Back Vous êtes ici : Vie pratique

L’aide aux plus faibles, un devoir des AFC

"Une famille ne peut s'épanouir spirituellement que si elle bénéficie de conditions de vie matérielles satisfaisantes".

Les AFC sont agréées par l’État comme association de consommateurs depuis octobre 1987. Cet agrément vient d’être renouvelé pour 5 ans.

Les difficultés de la vie quotidienne des familles relèvent bien sûr de leurs conditions matérielles, mais aussi des rapports contractuels quotidiens qu'elles entretiennent avec les entreprises (énergie, communications électroniques, achats en magasin, e-commerce, etc.). Les problèmes de nature contractuelle peuvent engendrer de réelles difficultés pour les familles mal informées et ne connaissant pas leurs droits.

Cette mission est fondée sur :

  •  le Code de la Famille qui confie aux associations familiales la défense des intérêts matériels des familles (article L.211-1) ;
  • l’Enseignement social de l’Église qui les encourage à agir dans le monde. Les associations de consommateurs sont explicitement citées dans l’encyclique Caritas in Veritate §66

Lire la suite

Problème de réseau ? Signalez-les à l'ARCEP

stockvault google« J'alerte l'Arcep » : une plateforme pour signaler ses problèmes de connexions.

La plateforme de signalement « J'alerte l'Arcep » (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) rencontre un immense succès.

Cette initiative permet aux consommateurs français de prendre contact avec l’ARCEP en vue de résoudre les litiges avec les opérateurs. Il est possible de signaler toutes sortes de dysfonctionnement sur le site de J’alerte l’ARCEP, que ce soit des soucis de facturations, de réseaux ou encore de résiliations.

Via un formulaire à remplir très simplement, les consommateurs français peuvent également trouver une aide pour résoudre les divers problèmes rencontrés avec leurs opérateurs. Voir le site : https://jalerte.arcep.fr

 

Choisir une maison de retraite

Pour accompagner les seniors et leurs familles dans leur quête d’une maison de retraite, l'Institut National de la Consommation (INC) met à disposition via son site Internet une fiche pratique pour les guider dans leur recherche.

Cette fiche très complète tente de clarifier les différentes structures destinées aux besoins de la personne âgée et de permettre de faire le choix le plus adapté en fonction de plusieurs critères, notamment son état de santé, sa situation familiale, sa situation géographique, ses revenus...

An savoir plus sur le site de l'INC : https://www.inc-conso.fr/content/senior-choisir-un-etablissement-adapte-ses-besoins

La pollution numérique qu’est-ce que c’est ?

Fotolia outils numeriquesL’Institut national de la consommation et l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie ont lancé une campagne d’information sur "La pollution numérique qu’est-ce que c’est ?"

Tablette, smartphone, imprimante ou encore ordinateur, la fabrication de ces derniers nécessite de nombreux matériaux. Pour certains des métaux rares et dont l’extraction est parfois très polluante.

Aussi prolonger leur durée de vie est un moyen de limiter les impacts environnementaux. Le tout grâce à quelques réflexes à adopter. La plupart des matériaux que contiennent ces équipements sont recyclables et réutilisables. Sans compter que beaucoup de matières qu’ils contiennent sont précieuses et rares. Même hors d’usage, les smartphones, comme de nombreux appareils électroniques, sont composés d’une véritable richesse : c’est ce que l’on appelle une mine urbaine.

Mais la pollution numérique n’est pas uniquement une question d’objets. Cela concerne également le stockage de données sur le Cloud, la lecture de vidéos en streaming...

L’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie et l’Institut national de la consommation ont produit en partenariat, une série de 5 vidéos Consomag et 10 questions/réponses d’experts qui font le point sur cette pollution numérique et donnent des conseils aux consommateurs pour essayer de la réduire à leur échelle :
https://www.inc-conso.fr/content/la-pollution-numerique-quest-ce-que-cest

Participez aux trophées vidéo Educnum jusqu'au 9 avril 2018

La CNAFC, membre du collectif EDUCNUM, invite les 18-25 ans à participer aux 4èmes trophées EDUCNUM.

trophée educnum

10-14 ans, c’est l’âge des premiers pas sur Internet. Les contenus qui sont publiés sur eux ou sur les autres, peuvent rester presque pour toujours sur la toile.
C’est pourquoi il est essentiel de les accompagner dans l’apprentissage de bonnes pratiques, pour leur permettre de profiter pleinement des potentialités du numérique : réfléchir avant de publier, bien sécuriser et paramétrer ses comptes, vérifier ses traces, respecter les autres...

Les premiers et principaux responsables de l’éducation au numérique des enfants sont les parents, qui peuvent être aidés par d’autres (associations, écoles, cercle familial élargi,...) dont des grands jeunes comme chez les scouts.

La CNAFC est convaincue de la nécessité de sensibiliser à un usage prudent et responsable d’Internet. Et c’est dans cet esprit qu’elle a publié une brochure intitulée « 12 questions à se poser sur les réseaux sociaux ».

Si vous êtes étudiant, que vous avez entre 18 et 25 ans et que vous souhaitez aider les plus jeunes à mieux protéger leurs données personnelles et leur vie privée en ligne, vous avez jusqu’au 9 avril 2018 pour proposer une vidéo, remporter un Trophée EDUCNUM et de nombreux cadeaux !

Pour concourir, vous devez proposer une vidéo d’une durée comprise entre 30 et 150 secondes, générique compris (à envoyer via Framadrop).
Un jury composé d’experts de l’éducation et des médias sélectionnera les meilleures vidéos, puis les lauréats recevront leur trophée et des cadeaux lors de la remise officielle des prix, qui aura lieu en juin 2018 à Paris.

Déposez votre dossier de candidature sur : https://www.educnum.fr/fr/webform/dossier-de-candidature-trophees-educnum-20172018

Coup de cœur

livre laetitia de calbiac

Actualités des familles La Croix