A la Une

  • Pause
  • Previous
  • Next
1/6

Les AFC en vidéo

video famille des familles 751x431

Dossiers

Bonnes nouvelles pour l'embryon !

Concernant la recherche sur l'embryon, elle a, en date du 18 octobre 2011, publié un jugement qui bannit la brevetabilité des technologies de recherches qui s'appuient sur les cellules souches et débouchent sur la destruction d'embryons humains.

 Donc OUI aux brevets de procédés utiles à l'embryon, NON pour des procédés qui détruisent l'embryon

Pour être parfaitement claire dans ses arrêts, la Cour européenne de justice précise en outre que « tout ovule humain doit, dès le stade la fécondation, être considéré comme un embryon humain dès lors que cette fécondation est de nature à déclencher le processus de développement d'un être humain ».

 La vie humaine débute dès sa conception et elle mérite une protection juridique.

De plus, la compagnie GERON, dont les travaux de recherche sur l'embryon ont fait l'objet d'une large publicité lors des récents débats de bioéthique, vient de renoncer complètement à ses expériences. Cette société a été la première aux Etats-Unis à obtenir l'autorisation de faire des recherches sur l'embryon et les cellules souches embryonnaires. Les raisons invoquées pour cet abandon sont, d'une part le coût très élevé de ces recherches, d'autre part les échecs dans les traitements de la dégénérescence maculaire (DMLA) et des affections de moelle épinière.

La France, poussée par la crise, suivra-t-elle cette orientation ? On peut vraiment s'étonner de l'acharnement mis par certains parlementaires à défendre la recherche sur les cellules embryonnaires, évoquant notamment le risque que la France ne prenne du retard sur les autres pays, spécialement les Etats-Unis.

Formation Enfants

formation grandir et aimer vertical 218x308

Coup de cœur

livre laetitia de calbiac

Les derniers tweets

Les AFC sur Facebook

Actualités des familles La Croix