident, vous pouvez aussi demander réparation. De même, il est utile de savoir que les compagnies ferroviaires et aériennes ont l'obligation de fournir des informations transparentes sur leurs tarifs et d'apporter une assistance aux passagers à mobilité réduite".

L'application indique aussi auprès de qui porter plainte en cas de problème.

"Dans les situations d'urgence de grande ampleur, comme celle provoquée par le nuage de cendres d'un volcan islandais en 2010, l'application peut aussi communiquer les informations et les conseils aux voyageurs émis par la Commission européenne", ajoute encore le communiqué.

Elle peut être téléchargée grâce au QR code suivant :



Pour de plus amples informations sur les droits des passagers, veuillez consulter http://ec.europa.eu/transport/passenger-rights/fr/index.html

Actualités des familles La Croix