Back Vous êtes ici : Vie pratique

L’aide aux plus faibles, un devoir des AFC

"Une famille ne peut s'épanouir spirituellement que si elle bénéficie de conditions de vie matérielles satisfaisantes".

Les AFC sont agréées par l’État comme association de consommateurs depuis octobre 1987. Cet agrément vient d’être renouvelé pour 5 ans.

Les difficultés de la vie quotidienne des familles relèvent bien sûr de leurs conditions matérielles, mais aussi des rapports contractuels quotidiens qu'elles entretiennent avec les entreprises (énergie, communications électroniques, achats en magasin, e-commerce, etc.). Les problèmes de nature contractuelle peuvent engendrer de réelles difficultés pour les familles mal informées et ne connaissant pas leurs droits.

Cette mission est fondée sur :

  •  le Code de la Famille qui confie aux associations familiales la défense des intérêts matériels des familles (article L.211-1) ;
  • l’Enseignement social de l’Église qui les encourage à agir dans le monde. Les associations de consommateurs sont explicitement citées dans l’encyclique Caritas in Veritate §66

Lire la suite

Grande consultation "notre hôpital demain"

Le CESE a lancé, jusqu'au 25 juin une grande consultation citoyenne "Notre hôpital demain", à laquelle les AFC invitent chacun et chacune à participer.

Lire la suite...

L'épidémie de Covid 19 ne justifie pas le refus de paiement en espèces

Paiement espèce coronavirusDans le contexte actuel de crise sanitaire liée au coronavirus, la plupart des commerçants affichent clairement leur préférence pour le règlement par carte bancaire, notamment en sans contact. Mais certains commerçants n’acceptent plus les paiements en espèces, en invoquant le risque de contagion par la manipulation des espèces.

Le refus du paiement en espèces n’est pas légal

Un commerçant est légalement tenu d’accepter en paiement la monnaie ayant cours légal, c’est-à-dire les pièces et les billets en euros. Les espèces sont le seul moyen de paiement qu’un commerçant ne peut pas refuser.

Toutefois, un commerçant peut refuser un paiement en espèces notamment dans les cas suivants :

- si le nombre de pièces utilisées par le consommateur pour un paiement est supérieur à 50,
- s’il n’a pas de monnaie suffisante pour rendre la monnaie. C’est le consommateur qui doit faire l’appoint,
- si la pièce ou le billet est trop abimé,
- si la pièce ou le billet lui semble suspect (fausse monnaie),
- s’il s’agit de pièces ou de billets retirés de la circulation,
- si la pièce ou le billet est libellé en devise étrangère (mais il peut aussi les accepter).

L'épidémie de Covid 19 ne justifie pas le refus de paiement en espèces

La Banque de France et le Ministère de la santé ont rappelé que le risque de transmission du virus par les pièces et les billets de banque serait infime.

Si pour limiter les risques, les commerçants peuvent restreindre l’utilisation des espèces dans leur magasin :

- en n’acceptant le paiement en espèces qu’à certaines caisses ou aux caisses automatiques,
- en exigeant l’appoint pour éviter le rendu de monnaie,
- en demandant aux clients de poser leurs pièces et billets sur le comptoir plutôt que de les remettre dans la main,

Ils ne peuvent en aucun cas refuser l’argent liquide.

Les consommateurs qui rencontrent ce problème peuvent le signaler auprès du défenseur des droits ou de la direction départementale de la protection des populations.

Source

 

Entretenir son masque en tissu

Comment entretenir son masque en tissu pour en préserver son efficacité ?

Entretien masque tissuLes masques en tissu, aussi appelés masques « grand public » ou masques «  barrières » sont lavables et donc réutilisables.

Comment laver son masque grand public ?

L'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) préconise un lavage de trente minute en machine à 60 °C avec de la lessive.

L'ANSM conseille un séchage immédiat du masque en tissu  (sèche-linge ou sèche-cheveux par exemple) et d'un repassage à 120 °C. Le repassage contribue à éliminer certains micro-organismes et à ne pas laisser le masque humide.

Où stocker mon masque usagé ?

Avant le passage en machine, il est conseillé de placer le masque en tissu dans un contenant propre (sac en plastique refermable, boîte en plastique avec un couvercle…) à part, afin qu’il ne contamine pas d’autres masques ou vêtements.

Pendant combien de temps le masque est-il efficace ?

L'AFNOR (Association française de normalisation) recommande d'utiliser un masque barrière pendant un maximum de quatre heures.

Chaque masque en tissu a une durée de vie maximale. Il résiste à 10, 20, 30 lavages ou plus selon le type de masque. Chaque masque en tissu commercialisé en France doit avoir la précision sur l'emballage du nombre de lavages maximum. Il est indispensable de jeter un masque si celui-ci est endommagé ou si le nombre de lavage est atteint.

Et qu'en est-il des masques fait maison ?

Tous les masques conçus à la main doivent être fabriqués selon les recommandations de l'AFNOR pour un minimum d'efficacité.

Lire aussi : Bien utiliser un masque en tissu

Source : 60 millions de consommateurs

Crédit image : Image par Anke Sundermeier de Pixabay

Un chèque de 50 € pour remettre votre vélo en état

Coup de pouce véloLe vélo est le moyen de transport le plus sûr pour limiter la propagation du coronavirus.

Pour inciter les Français à se déplacer en vélo, le Gouvernement subventionne la réparation des vélos à hauteur de 50 €. Ce montant suffit à couvrir plusieurs petites réparations, comme le changement de chambre à air et la remise en état des freins.

La démarche se fait sur  www.coupdepoucevelo.fr. Vous devrez renseigner vos coordonnées ainsi que la référence (numéro de lot ou numéro de série) ou au moins la marque de votre vélo. Vous recevrez un e-mail de confirmation, il vous suffira ensuite de vous rendre chez un réparateur affilié (la plupart le seront, il suffit à l’atelier de s’enregistrer sur la plateforme également) avec une pièce d’identité. Nous vous conseillons de prendre rendez-vous pour éviter l’affluence et respecter la distanciation physique.

L’opération est limitée à une seule prise en charge par vélo, mais vous pouvez faire réparer plusieurs vélos.

Vous avez jusqu’au 30 décembre 2020 pour profiter du coup de pouce de l’État.

Plus d'informations

Crédit image : Image par donterase de Pixabay

Groupe Facebook des AFC

groupe facebook esprit de famille

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix