Back Vous êtes ici : Société Questions de société Vie affective et sexuelle

Vie affective et sexuelle

La confiance des parents dans l’école encore mise à mal

Communiqué de presse

Le programme Ecole et Cinéma, mis en œuvre par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC)  propose de faire réfléchir les élèves de 3è cycle (CE2, CM1, CM2) sur l’identité sexuelle à partir du film Tomboy, agréé par le ministère de l’Éducation nationale, qui met en scène une fillette de 10 ans, Laure, qui se fait passer pour un garçon, Mickaël.

Les AFC estiment opportune et nécessaire la lutte contre l'exclusion, notamment à l'école.

Malheureusement,

-  ce programme s'appuie sur des questions inadaptées à sa cible, et surtout
-  ce film porte atteinte au principe de neutralité qui s'impose en milieu scolaire.

Ce principe de neutralité est pourtant une condition essentielle à la lutte contre toute forme d'exclusion, que celle-ci soit fondée sur l'orientation sexuelle ou sur toute autre particularité qui distinguerait un élève et conduirait à le stigmatiser.

Les AFC estiment tout autant opportun et nécessaire de lutter contre l’exclusion que de travailler à promouvoir une société de l’inclusion dans laquelle chacun se sente reconnu et accueilli.
 
Et, en définitive, ce nouvel encouragement du ministère de l’Éducation nationale pour un programme qui fait polémique par son orientation résolument idéologique illustre une nouvelle fois comment, « en s’appuyant sur la jeunesse pour changer les mentalités », les pouvoirs publics entendent mettre systématiquement en cause le rôle des pères et mères comme premiers et principaux éducateurs de leurs enfants.
Ceci confirme la volonté du Gouvernement « d'arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel » selon les mots-mêmes de Monsieur Peillon.
 
Dans un tel contexte, les AFC :
-  demeurent très vigilantes aux suites qui seront données à la diffusion de ce programme et sont déterminées à poursuivre leur travaux sur la liberté de conscience,
-  demandent que tous les pères et mères soient informés et qu’ils soient expressément autorisés à ne pas laisser leurs enfants assister à cette projection s'ils estiment qu'elle va à l'encontre de l’éducation qu’ils souhaitent leur donner.

Les AFC rappellent sans relâche l’importance de renforcer la collaboration entre parents et enseignants.

 

 

Une nouvelle banalisation de l'avortement ?

Aujourd’hui, jeudi 7 novembre, le deuxième volet du Rapport sur l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) a été remis à Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes. Ce rapport contient 40 recommandations

Article le plus lu

Lucas ou l'aventure de la vie

Education affective et sexuellePar un récit qui aide l'enfant à connaître son corps et celui des autres avec respect, cet album d'éducation affective et sexuelle pour les 7-11 ans offre une vision positive de la sexualité qui donne confiance en l'avenir.

L'histoire donne du sens en répondant aux questions : « D'où je viens ? » et« comment se transmets la vie ? ». Ce livre explique le cycle de la vie depuis la rencontre des parents jusqu'au moment où l'enfant deviendra à son tour « dépositaire et passeur du plus précieux des trésors ».

Avec des mots scientifiques mais aussi des mots poétiques, la sexualité est toujours présentée comme l'expression de l'amour.

Pascale Morinière est médecin généraliste et ancien médecin scolaire, formée aux parcours TeenSTAR.

Laura Bertail est éducatrice formée au CLER Amour et famille

Prix : 15€

Commander sur le site de la Procure

svtfemininmasculin.org : innovation pédagogique

Dans le cadre des « bons plans » et à titre de proposition utile pour répondre aux interrogations nées en 2011 de la transcription dans les manuels scolaires du nouveau programme de SVT en classe de première Es et L, les AFC ont retenu le site svtfemininmasculin.org .

Destiné aux enseignants de SVT et aux élèves, il a été préparé par une équipe d’enseignants de la discipline, de parents, de médecins, de philosophes…  On y trouve un ensemble de supports reprenant intégralement les chapitres des manuels de SVT pour proposer notamment une vision de la sexualité donnant toute sa place à la relation entre l’homme et la femme loin de toute préoccupation hédoniste ou hygiéniste, donner des informations indispensables aussi pour les élèves… Gratuit, soucieux d’être directement utile aux enseignants pour préparer leurs cours et aux élèves pour réviser et préparer leurs examens, ce site permet de télécharger des fiches, des exercices…  et d’élargir la réflexion à des sujets connexes aux questions abordées dans le programme.

Les AFC recommandent ce site également pour sa qualité au plan scientifique et éthique.

Un précieux outil pédagogique et pratique à consulter sans modération !

(credit photo :  tibchris - Flickr)

Contraception, avortement : toujours plus !

Gratuité de la contraception et de l'avortementMarisol Touraine, ministre de la Santé et des Affaires sociales, vient d’annoncer que, suite au vote en octobre dernier, le remboursement à 100% de l'interruption volontaire de grossesse pour toutes les femmes et la contraception gratuite pour les mineures, entreraient en vigueur le 31 mars prochain. Elle a expliqué que ces mesures avaient été prises au nom de « l’accès au droit [à disposer librement de son corps] » et du combat pour l’égalité.

Dans le prolongement de leurs actions antérieures, les Associations Familiales Catholiques (AFC) ont exprimé par courrier au ministre leur grave préoccupation par rapport à ces dispositions.

Elles ont, une nouvelle fois, rappelé que la promotion croissante de la contraception ne peut pas constituer une solution aux difficultés que les femmes, et notamment celles qui sont mineures, peuvent rencontrer face à une grossesse. En effet, la diffusion, croissante, de la contraception ne fasse pas régresser le nombre d’avortements montre que le recours à l'avortement prend naissance en particulier dans des conceptions erronées de la sexualité qui nous semblent procéder de la même logique que celle des pistes envisagées par le ministère.

Pour les AFC, seule une véritable éducation à l'Amour est susceptible de faire régresser l'avortement et représente l’action efficace de prévention que vous appelez de vos vœux.

Il est frappant de constater que, avec ces mesures, les pères et mères se trouvent, une nouvelle fois, contournés d’office ce qui pose avec une acuité supplémentaire la question de savoir s’ils sont encore, sur ce sujet de l’éducation affective et sexuelle notamment, les premiers et les principaux éducateurs de leurs enfants. Pourtant, compte tenu de l’ampleur de la tâche éducative à accomplir, ils ont plus que jamais besoin d’être confortés dans leur vocation et d’être soutenus pour aborder ces graves questions.

On notera enfin le coût d’une telle mesure, plusieurs millions d’euros chaque année, alors même que le Gouvernement cherche à faire des économies.

 

 

 

Actualités des familles La Croix