Back Vous êtes ici : Politique

Actualités Politique

Les vacances familiales

Se retrouver en famille une

Des soucis logistiques à la joie des retrouvailles

 Que ne feraient pas les grands-parents et les parents pour permettre à toute la famille de se retrouver l'été, et aux enfants de se créer leurs premiers souvenirs de vacances ! Organisation, préparation des repas, adaptation de chacun, mais aussi causeries, parties de plage, promenades… Les vacances familiales génèrent des souvenirs précieux.

Lire la suite...

Les conditions du succès des vacances familiales

Concrètement les vacances en famille une

Les vacances familiales peuvent être des moments rares de cohésion, mais les tensions peuvent facilement rejaillir si l'on ne fait pas attention. Voici quelques conseils pour favoriser la bonne entente.

Lire la suite...

Se retrouver en famille garde une valeur

Enquête vacances en famille une

En 2016, l'UNAF avait réalisé une enquête parue dans la revue Réalités familiales (n°116-117) sur les attentes et la question des familles concernant les vacances. Pour Jean-Philippe Vallat, directeur des politiques et actions familiales et des études à l'UNAF, l'importance accordée aux liens familiaux reste l'aspect le plus marquant.

Lire la suite...

Elections européennes : pour éclairer votre choix dimanche !

Europe drapeau élections européennesLes élections européennes sont une occasion unique pour toutes les familles de faire entendre leur voix et d'affirmer que la famille est le point de départ pour reconstruire les relations et la société en Europe.

Les Associations Familiales Catholiques participent pleinement à la campagne "Vote for the Family",  de la FAFCE (Fédération des Associations Familiales Catholiques en Europe) avec un manifeste nommé "Stronger Families for Flourishing Societies" ("Des familles fortes pour une société florissante"), proposé à tous les candidats pour les élections européennes. Les noms des 211 signataires sont publiés ici.

 

François-Xavier Bellamy (Les Républicains) et M. Olivier Bidou (Les oubliés de l’Europe), candidats pour la France ont signé le manifeste et assuré les AFC de leur soutien sur :

- le rôle fondamental de la famille comme unité de base de la société et son importance dans le développement d'un enfant ;

- leur ferme intention de prendre leurs responsabilités pour devenir des acteurs de la politique familiale locale, en s'investissant dans des associations familiales et en sensibilisant au sujet du printemps démographique à tous les niveaux ;

- leur engagement à être protagonistes des politiques familiales innovantes, en considérant la famille comme le noyau qui donne vie à tous les autres secteurs de la société (éducation, économie et emploi) ;

- leur volonté de contribuer au débat public européen, en rappelant que la seule société capable d'assurer un avenir est celle qui respecte la dignité humaine de la personne et de la famille, celle qui prend soin des pauvres et de l'environnement.

 

Nicolas Dupont Aignan (Debout la France) a répondu aux AFC qu’il ne pouvait signer le manifeste puisque lui et sa liste, respectaient l’indépendance des états sur la politique familiale et ne pouvaient donc pas signer les deux derniers points du manifeste.

 

Les AFC ont la conviction qu’en mettant la famille au centre des politiques nationales, l'hiver démographique peut devenir un printemps démographique et façonnera le futur de l'Europe !

Voir les lettres de réponse de François-Xavier Bellamy (PDF) et de Nicolas Dupont Aignan (PDF).

Communiqué de presse - FAFCE : Reconstruire l'Europe à partir de la famille

A l'occasion des prochaines élections européennes, les Associations Familiales Catholiques en France participent pleinement à la campagne de la FAFCE (Fédération des Associations Familiales Catholiques en Europe) en faveur de la famille en invitant les familles d'Europe à faire entendre leur voix et à voter en pleine conscience.

FAFCE Elections européennesReconstruire l'Europe à partir de la famille.
Mdina, Malte, Journée Internationale de la Famille, 15 mai 2019.


Les élections européennes sont une occasion unique pour toutes les familles de faire entendre leur voix et d'affirmer que la famille est le point de départ pour reconstruire les relations et la société en Europe. Pour cette raison, la FAFCE a lancé la campagne " Vote for the Family ", avec un manifeste nommé " Stronger Families for Flourishing Societies " (" Des familles fortes pour une société florissante ") qui a été proposé à tous les candidats pour les élections européennes. Les noms des signataires sont publiés à partir d'aujourd'hui sur http://voteforfamily2019.eu/jpsearch.

Rappelant sa résolution du Conseil d'Administration pour un printemps démographique (Vienne, 13 avril 2018), demandant de mettre la famille au centre des politiques nationales pour que l'hiver démographique puisse devenir un printemps démographique et façonne le futur de l'Europe ;

Rappelant sa Déclaration de son 20ème anniversaire - Les familles sont le trésor de l'Europe et la pierre angulaire du futur (Rome, 31 mai 2017), appelant les Gouvernements des Etats Européens à promouvoir et à créer des politiques familiales au niveau national et à promouvoir des politiques européennes pro-famille, tout en respectant le principe de subsidiarité ;

Considérant que les familles doivent avoir une conscience toujours plus vive d'être les "protagonistes" de ce qu'on appelle "la politique familiale" et assumer la responsabilité de transformer la société (Exhortation Apostolique Familiaris Consortio, 22 novembre 1981) ;

Considérant que le " capital famille " est appelé à imprégner les relations économiques, sociales et politiques du continent européen (Discours du Pape François à la FAFCE, 1er juin 2017) ;

Considérant la déclaration des évêques de la COMECE en vue des élections européennes de 2019 (12 février 2019), déclarant que les problèmes de démographie doivent redevenir un sujet central. La question concerne la natalité aussi bien que la vieillesse.

Notre Conseil de Présidence, réuni à Malte, un des rares pays européens qui continue à protéger la dignité humaine des enfants à naître, invite avec espoir toutes les familles d'Europe :

1. A vérifier les noms des candidats qui ont signé le manifeste de la FAFCE et qui se sont engagés à reconnaître systématiquement le rôle fondamental de la famille comme unité de base de la société et son importance dans le développement d'un enfant.

2. De faire entendre leur voix durant les élections européennes à venir et à voter dans leur pays respectif en conformité avec leur conscience.

3. De prendre leurs responsabilités pour devenir des acteurs de la politique familiale locale, en s'investissant dans des associations familiales et en sensibilisant au sujet du printemps démographique à tous les niveaux.

4. A être protagoniste des politiques familiales innovantes, en considérant la famille comme le noyau qui donne vie à tous les autres secteurs de la société (éducation, économie et emploi).

5. A contribuer au débat public européen, en rappelant que la seule société capable d'assurer un avenir est celle qui respecte la dignité humaine de la personne et de la famille, celle qui prend soin des pauvres et de l'environnement.

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix