Back Vous êtes ici : Vie pratique

L’aide aux plus faibles, un devoir des AFC

"Une famille ne peut s'épanouir spirituellement que si elle bénéficie de conditions de vie matérielles satisfaisantes".

Les AFC sont agréées par l’État comme association de consommateurs depuis octobre 1987. Cet agrément vient d’être renouvelé pour 5 ans.

Les difficultés de la vie quotidienne des familles relèvent bien sûr de leurs conditions matérielles, mais aussi des rapports contractuels quotidiens qu'elles entretiennent avec les entreprises (énergie, communications électroniques, achats en magasin, e-commerce, etc.). Les problèmes de nature contractuelle peuvent engendrer de réelles difficultés pour les familles mal informées et ne connaissant pas leurs droits.

Cette mission est fondée sur :

  •  le Code de la Famille qui confie aux associations familiales la défense des intérêts matériels des familles (article L.211-1) ;
  • l’Enseignement social de l’Église qui les encourage à agir dans le monde. Les associations de consommateurs sont explicitement citées dans l’encyclique Caritas in Veritate §66

Lire la suite

Allocation rentrée scolaire 2018

Fotolia ecoleSous condition de ressources, l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) aide les familles à assumer le coût de la rentrée pour les enfants de 6 à 16 ans et les enfants de 16 à 18 ans qui sont déclarés encore scolarisés ou en apprentissage.
 
Cette allocation, en hausse de 1% cette année, a commencé à être versée à partir du 16 août. 2,8 millions de ménages modestes devraient en bénéficier en France.
 
Pour les jeunes dont la déclaration n’a pas été réalisée avant le versement de l’ARS, les familles doivent la réaliser auprès de la Caf pour pouvoir la percevoir. Le versement se fera quelques jours après la réception de cette déclaration.
 
Son montant dépend de l’âge de l’enfant :
tableau allocations fonction age enfant
Les ressources de la famille ne doivent pas dépasser un certain plafond qui dépend du nombre d’enfants :
tableau ressources fonction nb enfants a charge
 
En cas de léger dépassement du plafond, une allocation dégressive appelée allocation différentielle, calculée en fonction des revenus, peut être versée.
Attention, l’enfant instruit au sein de sa famille n’y donne pas droit.
 
Les AFC souhaiteraient que les familles dont l’enfant est encore scolarisé en lycée au-delà de 18 ans (redoublement, échec au baccalauréat…) puissent continuer à percevoir l’ARS pendant la durée de sa scolarisation dans l'enseignement secondaire.
 

Consomag : Comment acheter prudemment sur les places de marché en ligne ?

marketplace rect5De nombreux sites de commerce, notamment les plus importants, ont créé une "Place du marché" (Marketplace) pour héberger d'autres vendeurs indépendants. Ils créent ainsi des sortes de "centres commerciaux numériques". 

Lire la suite...

Le site prix-carburants.gouv.fr fait peau neuve

carburants femme essence 310x210

Avant de partir en vacances en famille, trouvez les stations de carburant les moins chères sur votre parcours !

Lire la suite...

Nouveau règlement sur la protection des données personnelles

protection donnes perso 400x267Le RGPD, une protection des données personnelles de tout citoyen européen.

Face au développement des données de masse - le big data -, l'Union européenne a décidé de préciser les modalités de protection des données. Pour limiter le risque de failles d'un pays à l'autre, c'est à l'échelle européenne que va être déployé le RGPD, sigle français de Règlement général de protection des données, ou GPDR, équivalent anglais pour General Data Protection Regulation.

Ce texte entre en vigueur le 25 mai 2018 prochain et représente un vrai changement pour le traitement des données des 500 millions d'habitants de l'Union européenne. Il apporte de nombreuses options aux utilisateurs pour mieux gérer leurs données personnelles.

Le RGPD s’applique à toute collecte, traitement et utilisation de données personnelles des personnes physiques. Tout citoyen européen est protégé per le RGPD.

Et les entreprises ne respectant pas les dispositions du RGPD risquent des amendes.
On entend souvent parler de la plus grosse, qui consiste en une amende pouvant s'élever à 4% du chiffre d'affaires mondial de l'entreprise déclarée coupable ou 20 millions d'euros en l'absence de revenus. Pourtant, avant d'en arriver là, le RGPD permet aux autorités des données personnelles un large éventail de mesures toutes autant redoutées. Les entreprises qui ne respecteront pas les efforts demandés en matière de cybersécurité des données pourront ainsi être épinglées publiquement pour leurs fautes, ce qui ne leur fait pas du tout bonne presse.

Qu'est-ce que cela change pour l’utilisateur ?

Avec le RGPD, chacun peut désormais avoir accès à ses propres données et a le droit de les modifier, mais aussi de s'opposer à leur utilisation, notamment commerciale. Aux entreprises, donc, de demander la permission à chacun en expliquant la légitimité de leur utilisation.

Qu'est-ce que cela change pour les entreprises ?

Le RGPD reprend des principes qui ne sont pas nouveaux: le consentement, le droit à l'oubli, la suppression des informations au-delà d'un certain temps, le choix d'un responsable des données...

La principale nouveauté du RGPD réside dans son approche harmonisée à l'échelle européenne en matière de droit des données: avant, chaque pays pouvait établir ses propres règles, ce qui relevait du casse-tête juridique pour les entreprises ou bien d'un nouveau moyen de contourner les lois.

Coup de cœur

livre laetitia de calbiac

Actualités des familles La Croix