Back Vous êtes ici : Websérie Le cours de la vie Saison 2 : Hugo et Lucie Hugo et Lucie Analyse épisode 6: les parents, c’est bon, lâchez-moi !

Web-série pédagogique - Education affective et sexuelle

Analyse épisode 6: les parents, c’est bon, lâchez-moi !

FILM 6 FBEpisode 6 : les parents, c’est bon, lâchez-moi !

Problématique

Après la puberté, la relation avec ses parents ne comble plus totalement l’adolescent, nous l’avons déjà évoqué et décrit. Il va devoir quitter le cercle familial pour aller faire sa vie et va ainsi, pendant plusieurs années, osciller entre le désir d’autonomie (= « se mouvoir seul ») qui l’anime et qui le fait s’éloigner de ses parents, les contredire, les « déboulonner » de leur piédestal, les tenir à distance…. et le besoin affectif qu’il ressent encore pour se réassurer, se sentir relié, dépendant et se reposer ainsi de son effort psychique de « quitter son père et sa mère ».

Il est donc dans une ambiguïté entre relations fusionnelles et relations d’opposition, ambiguïté qu’il ne cherche pas à lever parce qu’il a besoin des deux modes de relation, mais qui peut créer pour lui-même et ses parents de l’incompréhension et de la souffrance.

Même si les parents en doutent, ceux-ci restent les personnes les plus importantes de sa vie, pour le jeune. Il a besoin d’eux, besoin de dialogue avec eux, besoin de s’opposer pour savoir ce qu’il pense par lui-même et par rapport à ses copains, besoin de se confronter pour se construire et murir. Il a besoin que son père soit davantage présent que dans l’enfance. Il a besoin de pouvoir vivre avec des pairs, en groupe pour peu à peu devenir un adulte autonome. Il a besoin de connaitre les interdits de la loi qui s’applique pour lui-même et pour ses parents. Ceux-ci ne sont pas tout-puissants puisqu’ils sont aussi sujets de la loi.

Il sera bien aidé s’il peut un peu décrypter les émotions qui l’habitent et cette tension entre une autonomie encore à conquérir à petits pas et des parents dont il s’agace d’avoir encore grand besoin.        

Il sera aussi aidé par la confiance de ses parents que ceux-ci maintiendront malgré les difficultés. Cette confiance le retiendra de tricher ou de mentir pour arriver à ses fins/ alors qu’il pourra mentir comme un arracheur de dents si ses parents sont trop raides et ne lui font pas/plus confiance.

 

Ce que nous avons souhaité montrer

Aider le jeune à se comprendre lui-même

Aider les parents à ajuster leur autorité et leur positionnement éducatif.

 

Eléments de dialogue

Les messages sont bien passés depuis les années 60 et les parents ont entendu de nombreuses et diverses manières qu’il ne fallait pas frustrer leurs enfants. Devant l’opposition des enfants, entourés d’une société peu soutenante sur le plan éducatif, les parents ont tendance à « lâcher » en invoquant les copains, les écrans et les réseaux sociaux, le manque de temps... Moins les parents résistent et plus les enfants vont tenter de chercher des limites en prenant davantage de risques et en cherchant la résistance de leurs parents. Cette résistance leur dira « tu as du prix à mes yeux, c’est pour cela que je t’interdis telle ou telle chose…. »

Il faut du courage, de la détermination et être bien persuadés de l’utilité de « tenir » pour les parents sur les heures de retour, le temps passé derrière les écrans, les sorties avec la bande etc… Le plus souvent les exigences des parents se cantonnent aux résultats scolaires.

Les parents vont devoir apprendre à lâcher sur l’accessoire (rangement de la chambre, coiffure…) pour tenir sur l’essentiel, c’est-à-dire tout ce qui engage l’avenir de leur adolescent.

Ils ne pourront plus exercer leur autorité de manière verticale mais en accompagnant le jeune dans sa réflexion (écouter, accepter le débat, inviter le jeune à s’interroger, passer du temps au moment où il en a besoin) et en continuant de lui faire confiance. Ils se souviendront que l’objectif est de créer des « vertébrés » (loi intériorisée) et non des « crustacés » (loi qui s’impose de l’extérieur comme une carapace).

Voir la saison 2

Episode 1 : I’m a poor lonesome ado

Episode 1 : I’m a poor lonesome ado

  Pas facile d’être ado ; c’est parfois « grands moments de solitude »…

Lire la suite

Episode 2 : Mes potes et moi

Episode 2 : Mes potes et moi

Heureusement, Hugo et Lucie ont leur bande de potes… pour le meilleur ou pour le pire.

Lire la suite

Episode 3 : La curiosité est un bon défaut… ou pas !

Episode 3 : La curiosité est un bon défaut… ou pas !

La curiosité, une bonne dynamique pour aller de l’avant… et prendre quelques risques.

Lire la suite

Approfondir le sujet

Analyse episode 1: I’m a poor lonesome ado

Analyse episode 1: I’m a poor lonesome ado

Problématique

Après la puberté, les parents qui suffisaient jusqu’alors à la sécurité affective de l&rs...

Lire la suite

Analyse épisode 2: Mes potes et moi

Analyse épisode 2: Mes potes et moi

Episode 2 : Mes potes et moi

Problématique

Après la puberté, le jeune adolescent cherche à faire sa vie en dehors du co...

Lire la suite

Analyse épisode 3 : la curiosité est un bon défaut… ou pas !

Analyse épisode 3 : la curiosité est un bon défaut… ou pas !

Episode 3 : la curiosité est un bon défaut… ou pas !

Problématique

Si toute notre humanité est sexué...

Lire la suite