Back Vous êtes ici : Politique

Actualités Politique

Journée internationale de la femme

Des mères de famille reçues pour un déjeuner à l’Elysée

A l’occasion de la Journée internationale de la femme, près de 150 femmes de tous horizons, connues ou inconnues, ont été invitées par le Président de la République, le samedi 8 mars 2008 à l’Elysée, pour un déjeuner. Le Chef de l’Etat était accompagné de son épouse.
L’UNAF a été sollicitée par la Présidence de la République pour associer, à cet événement, quelques mères de famille, cumulant activités professionnelles et associatives, en plus de leurs charges de famille.
Ont pu s’y rendre :

- Madame Marie de BLIC , Administratrice à l’UNAF et Administratrice de la CNAFC
- Madame Christine LACHEZE, Présidente de l’Union départementale des associations familiales de la Corrèze
- Madame Fabienne MIEG, Membre d’honneur de l’Association Jumeaux et Plus
- Madame Dominique RAVEL, Administratrice à l’UNAF, membre de l’UNAPEI
- Madame Brigitte WEISS, Présidente de l’Union départementale des associations familiales des Alpes de Haute-Provence
- et Madame Simone SITBON, chargée de mission à l’UNAF.

Cette réception a été particulièrement marquée par son caractère convivial, simple et gai, où toutes les femmes, venues de divers horizons (scientifique, culturel, économique et humanitaire, ...) et des quatre coins du monde se sont spontanément présentées les unes aux autres, en établissant des contacts qu’elles espèrent suivis.

Le Ministres féminins du Gouvernement étaient toutes présentes à ce déjeuner et ont contribué largement aux échanges chaleureux qui se sont déroulés.

Lors de son discours d’introduction, Nicolas Sarkozy a rappelé son attachement à la parité homme-femme dans les fonctions de responsabilité, et notamment en politique, et à l’égalité professionnelle en matière de rémunération. Il s’est engagé à ce que ces disparités soient régularisées en 2009.

Source : UNAF

Les candidats aux municipales répondent aux questions des AFC

Déjà plusieurs dizaines de réponses !
Le site www.propositionsafc.fr vient de publier les réponses fournies aux militants AFC par les candidats aux municipales.

Découvrez les réponses concernant votre commune sur les intentions des différents candidats concernant le soutien aux familles sur la page spéciale municipales 2008

Rapport ATTALI : Mise sous conditions de ressources des allocations familiales

Communiqué de presse

Sera-t-il l’occasion pour les pouvoirs publics d’un nouveau rappel de l’utilité de la politique familiale ?


Pour les AFC, une telle proposition constitue une remise en cause de la politique familiale la plus efficace d’Europe et compromet sa lisibilité.

Si on ne fait pas des enfants pour de l’argent, on est parfois conduit à y renoncer pour des raisons économiques. D’ailleurs les études montrent que les Français n’ont pas le nombre d’enfant qu’ils souhaitent.

Or
* Les allocations familiales attribuées pour les enfants et indépendamment de la situation de leurs parents, ont pour objet d’apporter une contribution aux charges nécessaires pour leur éducation
* Ce mécanisme de solidarité à l’égard des familles ayant des enfants, cherche à limiter la diminution de leur niveau de vie par rapport à celui des foyers disposant des mêmes revenus mais ne supportant pas les mêmes charges d’enfants.
* Cette disposition est la seule qui mobilise toutes les classes de la population en matière de démographie et d’éducation ; elle est la clé de la solidarité entre les familles et entre les générations.

Faut-il changer une politique qui gagne ? Ne faut-il pas au contraire en développer les atouts ? Les AFC se tiennent à la disposition des pouvoirs publics pour participer au débat.

Déclarations de Mgr Jean-Charles Descubes sur le mariage civil et sur le travail du dimanche

Face à la proposition de Nicolas Sarkozy de faciliter le travail du septième jour, les évêques, par la voix de l'archevêque de Rouen et président du Conseil pour les questions familiales et sociales de la CEF, soulignent la nécessité sociale du repos dominical. Dans un autre texte publié lui aussi jeudi 17 janvier, et intitulé "quelques réflexions autour du mariage civil", Mgr Jean-Charles Descubes s'inquiète des projets gouvernementaux de créer un divorce devant notaire.

Lire la déclaration sur le mariage civil

Lire la déclaration sur le travail dominical

Source : Diocèse de Rouen/La Croix

Pour qu’« Eco-pastille » rime avec « Famille » - CP CNAFC

Communiqué de presse CNAFC

Au lendemain de l'annonce très médiatisée des projets visant à taxer les voitures neuves les plus polluantes, les AFC approuvent cette mesure qui incite à réduire les émissions de CO2. Cependant, elles ne peuvent que s'inquiéter de l'incidence sur le pouvoir d'achat des familles de plus de trois enfants.

En effet, les voitures dites « familiales » rentrent dans les catégories de véhicules qui seront surtaxées.

Pour mémoire, le projet prévoit de taxer ainsi :
Bonus financier en dessous de 130 grammes
Entre 131 et 160 g : Ni bonus, ni malus
161 à 165 g : Taxe de 200 euros
166 à 200 g : Taxe de 750 euros
201 à 250 g : Taxe de 1600 euros
Plus de 250 g : Taxe de 2600 euros

Pour que cette mesure prenne en considération les familles et leur importance, les AFC proposent une exonération de taxe pour les titulaires de la carte famille nombreuse avec certaines réserves (par exemple, limité à un achat tous les trois ans).

Cette proposition constituerait une solution adaptée au pouvoir d'achat de ces familles.

Actualités des familles La Croix