Back Vous êtes ici : Catholiques Actions et outils Formations-colloques

Formations et colloques

Les AFC reçues par le président du Conseil Pontifical pour la Famille

Le 3 juillet dernier, Antoine Renard, président de la CNAFC, et Jean-Marie Andrès, vice-président, ont été reçus, à Rome, par le Cardinal Antonelli.

Au cours d'un entretien chaleureux, Mgr Antonelli a manifesté un vif intérêt pour l'action des AFC en expliquant combien elle rejoignait ses préoccupations, telles qu'il a pu les exprimer dans différentes interventions depuis le début de l'année 2009.

Les représentants des AFC ont échangé avec le président du Conseil pontifical pour la famille sur le travail accompli par les AFC autour du coût du non-mariage, dont le cardinal a salué la qualité et la pertinencé et qu'il a souhaité voir se développer parallèlement aux actions soutenues par le Conseil qu'il préside. Il a également été question de la récente élection de la France à la tête de la Fédération des AFC en Europe (FAFCE) : le Cardinal a souhaité que ce mouvement puisse poursuivre son action pour répondre aux enjeux politiques européens concernant la famille et son développement dans toute l'Europe.

Lettre des AFC au Cardinal Antonelli

Au lendemain de l'Assemblée générale et au nom de l'ensemble des familles du mouvement, Antoine RENARD, président de la CNAFC, a adressé au Cardinal Antonelli, président du Conseil Pontifical de la Famille, un message pour lui exprimer sa gratitude pour les encouragements qu'il a donnés aux associations familiales lors de la VIe Rencontre Mondiale des Familles à Mexico et lui témoigner de la qualité des relations existant entre les AFC et l'Eglise en France. Il lui a également demandé de transmettre au Pape Benoît XVI un message particulier de fidélité, de confiance et de soutien.

Dans sa réponse, le Cardinal Antonelli exprime à Antoine Renard sa grande joie d'avoir reçu ce message et adresse à tous les membres des AFC sa bénédiction.

Conférence du Cardinal Marc Ouellet - La famille, éducatrice aux valeurs humaines et chrétiennes, valeurs à découvrir et à redécouvrir - Mexico 2009

La famille, éducatrice aux valeurs humaines et chrétiennes, valeurs à découvrir et à redécouvrir.

Le Cardinal Marc OUELLET, archevêque de Québec, dans une conférence magistrale, nous a situé la place de la famille dans l'Eglise et dans la société, la valeur fondamentale du sacrement de mariage et les missions de la famille chrétienne.
Face au constat que le constructivisme et la théorie du genre (gender) dénaturent complétement la réalité du mariage et à la famille, le cardinal rappelle que l'Eglise, à travers notamment le concile Vatican II (Gaudium et Spes) et l'exhortation apostolique Familiaris Consortio délivre un message d'une grande actualité.
« L'essence et le devoir de la famille : vivre et communiquer l'Amour ». Il nous faut approfondir la dimension christologique du mariage. La foi sanctifie toute la vie conjugale, le don du Sacrement de mariage est accordé au couple et à l'Eglise, les époux se donnent l'un à l'autre et se reçoivent de Dieu.
Le 1er effet du Sacrement est le lien conjugal qui constitue le couple en 1ère cellule de l'Eglise : l'amour des époux appartient en même temps au Christ et à l'Eglise ; « s'aimer est une mission ecclésiale ».
Le but du sacrement de mariage est de constituer l'église domestique qui éduque à la Foi, l'Espérance et la Charité : beauté de la mission éducative des parents.
La vitalité de la famille-église domestique dépend de sa cohérence sacramentelle qui assure son ouverture à Dieu et son ouverture apostolique : « une famille qui respecte et honore le jour du Seigneur par l'écoute de la Parole de Dieu au sein de l'assemblée dominicale porte un message prophétiquz au monde d'aujourd'hui ».
Ayant rappelé que l'amour conjugal authentique est un « amour pleinement humain, c'est-à-dire à la fois sensible et spirituel, qui engage par un acte de la volonté libre impliqueant un don de soi total, fidèle et fécond » (Humanae Vitae), le cardinal développe l'éducation aux vertus par opposition aux techniques nées de la mentalité contraceptive qui a entraîné « une dérive des valeurs du mariage accompagnée d'un obscurcissement de la consciencemorale qui affecte grandement l'éducation des nouvelles génbérations ».
En conclusion Mgr Ouellet affirme que : « la famille demeure l'héritage le plus précieux de la tradition chrétienne, le véritable patrimoine de l'humanité, la première école de la communion humaine et ecclésiale ». Il appelle de ses vœux « un engagement plus déterminé de l'Eglise dans la nouvelle évangélisation des familles mais aussi d'une nouvelle évagélisation à partir des familles... La promotion d'une spiritualité propre au mariage et à la famille fondée sur la valeur ecclésiale et sociale de la famille devrait contribuer à multiplier les initiatives apostoliques, culturelles et politiques qui défendent les dropits de la famille et protègent ses acquis ».

Une interview du Cardinal Ouellet est disponible sur KTO TV et sur le site CNAFC dans le hors les murs du 22 janvier 2009.

Michel Pénicaut

pour en savoir plus :
Rencontre des familles : Intervention du cardinal Ouellet - Texte intégral
Les lois contre la famille sont le fruit d'une crise anthropologique

Groupe Facebook

Formation Grandir et Aimer 2018 500x419

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix