Back Vous êtes ici : Politique

Actualités Politique

Communiqué de presse : Objectifs 2022 de la Branche Famille : une politique familiale sans ambition ni cohérence

Fotolia 86978886 SLe conseil d’administration de la Caisse nationale d’allocations familiales (CNAF) a adopté mercredi 11 juillet la nouvelle convention d’objectifs et de gestion (COG) pour la période 2018-2022, qui fixe ses principales ambitions en matière de politique familiale et les moyens pour y parvenir. Elle sera ensuite signée par le Gouvernement.

 

Lire la suite...

Communiqué de presse : PMA : le Conseil d’État rend un avis technique

Saisi par le Gouvernement au printemps, le Conseil d’État rend aujourd’hui au Premier Ministre son avis sur la révision des lois de bioéthique.

Ayant distingué plusieurs scénarios possibles, le Conseil d’État, sans surprise, n’identifie pas de contrainte majeure ou rédhibitoire à l’extension de l’Assistance Médicale à la Procréation aux couples de femmes et aux femmes seules, mettant « au vert » un voyant supplémentaire dans l’esprit de ses promoteurs.

Mais si le Conseil d’État est l’institution qui conseille le Gouvernement en amont des projets de loi, son avis n’en possède pas moins un caractère essentiellement technique destiné à éclairer le Gouvernement dans ses choix politiques.

Or les récents États Généraux de Bioéthique l’ont montré : il existe une opposition franche, massive et argumentée à l’extension de l’AMP en France. Les AFC ont largement contribué à l’exprimer, portées par une vision anthropologique au service du Bien Commun. L’évolution de la loi sera donc un choix éminemment politique dont l’entière responsabilité incombera à l’exécutif.

Au moment où la société a plus besoin d’être rassemblée que divisée, cette responsabilité s’alourdit encore et ne saurait se défausser sur un avis technique.

Quelle réforme des retraites pour les familles ?

Couple ordinateur age medium plus 684x480Les AFC ont rédigé une fiche claire et synthétique pour comprendre les enjeux de la réforme des retraites actuellement discutée par le gouvernement et qui va faire l'objets d'états généraux.

Consultez notre fiche à télécharger librement ci-dessous.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Reforme_retraite_AFC_06_07_2018.pdf)Fiche Quelle réforme des retraites pour les familles ?[Juillet 2018]416 Ko

Communiqué de presse : Réforme des retraites : les AFC attentives aux droits des familles

Le Haut-Commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye, ancien président de CESE, vient de lancer une grande consultation citoyenne en vue d’une réforme des retraites en 2019.

Chaque citoyen est invité à donner son avis en ligne sur les constats et les propositions identifiés par le Haut-Commissaire, et à proposer de nouvelles pistes de réflexion ou des solutions sur 11 thèmes : Comment améliorer l’acquisition de droits pour les plus jeunes ? Quelle solidarité pour les plus faibles revenus ? Comment donner plus de liberté dans les conditions de départ à la retraite ?...

Si les AFC ne contestent pas la nécessité d’une réforme globale de notre système de retraite, elles soulignent que celle-ci ne saurait s’effectuer au détriment des familles.

C’est ainsi que doivent être préservées la majoration de la durée d’assurance retraite de deux ans par enfant élevé dont bénéficient les mères de famille, la majoration de 10 % de la pension de retraite dont bénéficient les retraités ayant élevé au moins trois enfants, l’assurance-vieillesse du parent au foyer.

La réversion de la pension de retraite du conjoint décédé sur le conjoint survivant doit être maintenue. Notamment toute réforme soumettant celle-ci à des conditions de ressources très faibles du conjoint survivant aboutirait, dans les faits, à sa suppression.

Cette réversion permet de réduire l’écart des retraites entre hommes et femmes puisqu’elle bénéfice à 87 % aux femmes et même, pour certaines, constitue  la seule retraite. Surtout, elle met en oeuvre un  mécanisme de solidarité conjugale bienvenu, au moment où se développe dangereusement  une vision très individualisée de la protection sociale.

Ce sont en effet les familles, particulièrement les familles chargées de nombreux enfants, qui contribuent à l’équilibre de notre régime de retraite. Les AFC seront extrêmement vigilantes à ne pas les sacrifier une nouvelle fois, tant économiquement que dans la reconnaissance que doit lui porter la société.

Réductions cartes Familles nombreuses TGV

carte enfant famille 250x135Suite aux questions de nos adhérents sur les réductions cartes famille nombreuse pour les billets TGV pris sur internet, nos bénévoles nationaux représentant la CNAFC auprès de la SNCF ont interrogé son service consommateurs.

Voici la réponse de la SNCF :

Le site OUI.sncf vend les mêmes tarifs que ceux des gares. Ces tarifs sont contenus dans Résarail.

Il a été décidé que la nouvelle page de devis ne remonte que trois propositions tarifaires :

  • Non échangeable et non remboursable
  • Echangeable sous conditions
  • Echangeable sans conditions

Lors d’une réservation avec une carte famille nombreuse, le site OUI.sncf affiche le tarif le moins cher dans la catégorie « Echangeable sous conditions ». En effet, les tarifs sociaux ou conventionnés sont calculés sur la base du Plein tarif loisir et non sur tarif Loisir du jour.

Sur demande de l’Etat, les tarifs sociaux, conventionnés et ayants-droit conservent leurs règles de calcul des réductions basées sur deux types de train :

  • Les anciens trains Période de Pointe deviennent les trains standards et sont indexés sur le plein tarif loisir.
  • Les trains au tarif moins élevés (ex-trains Période Normale) deviennent les trains réglementés et résultent d’un accord avec l’Etat.

Actualités des familles La Croix