Back Vous êtes ici : Education Vie scolaire et éducation Protection de l'enfance

Mission médias

PédaGojeux lance PédaGojeux Junior

Fotolia enfant numériqueLe collectif PédaGojeux lance un nouvel espace sur son site Web. PédaGoJeux Junior propose des contenus aux 6-12 ans avec pour objectif de sensibiliser les jeunes joueurs à la pratique saine du jeu vidéo tout en favorisant le dialogue avec les parents.

Le rôle de cet espace ? Répondre aux questions les plus communément posées par les jeunes joueurs mais aussi leur suggérer de s’en poser certaines autres…

Sans s’immiscer dans les valeurs et règles en cours à la maison, ni se substituer au rôle des parents, PédaGoJeux Junior met à disposition des enfants des contenus qui vont à l’essentiel pour aborder à terme l’ensemble des sujets sensibles en matière de jeu vidéo : temps de jeu, influence des aînés dans les fratries, respect des règles, violence, représentations filles-garçons… Ces contenus (conseils clés, vidéos…) vont à l’essentiel de ce qu’il est bon de retenir.

Visiter le site

Adoption de la signalétique PEGI sur le Google Play

logo google playDésormais, le système de classification PEGI, qui donne un avis sur le caractère adapté d'un jeu pour telle ou telle classe d'âge, s’appliquera à toutes les nouvelles applications disponibles sur le Google Play, la boutique Google pour smartphone et tablette qui vend ou offre jeux, films, livres musiques etc...

Cette décision va améliorer la lisibilité et la compréhension de la signalétique PEGI par les parents et in fine, favoriser une plus grande protection du jeune public.

La CNAFC se félicite de cette annonce qui va dans le sens d’une plus grande cohérence des systèmes de classification mais rappelle que chaque enfant est différent. C’est toujours aux parents de décider ce que leurs enfants sont capables de voir ou d’expérimenter.

Les tout-petits et les écrans, étude UNAF sur les attitudes des parents

brochure-UNAF-ecran-2015Depuis plusieurs années, l'UNAF souhaite comprendre le rapport qu'entretiennent les familles vis à vis des écrans afin de mieux les accompagner.

A travers cette nouvelle étude, l'UNAF a souhaité poursuivre son action et s'intéresser à une question sur laquelle il existe bien peu de données : l'usage des écrans par les enfants de moins de 3 ans.

L'UNAF déconseille fortement l'usage des écrans par les jeunes enfants.

De nombreux parents, pourtant conscients que les écrans sont peu adaptés à leur très jeune enfant, demandent des conseils pour mieux gérer leur présence en fonction de leur réalité de vie. A travers cette nouvelle étude, l'UNAF s'intéresse à l'attitude des parents face à l'usage des écrans par leurs enfants de moins de 3 ans. D'une grande richesse et sans poser de jugement, l'étude évalue les habitudes dans les familles, la consommation médiatique des 0-3 ans, les principes éducatifs des parents et leurs inquiétudes.

Cette étude révèle qu'il n'est simple pour aucun parent de limiter l'accès aux écrans y compris au plus jeune âge. Aussi, elle nous propose quelques « trucs » qui peuvent aider les pères et mères à limiter l'exposition aux écrans.

Accéder à l'étude

 

Actualités des familles La Croix