Propositions de la CNAFC pour la réforme des retraites

La réforme des retraites est au cœur des préoccupations de nos contemporains, à commencer par les familles. Elles sont, en effet, directement concernées autant par les principes fondateurs du système de retraite par répartition que par son fonctionnement et sa pérennité.

Des préalables incontournables pour réformer

Pour les AFC, la réforme des retraites doit
- obéir à un devoir de solidarité et d'équité ; pour cela, il faut :

- rendre plus explicite le sens et l'intérêt du travail :

Les difficultés actuelles du système de retraites sont de nature démographique

Pour les AFC, la difficulté à assurer la pérennité du système par répartition est le symptôme d'une difficulté plus profonde que celle induite par l'allongement de la durée de vie et la quantité de travail disponible. Elle tient à une problématique démographique, liée à la natalité et aux caractéristiques mêmes des familles. Cette problématique appelle à se poser la question des moyens à même de permettre aux couples d'accueillir le nombre d'enfants qu'ils souhaitent en faisant en sorte que les freins éventuels en la matière soient levés.

Parmi ces freins, on doit bien sûr évoquer la conciliation de la vie familiale et de la vie professionnelle, le manque de confiance dans l'avenir du fait du divorce et de la séparation, des craintes économiques ou de la peur du chômage pour soi mais surtout pour ses propres enfants, etc. Mais certains freins proviennent aussi de l'organisation du système de retraite au point que les couples sont préoccupés par les incertitudes qui pèsent sur leur capacité à bénéficier d'une retraite suffisante.

En particulier, les inquiétudes sur la pérennité du système par répartition, et plus largement sur la pérennité de la politique familiale, rendent les familles attentives aux incitations des dirigeants politiques à constituer des sources de retraites complémentaires, notamment par voie de capitalisation (Perco, loi Madelin, etc.). Or, justement, plus les familles se montrent ouvertes à l'accueil des enfants, plus elles rencontrent des difficultés à constituer ces compléments de retraite, du fait même
- de la réduction de leur épargne marginale conséquence de la présence des enfants et de l'investissement financier réalisé pour leur éducation ;
- des choix liés à l'accueil des enfants (en termes d'activité professionnelle, d'investissement du temps professionnel dans l'éducation, etc.) qui se répercutent négativement sur la capacité à épargner.

En définitive, l'incapacité à constituer des compléments de retraite par capitalisation, conduit les couples à affaiblir les équilibres futurs de la retraite par répartition en ce qu'ils peuvent les conduire renoncer à accueillir le nombre d'enfants qu'ils auraient souhaité.

En gardant à l'esprit le fait que le choix d'accueillir des enfants doit rester d'abord un choix personnel, il convient de s'interroger sur les moyens d'assurer une levée efficace des freins identifiés et un traitement adéquat des divers choix familiaux (un actif, deux actifs, nombre d'enfants, etc.), tout en préservant la liberté de choix.

Propositions des AFC pour lever les freins qui pèsent sur les familles

L'objectif pour les AFC est donc, sur le plan strict des retraites, d'assurer la pérennité et l'équilibre du système en combattant les handicaps des familles avec enfant, en parant au risque de créer les conditions d'un appauvrissement relatif systématique de celles-ci faute de capacité d'épargne. Dans le prolongement des fondements de la politique familiale française, un tel effort doit tenir compte à la fois de la situation des moins aisés et prendre en compte la dimension familiale.

Pour les AFC, en définitive, il s'agit d'aider les familles au moment où elles en ont besoin c'est-à-dire aujourd'hui, de manière à ce que, sachant qu'elles seront aidées parce qu'elles ont accueilli des enfants, elles fassent un choix plus serein en la matière et que leur choix ne mette pas demain en question le système par répartition.

Les AFC font donc un ensemble cohérent de propositions :

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Réforme des retraites propositions des AFC juin 2010.pdf)Réforme des retraites propositions des AFC juin 2010.pdf[Réforme des retraites : propositions des AFC]51 Ko