Marchons Enfants ! Les infos

Marchons enfant 2019 bannière

Back Vous êtes ici : Société Questions de société Fragilités et solidarités Accessibilité et accès aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes en 2011

Accessibilité et accès aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes en 2011

stockvault-personne-ageeLa DREES vient de publier les derniers chiffres connus sur l'accueil des personnes âgées dépendantes en établissement spécialisé. A la fin 2011, elle recense ainsi 7 752 établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Les capacités d'hébergements sont en moyenne de 101 places pour 1 000 personnes âgées de 75 ans ou plus avec un taux d'équipement variable selon les départements (de 22 à 185 places).

Encadré 1 / Tableau n°1
Nombre d’établissements et de places installées par statut juridique

Statut Juridique Nombre d'établissements Places installées Effectifs présents au 31 décembre 2011
Public non hospitalier 2 149 159 720 156 240
Public hospitalier 1 651 152 840 148 750
Privé à but non lucratif 2 271 162 100 157 990
Privé à but lucratif 1 681 118 240 110 620
Ensemble 7 752 592 900 573 600

Lecture • Au 31 décembre 2011, 2 149 EHPAD publics non hospitaliers disposent de 159 720  places et accueillent 156 240 personnes.
Champ • EHPAD, hors centres d’accueil de jour, France entière.
Sources • DREES, enquête EHPA 2011.

D’après les travaux de la DREES, le sud de la France et la petite couronne parisienne sont les régions les moins bien équipées quand a contrario, les Pays de la Loire et l’Auvergne affichent les taux d’équipement les plus élevés.  Outre la situation géographique des établissements, le reste à charge pour les familles constitue un critère de choix majeur dans la sélection des établissements d’accueil. Ainsi, près des deux tiers des personnes âgées dépendantes ne vont pas dans l’établissement le plus proche de la commune où elles étaient domiciliées.

La CNAFC se réjouit du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement qui traduit une volonté de prendre en compte le vieillissement de façon globale et qui est très attendue par les familles, les principales concernées par ces réformes. Elle demande que leur rôle en matière d’accompagnement des personnes vieillissantes soit souligné et valorisé.

Actualités des familles La Croix