Back Vous êtes ici : Education Vie scolaire et éducation Ecole Refondation de l’école : quelle place pour les pères et mères ?

Refondation de l’école : quelle place pour les pères et mères ?

Communiqué de presse
Le projet de loi pour la refondation de l'École a été adopté ce matin en Conseil des Ministres. Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, insiste particulièrement pour que ce travail de refondation mette « fin à la crise de confiance et de sens que traverse notre école » et permette à chacun de « bénéficier des conditions nécessaires à la réussite de [sa] scolarité ».

 Les Associations Familiales Catholiques (AFC) – auditionnées lors de la préparation de ce texte  –, rejoignent globalement l’objectif poursuivi par le ministère de l’Education nationale.

 Fortes de leur expérience de terrain, les AFC tiennent cependant à rappeler avec force que la « refondation de l’école » et l’objectif de réussite scolaire ne pourront pas être atteints sans que les pères et mères soient directement impliqués en tant que premiers éducateurs de leurs enfants.

 Bien souvent plus désemparés que « démissionnaires », les pères et mères ont besoin d’être soutenus et confortés dans leurs responsabilités. Il n’est pas juste de les démissionner d’office, aussi bien en matière scolaire qu’en matière d’éducation affective et sexuelle ou d’ « éducation morale et citoyenne ».

 Les AFC demeureront vigilantes pour s’opposer à ce glissement latent de l’autorité et des responsabilités des parents vers l’Etat.

 

La lettre des AFC

Abonnez-vous à la lettre électronique mensuelle des AFC et recevez une fois par mois toutes nos brèves et nos communiqués :

Actualité La Croix