Back Vous êtes ici : Société

Actualités Questions de Société

Communiqué de presse - Gleeden : pour la justice, l'infidélité ne nuit pas à la société

Procès AFC GleedenAujourd'hui, la justice a débouté les Associations Familiales Catholiques de leur procès en appel contre Gleeden, site spécialisé dans les rencontres extra-conjugales, en jugeant que :

- seuls les époux peuvent se prévaloir d'un manquement à l'obligation de fidélité ;
- l'infidélité ne serait pas illicite dès lors qu'elle peut être consentie ou excusée par l'infidélité de l'autre époux,
- la CNAFC ne démontrerait pas " en quoi l'infidélité, qui n'est pas un agissement illicite, (…) constituerait un comportement violent, illicite, ou antisocial " ;
- dès lors, il ne serait alors pas non plus illicite d'en faire la promotion commerciale.

Les AFC rappellent qu'il existe pour les couples de multiples formes d'union (Pacs, union libre, mariage...). Personne n'a l'obligation de se marier. Pourquoi faire le choix du mariage pour transgresser délibérément cet engagement ? A partir du moment où deux personnes choisissent de s'unir librement par le mariage, il est normal que la loi prohibe l'incitation à la violation de cet engagement qu'elle reconnait structurant pour la famille et la société. Qu'est ce qu'un comportement " antisocial " si ce n'est un comportement qui va à l'encontre des règles que la société s'est elle-même fixées ? 

De fait, les AFC entendent interroger la société tout entière sur cette question, qui n'est pas d'abord celle de l'infidélité, mais bien celle du commerce de l'infidélité, de la promotion de la duplicité.

Comment un maire qui, tous les jours, rappelle l'article 212 du code civil aux nouveaux époux (" Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance. "), peut-il tolérer qu'à la sortie de la mairie, une affiche publicitaire les incite à le transgresser ?

Derrière la légèreté apparente du commerce de Gleeden, il y a des drames humains, personnels et familiaux, et un commerce sur lequel chacun doit s'interroger. Les dégâts causés par l'infidélité sur les couples, le bien-être des enfants, le lien social et la stablilité de la société ne sont plus à prouver. Il n'est pas acceptable de les sacrifier à des intérêts strictement mercantiles. On ne peut se résoudre à ce que les exigences du commerce l'emportent sur la protection de la famille et de la société tout entière.

C'est pourquoi les AFC se réservent la possibilité de se pourvoir en cassation.

Collecte pour la mère et l’enfant 2019

BAT Aff 32x45 Collecte 20191024 1Le 26 mai prochain aura lieu la Collecte pour la Mère et l’Enfant, sous l’égide de l’UNAF.

Les AFC participent à la Collecte pour la Mère et l'Enfant organisée chaque année par l'UNAF le jour de la Fête des Mères afin d'aider au financement d'associations qui accueillent ou soutiennent des futures mères en difficultés. Certaines de ces associations ne reçoivent aucune subvention et ne vivent que par la générosité des bienfaiteurs.

Participer à la collecte est une belle manière pour vous d'agir en faveur de la Vie.

Votre AFC participe peut-être à cette collecte. Rejoignez l’équipe des bénévoles et quêtez samedi 25 & dimanche 26 mai !

Les associations bénéficiaires de l'année 2019 sont les suivantes :

- La Maison de Louise
- Marraine et Vous
- Association Sourires à la Vie
- Autisme Espoir vers l’Ecole
- Bercail 21
- Bercail de Chartres – Les Amis du Bercail
- Centre de Loisirs Pluriel
- Comité Saint-Vincent de Paul du Tarn
- Emmanuel SOS Adoption
- Foi et Lumière
- Foyer Massabielle
- La Luciole
- Le Nid Béarnais
- Magnificat
- Marthe-et-Marie
- Association Clinique Saint-Vincent de Paul Maternité Catholique de Bourgoin Jallieu
- Office Chrétien des Handicapés
- Association Hispano Américaine de San Fernando, Foyer El Paso
- Association la Tilma
- Association Saint-Benoît Joseph LABRE

Nouveau catholicisme social : lancement d’une grande enquête sociale

Nouveau catholicisme social44 personnalités, dont Pascale Morinière (présidente des AFC), Jean-Marie Andrès (ancien président des AFC) et Antoine Renard (Président de la FAFCE et ancien président des AFC), ont signé un appel pour un nouveau catholicisme social.

La France traverse depuis quelques mois une crise importante révélant entre autres la faiblesse ou l’absence de lien social entre ses membres. En promoteurs de la Doctrine Sociale de l’Eglise, ils proposent d’agir en actes et souhaitent en premier lieu réaliser une enquête sociale avec l’aide des catholiques et tous les hommes et femmes de bonnes volontés.

Vous pouvez dès à présent y participer et vous inscrire comme enquêteur social sur leur site internet.

Une grand journée de rencontre a lieu également le 15 juin à la Bourse du Travail à Paris :

  • Retour d’expérience avec les enquêteurs de la vague 1
  • Ajustement du questionnaire d’enquête
  • Formation des enquêteurs de la vague 2
  • Rencontre et échanges

Leur appel est disponible sur le site d’Aleteia ici.
Retrouvez toutes les informations utiles sur le site : https://nouveaucatholicismesocial.org/

Sondage - La place des familles dans notre société

Retour sur la conférence CNAFC "Quelle place pour les familles dans la société" (29 mars).

Pour la 4ème année consécutive, le taux de natalité a baissé. Bien que la fécondité en France soit la plus élevée d’Europe, l’indicateur est fatidiquement en dessous de 2 (1,87 enfants par femme en 2018).

« La dégradation de la politique familiale ces dernières années a-t-elle affecté les jeunes familles ? » « Alors que la France traverse une crise sociale, les familles catholiques et leurs valeurs ont-elles leur place dans le grand débat en cours ? »

Telles sont les questions que les AFC se sont posées. C’est pourquoi, nous avons commandé un sondage à l’institut d’étude d’opinion IFOP.

Les résultats ont été présentés vendredi 29 mars, la veille de notre Assemblée Générale* annuelle, lors d’une conférence-débat. Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l’IFOP, est intervenu au côté de Jean-Marie Andrès, président des AFC. Ils ont analysé en exclusivité les réponses des sondés**.

La soirée, animée par la journaliste Catherine Escrive, s’est poursuivi par un débat sur la place que tiennent les familles françaises dans notre société actuelle et sur les réalités qu’elles vivent face aux politiques familiales et économiques. La réflexion des deux intervenants s’est ensuite portée sur la place spécifique des familles catholiques.

Que retenir du sondage :

33 % des personnes affirment que la politique familiale actuelle les a amené à renoncer à avoir un enfant supplémentaire.
29 % des personnes affirment que cette même politique les a amené à différer une naissance
70 % des interrogés pensent que le mouvement des « Gilets Jaunes » exprime une aspiration à une augmentation du pouvoir d’achat et des conditions de vie, et 38 % citent cette aspiration en premier.

Ecoutez la conférence 🎧

Visionnez la conférence ►
Conférence place des familles dans la société

Lire les résultats du sondage (fichier PDF)
Présentation sondage IFOP

*Pascale Morinière élue présidente à la CNAFC
**L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 016 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, entre le 26 et le 27 février 2019.

Conférence : Quelle place pour les familles dans la société

La CNAFC organise une conférence, dans le cadre de l'Assemblée Générale :

 

Quelle place pour les familles dans la société ?
29 mars 2019 - 20h30

Par Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l’IFOP,
Et Jean-Marie Andrès, président national des AFC

 

Jérôme Fourquet viendra dévoiler et commenter les résultats d'un sondage exclusif sur la politique familiale, dans le contexte particulier du mouvement social des Gilets Jaunes. Jean-Marie Andrès apportera une seconde voix sur les familles en France.

Le débat sera animé par Catherine Escrive, journaliste indépendante.

Nous espérons la présence de nombre d'entre vous.

La conférence sera retransmise en direct sur YouTube ici.
Abonnez-vous la chaine des AFC pour recevoir les nouvelles vidéos et les notifications de direct.

Informations pratiques :

29 mars 2019 à 20h30
Fondation des Apprentis d'Auteuil
Salle des Mécènes
40 rue Jean de la Fontaine
75 016 Paris

Entrée libre - sans réservation.

Métro 9 - station Jasmin
Métro 10 - station Michel-Ange Auteuil ou Eglise d'Auteuil

Affiche web Conférence AG 2019

Université d'été

Université dété des familles 2019 carré

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix