Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Vie familiale et professionnelle

Vie familiale et professionnelle

Vie professionnelle – vie familiale : les attentes des pères et des mères sont fortes

L’UNAF vient de publier les résultats du volet salariés du baromètre Observatoire de la Parentalité en Entreprise (OPE)-UNAF 2013.

Cette enquête confirme que l’harmonisation entre vie familiale et vie professionnelle reste une attente majeure des salariés, encore insuffisamment prise en compte dans les entreprises.

De même, et la question est particulièrement d’actualité, la question des rythmes scolaires constituent également un sujet de préoccupations. Les personnes interrogées ayant des avis positifs sur ces sujets confortant les évolutions vers une organisation du travail plus souple.

Cette enquête arrive à point nommé au moment où le Gouvernement a initié une réforme du congé parental qui risque de revenir à en réduire la durée pour tous. Sur ce point, les AFC ont fait des propositions pour améliorer la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle pour créer les conditions d’un vrai libre-choix des familles :

  • Conserver le principe de libre-choix des familles pour les congés parentaux en maintenant la possibilité d’opter pour une durée courte (1 an) ou une durée longue (3 ans) du CLCA,
  • Créer un congé parental fractionné permettant aux parents d'être présents aux différents âges de l'enfant (par exemple, outre à la naissance, à l’adolescence),
  • Développer la valorisation des acquis de l’expérience et supprimer les mesures discriminatoires pour les parents ayant choisi d’arrêter de travailler pour élever leurs enfants,
  • Renforcer l'accompagnement des mères qui prennent un congé parental alors qu’elles occupent un emploi précaire qu'elles ne retrouveront pas à la fin du congé parental,
  • Favoriser la formation en cours de congé parental pour une meilleure employabilité,
  • Faciliter la réinsertion en entreprise à « temps choisi », en particulier pour les mères de plusieurs enfants,
  • Soutenir les initiatives locales de création et de développement de centres de télétravail,
  • Soutenir les initiatives locales de développement de dispositifs de garde d’enfants interentreprises

Travail le dimanche : une journée européenne pour dire « non » !

Cette année, l’Alliance Européenne pour le dimanche propose de faire du dimanche 3 mars une journée internationale pour dire « Stop au travail du dimanche maintenant ! ».

Comme chaque année, l’Alliance Européenne pour le dimanche souhaite « appelle[r] tous les gouvernements et responsables politiques à refuser, aussi bien dans les Etats membres qu’au niveau de l’UE, des aménagements précaires du temps de travail » et à renoncer à « l’économisation des dimanches et jours fériés ». L’Alliance Européenne pour le dimanche attire l’attention sur la valeur d’un « jour de repos hebdomadaire commun » qui « représente un signe clair et visible de la réconciliation entre vie personnelle, familiale et professionnelle » tout autant qu’un « jour de repos hebdomadaire commun qui permet aux citoyens de l’UE de vivre ensemble leur citoyenneté. »

Pour plus d’information http://www.europeansundayalliance.eu

4 Mars 2012 : journée européenne pour le dimanche sans travail

L'Alliance européenne pour le dimanche appelle tous ses membres et ses sympathisants à se mobiliser, le dimanche 4 mars 2012, pour la JOURNÉE EUROPÉENNE DU DIMANCHE SANS TRAVAIL.

En ces temps de crise économique et financière actuelle où l'emploi et les droits sociaux sont de plus en plus mis à mal, le dimanche chômé est une démonstration claire et visible que les personnes et les sociétés dans leur ensemble ne sont pas uniquement soumises au travail ni à l'économie.

A cette occasion, les AFC souhaitent rappeler que l'existence d'un jour de repos commun est un bienfait pour la société dans son ensemble et pour chacun de ses membres.

Lire le communiqué de l'alliance européenne pour le dimanche



Sur le terrain, les AFC sont mobilisées pour le respect du repos dominical

Des sénateurs demandent un nouveau débat sur le travail du dimanche

Le 20 septembre dernier, Annie David, avec d'autres sénateurs, ont déposé une proposition de loi « garantissant le droit au repos dominical ». Les auteurs de ce texte entendent ainsi revenir sur la loi adoptée par le Parlement le 10 août 2009, qui a étendu « les dérogations au principe du repos dominical » et légalisé « des pratiques jusqu'alors interdites ». Parmi les motifs exposés, l'intérêt de la famille et le bien de la société y sont clairement formulés

Lire la suite...

Le repos dominical sauvegardé en Alsace-Moselle

Saisi par la Cour de Cassation d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) sur un article du Code du Travail interdisant « l'exercice d'une activité industrielle, commerciale ou artisanale les dimanches dans les lieux de vente ouverts au public », le Conseil constitutionnel a maintenu cette disposition qui s'applique dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle.
Une telle décision, motivée d'abord par des questions de nature économique autour de l'inégalité entre les entreprises résultant de la possibilité, ou non, d'ouvrir le dimanche, a évidemment une portée plus large qu'il faut souligner. Elle offre l'occasion de rappeler, outre donc l'aspect inégalitaire, sur le plan économique, que peut engendrer le travail du dimanche en creusant davantage l'écart entre grosses et moyennes ou petites entreprises, la valeur du principe du repos dominical pour les familles dont le jour de repos commun est un des piliers de la stabilité de la vie familiale et partant de sa capacité à remplir ses missions, y compris comme acteur majeur d'une économie saine et fructueuse.

Travail du dimanche : les AFC rappellent aux parlementaires la valeur du repos dominical.

Depuis le 1er juillet le Parlement est réuni en session extraordinaire. A l'ordre du jour on trouve, entre autres, la proposition de loi sur la dérogation au repos dominical.

Dans un courrier adressé aux députés et sénateurs le 2 juillet, la CNAFC rappelle la valeur du principe du repos dominical pour les familles dont le jour de repos commun est un des piliers de la stabilité de la vie familiale.

Nous vous encourageons à réagir à votre tour auprès des élus. A cet effet nous vous invitons à lire et diffuser ce courrier et à faire circuler cette information autour de vous.

Formation Educateurs

formation grandir et aimer vertical 218x308

Coup de cœur

livre laetitia de calbiac

Actualités des familles La Croix