Back Vous êtes ici : Vie pratique

L’aide aux plus faibles, un devoir des AFC

"Une famille ne peut s'épanouir spirituellement que si elle bénéficie de conditions de vie matérielles satisfaisantes".

Les AFC sont agréées par l’État comme association de consommateurs depuis octobre 1987. Cet agrément vient d’être renouvelé pour 5 ans.

Les difficultés de la vie quotidienne des familles relèvent bien sûr de leurs conditions matérielles, mais aussi des rapports contractuels quotidiens qu'elles entretiennent avec les entreprises (énergie, communications électroniques, achats en magasin, e-commerce, etc.). Les problèmes de nature contractuelle peuvent engendrer de réelles difficultés pour les familles mal informées et ne connaissant pas leurs droits.

Cette mission est fondée sur :

  •  le Code de la Famille qui confie aux associations familiales la défense des intérêts matériels des familles (article L.211-1) ;
  • l’Enseignement social de l’Église qui les encourage à agir dans le monde. Les associations de consommateurs sont explicitement citées dans l’encyclique Caritas in Veritate §66

Lire la suite

Prévenir les noyades

Adoptons les bons réflexes quand nous nous baignons en famille.

Noyade plage piscineEn France, les noyades aussi bien en piscine qu’en mer, en lac ou en rivière constituent un enjeu de santé publique majeur car elles sont responsables chaque année d’environ 1000 décès et, parfois, de graves séquelles. Elles sont la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. A tous les âges et dans tous les lieux, la baignade comporte des risques : adoptez les bons réflexes pour prévenir les noyades car elles sont pour la plupart évitables !

Pour vous baigner en toute sécurité :

Quel que soit le lieu de baignade :

- Maintenez toujours vos enfants sous votre surveillance,
- Choisissez les zones de baignade surveillées ;
- Respectez les interdictions de baignade ;
- Tenez compte de votre état de forme ;
- Ne consommez pas d’alcool avant et pendant la baignade.

En piscine, surveillez vos enfants de près et en permanence !

- Baignez-vous en même temps que vos enfants ou désignez un seul adulte responsable de la surveillance ;
- Ne faites pas autre chose lorsque votre enfant se baigne ;
- Ne restez pas le regard fixé sur votre téléphone ou votre tablette ;
- Ne vous absentez pas, même quelques instants.

A la plage :

- Nagez dans les zones de baignade surveillées ;
- Nagez accompagné(e) ou en signalant votre lieu de baignade ;
- Nagez le long du rivage.

Source
Crédit image : photo créé par freepik - fr.freepik.com

Nouveaux équipements obligatoires pour les EDPM

Les nouveaux engins de déplacement personnel motorisés (EDPM - Trottinettes électriques, monoroues, gyropodes, hoverboards) apportent de nouvelles solutions aux familles pour se déplacer au quotidien dans les villes. Leur présence de plus en plus forte dans les rues et l’espace public n’était cependant pas encore réglementée et posait de nombreuses questions de sécurité en particulier envers les plus vulnérable : personnes âgées, enfants, personnes en situation de handicap.

Après avoir été introduits dans le code de la route à l’automne dernier par le décret du 23 octobre 2019, l’utilisation des engins de déplacement personnels motorisés (EDPM) est régie par de nouvelles règles depuis 8 juillet 2020. Ils doivent être équipés de feux de position avant et arrière, mais aussi de dispositifs rétro-réfléchissants (catadioptres), d’un système de freinage et d’un avertisseur sonore.

EDPM trottinette électrique équipement obligatoire

Source
Crédit image : Photo by Kelly Sikkema on Unsplash

Prime à la conversion (voiture)

Voiture prime à la conversion à la casseDepuis le 1er juin et jusqu’au 31 décembre 2020, le dispositif de la prime à la conversion (PAC) est élargi.

La prime à la conversion est une aide à l’achat d’une voiture. Encore appelée prime à la casse, cette aide est une prime donnée pour l’achat d’un véhicule moins polluant contre la mise à la casse c’est-à-dire la mise au rebut dans un centre VHU agréé d’un ancien véhicule jugé moins vertueux.

Il concernera les 200 000 premières demandes.

