Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Retraites

Retraites

Mobilisation pour le maintien des modalités de la Majoration de Durée d’Assurance

Le Parlement va, à la fin du mois d'octobre et au début du mois de novembre, débattre et voter le Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2010.

Parmi les nombreuses dispositions de ce texte, il y a la modification du système de la Majoration de Durée d'Assurance (MDA) dont il a beaucoup été question au cours de l'été.

Pourquoi une telle action ?

A l'occasion des échanges auxquels la préparation de cette réforme a eu lieu, la CNAFC a rappelé la nécessité de mettre en place des mesures durables qui tiennent compte de la difficulté actuelle des familles en matière de retraites qui tient à l'effort réel que les parents consentent en accueillant des enfants et en assurant leur éducation. La réforme des retraites à venir aura à la régler.

En effet, alors même que les familles parviennent de mieux en mieux à réunir le nombre de trimestres nécessaires pour accéder à une retraite par répartition à taux plein, ces mêmes familles ne parviennent pas à mobiliser les ressources nécessaires à la constitution de compléments de retraite, par capitalisation. Ceux-ci sont pourtant rendus indispensables par une natalité insuffisante. Cette situation, qui se présente même quand aucun des deux parents ne s'arrête de travailler, est encore plus pénalisante lorsque l'un des deux réduit, même momentanément, son activité professionnelle.

Les aménagements présentés par le Gouvernement vont dans le sens des mesures conservatoires que notre mouvement recommandait de prendre, compte tenu justement de l'échéance 2010.

Il est donc très important que les députés et sénateurs confirment ces propositions et veillent à ce que la cohérence d'ensemble du système, gage de l'efficacité de la politique familiale, soit assurée.

C'est une occasion de rappeler l'importance et la portée du sujet, de sensibiliser les parlementaires à la politique familiale et de manifester votre capacité de mobilisation et de proposition sur un sujet qui touche toutes les familles.

Vous trouverez en annexe un courrier qui peut servir de base pour des envois aux députés et sénateurs de votre circonscription.

 

Réforme de la Majoration de Durée d’Assurance : préparons-nous pour 2010 !

Communiqué de presse

Pour la CNAFC, les aménagements évoqués par le Gouvernement vont dans le sens des mesures conservatoires qu'elle recommandait de prendre, compte tenu du grand chantier de la réforme des retraites prévu pour 2010.

Dans cette optique et pour aller plus loin encore, la CNAFC tient à rappeler la nécessité de mettre en place des mesures durables qui tiennent compte de la difficulté actuelle des familles à se constituer une retraite complémentaire : l'effort financier que représente l'éducation des enfants par les parents et les choix budgétaires qui en découlent devront nécessairement être une donnée de la réforme évoquée

La CNAFC restera vigilante lors des discussions parlementaires pour que la cohérence d'ensemble du système, gage de l'efficacité de la politique familiale, soit assurée.

Retraite des Mères : réformer dans l’urgence et après ?

Communiqué de presse

La CNAFC s'interroge sur l'urgence de réformer la Majoration de Durée d'Assurance (MDA) alors que le système des retraites doit faire, dans son ensemble, l'objet d'une réforme en 2010.

Elle s'inquiète d'autant plus que les modalités discutées aujourd'hui entre spécialistes - maintien de l'attribution de trimestres en les liant à l'accouchement, répartition de trimestres entre père et mère... - ressemblent à de la défense d'avantages acquis et ignorent le problème de fond qui est désormais la difficulté des familles à constituer une retraite complémentaire.

En effet, alors même que les familles parviennent de mieux en mieux à réunir le nombre de trimestres nécessaires pour accéder à une retraite par répartition à taux plein, ces mêmes familles ne parviennent clairement pas à mobiliser les ressources nécessaires à la constitution des compléments de retraite (par capitalisation) rendus indispensables par une natalité insuffisante !

Cette situation, qui se présente même quand aucun des deux parents ne s'arrête de travailler, est encore plus pénalisante lorsque l'un des deux réduit, même momentanément, son activité professionnelle. L'effort que les parents consentent en accueillant des enfants et en assurant leur éducation est réel.

La CNAFC demande que les mesures en cours de réflexion soient considérées dans un contexte plus large. En conséquence, elle a émis la proposition de verser aux familles une contribution financière à placer directement dans un plan épargne retraite.
En attendant la mise en œuvre de mesures de fond, et s'il s'avère impossible d'apporter rapidement une réponse au problème des retraites complémentaires des familles, la CNAFC
- suggère de ne pas légiférer dans l'urgence
- recommande de ne prendre à court terme que des mesures conservatoires.

Coup de cœur

livre laetitia de calbiac

Actualités des familles La Croix