Back Vous êtes ici : Société Questions de société Démographie et conditions de vie

Demographie-conditions de vie

Nouveau catholicisme social : lancement d’une grande enquête sociale

Nouveau catholicisme social44 personnalités, dont Pascale Morinière (présidente des AFC), Jean-Marie Andrès (ancien président des AFC) et Antoine Renard (Président de la FAFCE et ancien président des AFC), ont signé un appel pour un nouveau catholicisme social.

La France traverse depuis quelques mois une crise importante révélant entre autres la faiblesse ou l’absence de lien social entre ses membres. En promoteurs de la Doctrine Sociale de l’Eglise, ils proposent d’agir en actes et souhaitent en premier lieu réaliser une enquête sociale avec l’aide des catholiques et tous les hommes et femmes de bonnes volontés.

Vous pouvez dès à présent y participer et vous inscrire comme enquêteur social sur leur site internet.

Une grand journée de rencontre a lieu également le 15 juin à la Bourse du Travail à Paris :

  • Retour d’expérience avec les enquêteurs de la vague 1
  • Ajustement du questionnaire d’enquête
  • Formation des enquêteurs de la vague 2
  • Rencontre et échanges

Leur appel est disponible sur le site d’Aleteia ici.
Retrouvez toutes les informations utiles sur le site : https://nouveaucatholicismesocial.org/

Collecte pour la mère et l’enfant 2019

BAT Aff 32x45 Collecte 20191024 1Le 26 mai prochain aura lieu la Collecte pour la Mère et l’Enfant, sous l’égide de l’UNAF.

Les AFC participent à la Collecte pour la Mère et l'Enfant organisée chaque année par l'UNAF le jour de la Fête des Mères afin d'aider au financement d'associations qui accueillent ou soutiennent des futures mères en difficultés. Certaines de ces associations ne reçoivent aucune subvention et ne vivent que par la générosité des bienfaiteurs.

Participer à la collecte est une belle manière pour vous d'agir en faveur de la Vie.

Votre AFC participe peut-être à cette collecte. Rejoignez l’équipe des bénévoles et quêtez samedi 25 & dimanche 26 mai !

Les associations bénéficiaires de l'année 2019 sont les suivantes :

- La Maison de Louise
- Marraine et Vous
- Association Sourires à la Vie
- Autisme Espoir vers l’Ecole
- Bercail 21
- Bercail de Chartres – Les Amis du Bercail
- Centre de Loisirs Pluriel
- Comité Saint-Vincent de Paul du Tarn
- Emmanuel SOS Adoption
- Foi et Lumière
- Foyer Massabielle
- La Luciole
- Le Nid Béarnais
- Magnificat
- Marthe-et-Marie
- Association Clinique Saint-Vincent de Paul Maternité Catholique de Bourgoin Jallieu
- Office Chrétien des Handicapés
- Association Hispano Américaine de San Fernando, Foyer El Paso
- Association la Tilma
- Association Saint-Benoît Joseph LABRE

Sondage - La place des familles dans notre société

Retour sur la conférence CNAFC "Quelle place pour les familles dans la société" (29 mars).

Pour la 4ème année consécutive, le taux de natalité a baissé. Bien que la fécondité en France soit la plus élevée d’Europe, l’indicateur est fatidiquement en dessous de 2 (1,87 enfants par femme en 2018).

« La dégradation de la politique familiale ces dernières années a-t-elle affecté les jeunes familles ? » « Alors que la France traverse une crise sociale, les familles catholiques et leurs valeurs ont-elles leur place dans le grand débat en cours ? »

Telles sont les questions que les AFC se sont posées. C’est pourquoi, nous avons commandé un sondage à l’institut d’étude d’opinion IFOP.

Les résultats ont été présentés vendredi 29 mars, la veille de notre Assemblée Générale* annuelle, lors d’une conférence-débat. Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l’IFOP, est intervenu au côté de Jean-Marie Andrès, président des AFC. Ils ont analysé en exclusivité les réponses des sondés**.

La soirée, animée par la journaliste Catherine Escrive, s’est poursuivi par un débat sur la place que tiennent les familles françaises dans notre société actuelle et sur les réalités qu’elles vivent face aux politiques familiales et économiques. La réflexion des deux intervenants s’est ensuite portée sur la place spécifique des familles catholiques.

Que retenir du sondage :

33 % des personnes affirment que la politique familiale actuelle les a amené à renoncer à avoir un enfant supplémentaire.
29 % des personnes affirment que cette même politique les a amené à différer une naissance
70 % des interrogés pensent que le mouvement des « Gilets Jaunes » exprime une aspiration à une augmentation du pouvoir d’achat et des conditions de vie, et 38 % citent cette aspiration en premier.

Ecoutez la conférence 🎧

Visionnez la conférence ►
Conférence place des familles dans la société

Lire les résultats du sondage (fichier PDF)
Présentation sondage IFOP

*Pascale Morinière élue présidente à la CNAFC
**L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 016 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, entre le 26 et le 27 février 2019.

Coup de cœur

PMA couv enjeux debats

Actualités des familles La Croix