Ensuite, le barème antérieur s’appliquera. Ainsi, le critère de revenu est élargi en relevant le seuil de revenu fiscal de référence (RFR) par part de 13 500 € à 18 000 €.

Les critères d’éligibilité incluent désormais aussi les Crit’air 3 (véhicules essence immatriculés avant 2006 et véhicules diesel immatriculés avant 2011, soit 50 % du parc automobile). Si les critères sont remplis, l’aide peut atteindre 3 000 € pour l’achat d’un véhicule thermique et 5 000 € pour un véhicule électrique ou hybride rechargeable dont l’autonomie est supérieure à 50 km.

Source
Crédit image : Voiture photo créé par senivpetro - fr.freepik.com

6 conseils pour vos vacances en Europe

6 conseils pour vos vacances post confinement en Europe

Après des semaines de fermeture des frontières, les voyages en Europe reprennent mais pas sans quelques restrictions et adaptations. Pour partir sereinement en vacances en famille et anticiper les imprévus, le Centre Européen des Consommateurs (CEC) France donne 6 conseils utiles à tous les familles françaises sur le départ.

1. Informez-vous sur la situation sanitaire et les conditions d'entrée dans le pays visité

Si les Français peuvent à ce jour voyager sans restrictions dans 22 pays européens, 5 pays imposent un questionnaire d'entrée, un test et/ou une quarantaine, et 2 restreignent fortement leur accès. Renseignez-vous sur les conditions d'entrée dans le pays visité jusqu'à la veille du départ sur la plateforme Re-open EU ou sur le site du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

2. Privilégiez des billets de transport flexibles

Lisez les conditions d'annulation ou de modification avant de réserver un billet d'avion, de train, de bus ou de ferry. Rappelez-vous que vous ne disposez pas d'un délai de rétractation de 14 jours si vous commandez sur Internet des billets de transport. Si toute modification ou annulation est bien souvent payante, les transporteurs offrent en ce moment des billets avec des conditions d'utilisation flexible, à privilégier en cette période d'incertitude. En cas d'annulation du trajet par le transporteur, vous avez droit en principe au remboursement de vos billets.

3. Renseignez-vous sur les conditions d'annulation de votre hébergement ou de votre location de voiture

Lorsque vous réservez un hébergement (hôtel, maison de vacances, gîte, camping...) ou une location de voiture, renseignez-vous sur les conditions d'annulation auprès de l'établissement, du propriétaire du logement ou de l'agence de location. Si vous passez par une plateforme pour votre hébergement (booking, Airbnb, Expédia...), consultez les politiques d’accompagnement et de remboursement mises en place qui peuvent parfois prévoir des conditions d'annulation sans frais avantageuses.

4. Voyage à forfait : vous devez être informés des mesures liées au covid-19

Si vous envisagez un voyage à forfait (vol + hôtel par exemple acheté à un même prestataire), vous devez être informés des mesures liées au covid-19 mises en place dans l'hôtel ou dans l'avion (accès limité à la piscine ou au buffet de l'hôtel, port du masque...). Vous serez également mieux protégés en cas d'annulation ou de modification du voyage. Si l'Europe a prévu le remboursement des voyages en cas d'annulation par l'agence ou le tour opérateur, de nombreux pays européens ont mis en place des bons d'achat valables sur un prochain voyage puis le remboursement en cas de non utilisation des bons au terme d'un certain délai.

5. Réservation via un intermédiaire : sachez qui contacter en cas de problème

Si vous réservez une prestation touristique (vol, hôtel, voiture de location...) via un intermédiaire, renseignez-vous sur les frais qui s'ajoutent à votre réservation et sur votre interlocuteur à contacter en cas de problème (annulation de vol, indisponibilité de la chambre ou de la voiture louée...).

6. Contactez le CEC France en cas de litige avec un professionnel européen

SiSi votre litige  avec un transporteur, une  agence de voyage, un loueur de voiture, un hôtel ou tout pprofessionnel basé dans un autre pays de l'UE, au Royaume-Uni, en Islande ou en Norvège ne trtrouve pas de solution amiable dans les 6 semaines,  contactez gratuitement les juristes du  Centre eEuropéen des consommateurs France via le formulaire en ligne.

vacances Europe post covid 19

Source
Crédit image : Cœur photo créé par freepic.diller - fr.freepik.com

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix