Bannière Piquets de mobilisation Marchons Enfants

Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Developpement durable

Développement durable

Eau du robinet : tout comprendre

robinet eauLe raccordement au réseau de distribution d'eau est-il obligatoire ?

Quelle est la procédure à suivre en cas d'impayés ? Comment sont fixés les tarifs ? Peut-on contester l'exactitude d'un relevé de compteur ? À qui incombe la responsabilité en cas de fuite ou de gel ?

C'est pour répondre à ces questions, qui ont donné lieu à une importante jurisprudence, que la DGCCRF vient d'éditer un guide pédagogique à l'usage des collectivités locales et des exploitants de service, mais également des consommateurs.

Illustré par des exemples concrets, le document, qui se veut pédagogique et pratique, répertorie de manière thématique la réglementation et la jurisprudence applicables à chaque étape clé du processus : souscription du contrat, facturation, paiement, résiliation du contrat… etc.

Il propose en outre un éclairage sur les droits et obligations du service de l’eau et de l’usager, identifie les différents types clauses abusives relevées lors des enquêtes de la DGCCRF et rappelle les recommandations de la Commission des clauses abusives.

Les sacs plastiques c'est fini !

sacsplastiques XSDepuis le 1er juillet, l'interdiction des sacs à usage unique est entrée en vigueur, qu’ils soient gratuits ou payants, prévue par la loi sur la transition énergétique.

Tous les sacs distribués aux caisses devront être réutilisables pour éviter que les océans ne se transforment en mers de plastiques…

Seuls seront autorisés en caisse les sacs en papier, en tissu ou en plastique biosourcé compostable, c’est-à-dire fabriqués à partir de matières biologiques, type amidon de pomme de terre ou de maïs.

Tous les commerces sont concernés, aussi bien les supermarchés que les marchés en plein air ou les commerces de proximité : boulangerie, épicerie, pharmacie, station-service…

A vos cabas !

Plus d'information sur le site du service-public.

Guide de l' ADEME : « consommer mieux »

Tous les produits de consommation ont des impacts sur l'environnement. Tout produit a besoin de matières premières et d'énergie pour être fabriqué. Tout produit doit être emballé et transporté. Même s'il est plusieurs fois recyclé, tout produit ou emballage deviendra un jour un déchet.

Mais certains d'entre eux, les éco-produits, sont plus respectueux de l'environnement que d'autres, avec des qualités identiques.

Pour vous y retrouver dans les éco-produits et pouvoir passer à l'action, plusieurs solutions s'offrent à vous. Découvrez-les dans ce guide 2016 téléchargeable gratuitement :

http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-consommer-mieux.pdf

La fin des sacs plastiques en caisse au 1er juillet

full shopping cart iconL’interdiction des sacs de caisse en plastique à usage unique s’appliquera finalement à partir du 1er juillet prochain, a annoncé lundi la ministre de l’écologie Ségolène Royal. Les sacs ou emballages en plastique qui ne sont pas en caisse et contenant des denrées alimentaires seront, eux, prohibés au 1er janvier 2017.

Chaque année, dans les pays de l'Union européenne, près de 8 milliards de sacs plastique terminent dans la nature. Grâce aux efforts des enseignes, leur production a été divisée par dix en une quinzaine d'années, mais puisqu'ils mettent en moyenne quatre cents ans à disparaître, la différence ne s'en ressentira que dans plusieurs siècles…

Prenons dès maintenant l’habitude de faire nos courses avec notre propre cabas !

En savoir plus sur le site du service public

 

Résultats de l'enquête "Famille et économie d'énergie"

 

vignette Enquête EnergieRésultat de l'enquête des AFC réalisée du 7 octobre 2015 au 14 décembre 2015

Les familles ont un rôle clé à jouer en matière d’économie d’énergie. Elles sont des actrices essentielles du développement durable.
Pour mettre ce rôle en lumière, une enquête a été réalisée sur le site de la CNAFC du 7 octobre 2015 au 14 décembre 2014.
De nombreuses réponses ont été obtenues dont il est possible de tirer un certain nombre d’informations. Ces réponses sont à 75,5 % de nos adhérents et proviennent en majorité de femmes (68,5 %). Les répondants sont mariés (90 %), ont entre 30 et 45 ans (46%) et sont à 84 % propriétaires de leur logement.

80 % des familles qui ont répondu à l’enquête savent ce qu’est la COP21, 63 % se sentent concernés par les changements climatiques et 38 % ont lu l’encyclique Laudato Si’.

Ces familles sont des consommateurs qui cherchent à maîtriser ou réduire leur économie d’énergie (99 %) en adoptant un certain nombre d’écogestes au quotidien :
- 80,7 % éteignent la lumière dans les pièces inoccupées
- 75 % baissent le thermostat du chauffage pendant leur absence
- 66 % mettent toujours un couvercle sur les casseroles pendant la cuisson

D’autres gestes pourraient être davantage pratiqués
- 51 % éteignent leurs appareils électriques après utilisation
- 49 % font attention à la consommation d’énergie lors de l’achat d’appareils électriques
- 46 % lavent souvent leur linge à 30 degrés

Ces gestes sont faits d’avantage pour réaliser des économies (64 %) que par souci écologique (30 %). Si ces gestes ne sont jamais faits ou seulement parfois, c’est d’abord par habitude ou inattention (69 %) et ensuite parce que c’est contraignant (65 %) mais très peu parce que la personne interrogée pense qu’ils n’ont pas d’impact sur l’environnement (15,5%).

Sur les 10 dernières années, 92 % des familles ont réalisé des travaux ou/et des achats pour réduire leur consommation d’énergie dans leur logement. Sont cités d’abord des achats d’ampoules basse consommation ou LED (89 %), d’appareils electro-ménagers, classés A ou B en consommation d’énergie (64,5%). On trouve ensuite les travaux plus importants et onéreux comme l’isolation des fenêtres (51,5 %), des combles/toitures (36 %). Le renouvellement de la chaudière (30 %) est choisi de préférence au changement du mode de chauffage (16,5%). L’installation de panneaux solaires est très minoritaire (5%).

Les familles mettent en œuvre d’autres gestes qui préservent le climat à commencer par le tri sélectif (95 %). Mais aussi le covoiturage (35,5%) ou le pédibus (20,5 %) pour le transport, les achats en circuits courts (35%) et en vrac (25 %) pour les achats alimentaires.

Merci à toutes les familles qui nous ont partagé leurs écogestes.
Voici ceux qui sont cités le plus souvent :
- La marche ou l’utilisation du vélo sur les petites distances
- la limitation de la température dans les logements en portant des vêtements chauds, une robre de chambre…
- la mise en place de compost
- la récupération de l’eau de pluie
- l’échange ou le don

Aujourd’hui toutes les familles sont invitées à adopter dans leur vie quotidienne ces bons gestes si nous voulons sauvegarder notre maison commune (Laudato si’).

On peut faire des économies d’énergie en jouant sur ses habitudes et ses gestes quotidiens. C’est l’enseignement des défis « familles à énergie positive » qui nous montrent que chaque geste compte !

Coup de cœur

Film Dessin animé Le voyage du Pèlerin

Actualités des familles La Croix