Back Vous êtes ici : Catholiques Actions et outils Rencontre Mondiale des Familles Milan 2012 - 9e catéchèse: La Fête, temps pour le Seigneur

Milan 2012 - 9e catéchèse: La Fête, temps pour le Seigneur

Réf. bibl, Mc 2, 23-28 ; Jn 21, 1-14.

" Le sabbat a été fait pour l'homme et non l'homme pour le sabbat ; de sorte que le Fils de l'homme est maître même du sabbat...

Jésus vient, il prend le pain et il le leur donne...".

La signification spirituelle et théologique du dimanche chrétien comme mémoire, présence et promesse s'ancre sur les trois points suivants :

Le rapport de Jésus au sabbat ; il respecte et vénère le sabbat mais lui donne tout son sens en libérant l'homme du mal. C'est ce jour là tout spécialement qu'il guérit les malades. Il se manifeste comme le 'Seigneur' du sabbat car il réalise en lui en tant que Fils la plénitude du sabbat à savoir la communion avec Dieu.

C'est en ce sens que l'eucharistie dominicale vient illuminer la famille qui y fait l'expérience de la présence du Seigneur ressuscité. Dans cette célébration, la famille 'reçoit la vie nouvelle de Jésus ressuscité, accueille le don de l'Esprit, écoute la Parole, partage le Pain et exprime l'amour fraternel'.

Le premier jour de la semaine ; le dimanche est la mémoire de la Pâque de Jésus et, dès les origines, les chrétiens ont donné une grande importance au '1er jour après le sabbat'. L'écoute de la Parole, la fraction du pain et la charité sont les trois marques de cette journée. Dans la messe, la famille s'alimente à la table de la parole et du pain qui donne saveur et sens aux paroles et à la nourriture partagées à la table familiale.

Le dimanche dans les premiers siècles ; les premières communautés chrétiennes vivaient de façon très forte l'attente de la venue du Seigneur dans la célébration du dimanche et de l'eucharistie qui était comme un 'anticipation' de la nouvelle vie donnée par le Ressuscité et une 'promesse' de la transformation du monde. L'Eglise et la famille sont aujourd'hui convoquées à cette 'source jaillissante' afin de maintenir l'originalité du dimanche chrétien.

C'est l'expérience des dimanches vécus en famille autour de l'eucharistie et dans la communauté des fidèles qui permettra aux enfants de découvrir que ce jour est bien le 'jour du Seigneur'.

La constitution Sacrosantum Concilium (§106) insiste sur la place éminente du rassemblement des fidèles le dimanche pour faire mémoire de la passion de la résurrection et de la gloire du Seigneur et rendre grâces à Dieu. Le jour dominical est le jour de fête primordial, jour de joie et de cessation dutravail, fondement et noyau de toute l'année liturgique.

Formation

Formation Grandir et Aimer 2018 500x419

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix