Back Vous êtes ici : Vie pratique

L’aide aux plus faibles, un devoir des AFC

"Une famille ne peut s'épanouir spirituellement que si elle bénéficie de conditions de vie matérielles satisfaisantes".

Les AFC sont agréées par l’État comme association de consommateurs depuis octobre 1987. Cet agrément vient d’être renouvelé pour 5 ans.

Les difficultés de la vie quotidienne des familles relèvent bien sûr de leurs conditions matérielles, mais aussi des rapports contractuels quotidiens qu'elles entretiennent avec les entreprises (énergie, communications électroniques, achats en magasin, e-commerce, etc.). Les problèmes de nature contractuelle peuvent engendrer de réelles difficultés pour les familles mal informées et ne connaissant pas leurs droits.

Cette mission est fondée sur :

  •  le Code de la Famille qui confie aux associations familiales la défense des intérêts matériels des familles (article L.211-1) ;
  • l’Enseignement social de l’Église qui les encourage à agir dans le monde. Les associations de consommateurs sont explicitement citées dans l’encyclique Caritas in Veritate §66

Lire la suite

Offre Coup de Pouce Orange

Offre famille téléphone OrangeL’offre d’Orange, Coup de Pouce Livebox, est une nouvelle offre réservée aux familles en précarité (quotient familial CAF ou MSA inférieur ou égal à 700€) qui ne sont pas ou mal équipées en connexion internet à domicile 

La CNAFC souligne cependant l’importance d’assurer une alternative humaine pour l’accès aux droits des plus précaires. Elle demande le maintien des guichets « physiques » et d’une interface humaine pour les plus éloignés du numérique qui ne peuvent pas se passer d’une aide (principe d’égalité à l’accès au service public).

L’offre est disponible depuis le 4 juillet 2019. Le dispositif est composé d’un accès Internet-TV-Téléphone à prix inclusif, soit 19,99€/mois en ADSL ou Fibre. Cet accès est proposé dans des conditions contractuelles adaptées, c’est à dire sans engagement et sans frais de résiliation. En complément, les clients pourront également acheter un ordinateur portable reconditionné au prix de 175€ avec l’accès à une suite logicielle libre (offre limitée à 200 unités au lancement) et profiter des Ateliers Numériques gratuits dans certaines boutiques Orange.

Pour en savoir plus sur cette offre : https://bienvivreledigital.orange.fr/offre-coup-de-pouce

Crédit photo : jcomp

Fin des cosmétiques « sans »

Cosmétiques paraben sulfate alcoolLes mentions « sans » disparaissent sur les produits cosmétiques quand elles sont inutiles.

Une réglementation européenne entrée en vigueur le 1er juillet interdit aux marques d’apposer l’allégation « sans » sur l’emballage de leurs produits cosmétiques.

Fini les allégations sans paraben, sans sulfate, sans… pour davantage de transparence. Et répondre aux attentes des familles qui recherchent des ingrédients respectueux de la planète.

Celles qui « rendent service à une population » restent autorisées. Sans acétone sur les dissolvants de vernis ou les produits de coloration pour les personnes incommodées par l’odeur. Sans dérivé d’origine animale pour les personnes véganes. Enfin, sans alcool sur les produits type bains de bouche à destination des familles avec enfants. « Sans huiles essentielles » peut également avoir du sens pour les femmes enceintes car ces huiles peuvent être irritantes.

Il faudra désormais lire les ingrédients pour choisir les produits se privant de substances controversées ou tardant à se voir interdites, comme les sels d’aluminium dans les déodorants, ou les silicones.

Mineurs, quels papiers d’identité pour voyager à l’étranger ?

Voyage étranger mineurPour qu’un mineur puisse quitter le territoire français, certains documents peuvent être exigés. D’autres sont vivement recommandés.

Lorsqu’il voyage accompagné

- Si le mineur est accompagné par l’un de ses parents ou par son représentant légal, les documents à fournir varient selon le pays de destination. Il faudra généralement présenter une pièce d’identité (carte nationale d’identité ou passeport) et, éventuellement, un visa.
- Dans tous les cas, le mineur ne peut être mentionné sur le passeport de l’un de ses parents ou de son représentant légal pour voyager. Il doit impérativement en avoir un à son nom. Pour en faire la demande, les parents ou le tuteur doivent se présenter avec leur enfant, même s’il s’agit d’un bébé.
- Si l’enfant voyage avec une autre personne, il doit, en plus, être muni d’une autorisation de sortie de territoire.

Lorsqu’il voyage seul

L’enfant doit avoir en sa possession :

- Une pièce d’identité valide ;
- L’original du formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l’un des parents titulaires de l’autorité parentale ;
- Une photocopie de la carte d’identité ou du passeport du parent signataire.

La carte européenne d’assurance maladie

Vivement conseillée, la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) permet à votre enfant de bénéficier de la prise en charge des soins médicalement nécessaires durant son séjour à l’étranger.

Elle est valable deux ans et renouvelable autant de fois que besoin.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922

Profitez du soleil en toute sécurité

Se protéger du soleil adulte enfantPour toutes vos activités de plein air, que vous soyez dans votre jardin, à la plage, à la montagne ou à la campagne en famille… protégez-vous, pour que le soleil reste un plaisir.

Pour vous protéger, tous ces gestes sont essentiels :

- Recherchez l’ombre et évitez le soleil entre 12h et 16h
- Protégez-vous en portant T-shirt, lunettes et chapeau
- Appliquez régulièrement de la crème solaire
- Protégez encore plus vos enfants

Les bébés ne doivent jamais être exposés au soleil.
Enfants et adolescents doivent particulièrement se protéger.
Les coups de soleil et les expositions répétées jusqu’à la puberté sont une cause majeure du développement de cancers de la peau à l’âge adulte.

Source : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/risques_solaires_-_ce_qu_il_faut_savoir_pour_que_le_soleil_reste_un_plaisir_campagne_inpes_.pdf

Crédit photo : prostooleh

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix