Back Vous êtes ici : Education Vie scolaire et éducation Eduquer au quotidien Quel dialogue instaurer avec ses enfants sur les réseaux sociaux ?

Quel dialogue instaurer avec ses enfants sur les réseaux sociaux ?

12questions reseaux sociauxExtrait de notre brochure « 12 questions à se poser sur les réseaux sociaux »

Le premier critère à réguler sur les réseaux sociaux est le temps. En effet, ces services ont la particularité d’être très chronophages et d’entretenir le suspens de l’utilisateur : untel à qui je viens d’envoyer un message va-t-il me répondre ? Telle information publiée va-t-elle déclencher l’intérêt ? etc.

Une première négociation est sans doute à mener sur la durée, la fréquence et les moments de la semaine propices à l’utilisation des réseaux sociaux.
Mais la partie n’est pas simple, car la combinaison réseaux sociaux et échanges par SMS peut contourner les règles édictées !

Responsabiliser les plus jeunes dans leur usage et donner des objectifs clairs restent les meilleures garanties pour instaurer un dialogue à ce sujet. Par ailleurs, la tentation de la surveillance absolue peut être réelle et la contrainte psychologique subtile, si les parents exigent d’être invités dans les « amis » de leurs enfants. Dans cette situation, l’autonomie et la liberté de l’enfant est placée sous
une surveillance potentiellement intrusive. Sans doute est-il légitime que les parents s’inquiètent d’une perte de contrôle des relations tions de leur progéniture, mais une surveillance permanente
– facilement permise par la technologie – faisant peser un sentiment de tutelle continue n’autorisant aucune espace d’intimité peut être préjudiciable au développement de l’autonomie de l’enfant.

Une alternative peut cependant consister à exiger de ses enfants de connaître ses codes d’accès. En effet, sans exercer une surveillance « policière », cette option peut permettre aux parents de garder in fine la main sur le « profil » de leur enfant. En effet, en cas de problème avéré, les parents conservent ainsi la possibilité d’intervenir, voire de fermer le compte en cas de débordement. D’un point de vue légal d’ailleurs, les parents restent responsables, comme nous l’avons évoqué, des actes des membres mineurs de leur famille et doivent être en mesure d’y mettre fin en cas de problème.

Concernant l’âge d’utilisation, les réseaux sociaux poussent à autoriser la création de compte avant 13 ans qui est l’âge requis dans les conditions générales d’utilisation de Facebook. Mais ces informations étant déclaratives, elles sont souvent fausses pour le plus grand bonheur de ces réseaux, qui cherchent à capter l’attention des plus jeunes consommateurs. Avec un certain succès,
puisque 38 % des 9-12 ansseraient ainsi déjà inscrits sur un réseau social.

 

Commander la brochure sur le site de la procure

Voir nos autres brochures

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix