Web-série pédagogique - Education affective et sexuelle

Éducation sexuelle : qu'en pensent les parents ?

tribune lefigaro

Tribune parue dans le quotidien Le Figaro
Dr Pascale Morinière
Vice-présidente nationale des AFC
4 mars 2013

LES POLITIQUES PUBLIQUES MENEES EN MATIERE DE PREVENTION ET D’EDUCATION AFFECTIVE ET SEXUELLE, MISES EN ŒUVRE DANS LE CADRE SCOLAIRE CONTREVIENNENT A LA LIBERTE DE CONSCIENCE DES PARENTS ET DE LEURS ENFANTS ET DISQUALIFIENT LES PARENTS EN CONTOURNANT LEUR AUTORITE.

Vendredi 8 février, dans le grand amphi de l’Ecole de Médecine à Paris, le colloque annuel de l’Association Française de Promotion de la Santé Scolaire et Universitaire (AFPSSU), réunissait quelques 700 médecins, infirmières et psychologues scolaires autour du thème « Ecole, sexe et vidéo ». Le propos s’attachait à former les participants aux questions d’éducation sexuelle dans le cadre scolaire. Le discours hygiéniste des années 90 – contraceptifs et préservatifs – a évolué vers une pédagogie d’accompagnement des pratiques sexuelles devenues « la nouvelle frontière des libertés individuelles »1 . Cette rencontre en a été une illustration intéressante.

Différents intervenants se sont succédé montrant que les sources normatives étaient multiples dans la société mais rappelant que les adultes intervenant en milieu scolaire n’avaient pas à transmettre de conditionnement ou de norme : ils avaient à rester neutres et à aider les jeunes à se situer.

D’après les orateurs, il existerait une véritable « panique morale » de certains adultes devant leur incapacité à maitriser la sexualité « débridée » des jeunes. Ces adultes se reconnaîtraient à leur propension à dénoncer l’hypersexualisation des petites filles ou l’invasion du porno… Aucune étude, nous a-t-on assuré, ne prouve d’ailleurs la toxicité du « porno » ou celle du recours à l’avortement. Bien plus, l’auditoire a pu apprendre que, si les primates copulaient en public, c’était pour mieux éduquer leurs rejetons et que, la pudeur qui entoure cette activité étant la seule différence entre la sexualité humaine et la sexualité animale, bienheureusement le porno tenait ce rôle pour l’espèce humaine afin que nos ados, tout juste pubères, sachent comment opérer avec leur partenaire ! Au final, à entendre les questions qui ont suivi, des adultes « moralement paniqués » devaient se trouver dans la salle !

Face à cela, le bon sens opiniâtre des parents et des éducateurs, résistant au prêt-à-penser, s’est ému de découvrir ces derniers mois la communication de La ligne Azur, www.ligneazur.org , recommandée par le Ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon2 , et particulièrement le document « Tomber la culotte », encore consultable sur le site du Planning familial ou de Sida Info Service, mais rapidement supprimé du site de la Ligne Azur. Outre la douteuse poésie de son titre, ce texte, destiné aux adolescents, les initie au lesbianisme, mode d’emploi à la clé. Ces différents supports sont réalisés avec le soutien financier de l’Institut National de Promotion et d’Education à la Santé (INPES), organisme fonctionnant en partie sur fonds publics – l’INPES était d’ailleurs présent au colloque de l’AFPSSU puisque l’un des financeurs. Il est aussi le producteur de vidéos pédagogiques comme PuceauX diffusé sur le site Onsexprime, www.onsexprime.fr, destiné aux adolescents. La jeune fille peut y apprendre aussi bien comment arriveront ses premières règles qu’à repérer ses zones érogènes – il est vrai que cela manquait dans le programme scolaire des enfants de sixième ! Le garçon, lui, est encouragé à ne pas montrer son visage ou son nom lorsqu’il poste un sexto ou à s’entrainer à mettre un préservatif….

Sur le plan psychologique, ces informations techniques poussées épuisent tout rêve, curiosité ou fantasme dans une vision mécaniciste de la sexualité. Celle-ci est ici plus exactement une « activité sexuelle » pour laquelle la jouissance est prescrite, est nécessaire, mais pour atteindre cette performance ils devront passer par le triste labyrinthe de multiples conseils. D’amour, il est bien peu question, de joie et de bonheur d’être ensemble, encore moins !

Les adultes ne transmettraient ni norme, ni conditionnement ? On se surprend à en douter au fil des pages internet de ces différents sites. Des adultes ayant autorité sur les jeunes leur demandent implicitement de valider leurs propres pratiques. Il s’agit là d’un abus de pouvoir d’une génération sur l’autre. A-t-on demandé leur avis aux parents avant de transmettre ce type de contenu à leurs enfants ? Il est certain que la réponse à cette question a été tranchée au cours du colloque de l’AFPSSU : les parents sont les derniers à pouvoir parler de sexualité à leurs enfants. Ils n’auraient pas à être consultés avant une intervention scolaire. Si des parents ont su s’aimer au point de s’unir et donner vie à des enfants, il est pour le moins étonnant qu’aucune parole de sens ne puisse être transmise à ces mêmes enfants par leurs auteurs. Les faire, oui ! Le leur dire, jamais ! Les parents sont-ils encore les premiers et principaux éducateurs de leurs enfants ? A défaut, qui porte la responsabilité éducative de ces enfants ? Et de quel droit ?

A lire également :


 1 Rapport du Centre d’Analyse Stratégique de juin 2011 : Comment améliorer l’accès des jeunes à la contraception ? Une comparaison internationale.

2 Lettre de Vincent Peillon aux Recteurs d’académie en date du 4 janvier 2013.

Voir tous les épisodes

Episode 1 - La rencontre

Episode 1 - La rencontre

A partir de la naissance du sentiment amoureux, comment s’approfondit la connaissance mutuelle jusqu’au choix de l’engagement et du ...

Lire la suite

Episode 2 - Tu es née fille

Episode 2 - Tu es née fille

La mère explique à sa fille comment est fait son corps sexué et lui décrit les transformations pubertaires qu'elle va conn...

Lire la suite

Episode 3 - Tu es né garçon

Episode 3 - Tu es né garçon

Le père explique à son fils les transformations pubertaires qu'il va connaître au cours de sa croissance pour devenir un homme.

Lire la suite

Approfondir le sujet

Éducation sexuelle : qu'en pensent les parents ?

Éducation sexuelle :  qu'en pensent les parents ?

Tribune parue dans le quotidien Le Figaro
Dr Pascale Morinière
Vice-présidente nationale des AFC
4 mars 2013

LES POLITIQUES PUBLIQUES MENEES ...

Lire la suite

Lucas et Léa, le cours de la Vie

Lucas et Léa, le cours de la Vie

Lucas et Léa, le cours de la vie est une web-série pédagogique de 7 courtes vidéos en accès libre sur internet, dest...

Lire la suite

Interview : une web-série pour aider parents et enfants

Interview : une web-série pour aider parents et enfants

Interview de
Pascale Morinière, vice-présidente nationale & responsable du secteur « Education » des AFC
Laura Bertail, m em...

Lire la suite