Back Vous êtes ici : Politique Cadre de vie

Cadre de vie

Gilets jaunes : sortir de la violence

gilets jaune CC ThomasBressonWikimediaL’actualité du mouvement des Gilets Jaunes vient nous rappeler avec gravité l’importance de l’écoute et du dialogue entre les différents acteurs de la société.

Comme en famille, l’incompréhension génère souvent la frustration de tous.

Plutôt que de donner une analyse des réalités à l’origine de ces incompréhensions, les AFC préfèrent rappeler avec force que l’écoute effective et mutuelle demeure un préalable à la paix sociale dont l’État est le garant mais à laquelle chacun doit aussi apporter sa contribution.

En effet, seul un constat exigeant et partagé de la réalité que vit la France et chaque Français, seule une description fidèle et explicite pour tous des origines profondes de cette réalité sont à même de susciter des politiques justes et adaptées.

En conséquence, les AFC invitent avec insistance chacun à prendre sa part de responsabilité vis-à-vis de l’autre et de notre communauté nationale. Il ne s’agit pas simplement de sortir d’une crise mais de faire face ensemble aux défis bien réels et profonds qui se dressent devant nous, et à contenir toute violence que rien ne saurait justifier.

Crédit Photo : Thomas Bresson - Wikimédia

Vacances : quel accès pour les familles ?

parents enfantL'UNAF, Union des associations familiales, vient de publier une étude de l’observatoire des familles sur le thème : Quel accès aux vacances pour les familles ?

"Alors que la France célèbre les 80 ans des congés payés, 40% des Français ne partiront pas en vacances cet été." L’UNAF publie une étude qui donne la parole à 17 000 familles* réparties dans 55 départements : Partent-elles en vacances ? Pourquoi ne partent-elles pas ? Qu’apportent les vacances aux familles ?

Parmi les familles interrogées qui ne sont pas parties en vacances l’année de l’étude, 77% ne sont pas parties en famille depuis plus de deux ans et 14% ne sont jamais parties. Pour rappel, on appelle « vacances », le fait de dormir seulement 4 nuits consécutives en dehors de chez soi**.

Les effets bénéfiques des vacances familiales

85% des familles considèrent que les vacances c’est avant tout « du temps en famille (parents-enfants)», Quelle que soit la catégorie sociale, c’est même l’objectif principal des familles. Les autres objectifs sont loin derrière : « se reposer » 52%, se dépayser 48%.

Les vacances sont aussi un moment privilégié de réactivation des liens avec la famille élargie (grands-parents, cousins, oncles et tantes…) : 19% des familles évoquent cette dimension et ce taux est plus important dans les départements les plus urbanisés et pour les cadres.

Le resserrement des liens familiaux est un des bienfaits principaux des vacances pour 25% des familles interrogées et 7% des familles mentionnent même qu’elles ont été l’occasion de découvrir des traits de caractère de leur(s) enfant(s).

Les conséquences du non-départ

De fait, quand ils ne partent pas, 69% des parents se sentent coupables vis-à-vis de leurs enfants ; 32% évoquent le stress et la fatigue, 29% parlent de frustration, 17% parlent de reproches et de tension avec les enfants. Ne pas partir en vacances fragilise et dégrade les liens familiaux au quotidien.

Principale contrainte : le budget

63% des répondants estiment ne pas disposer de ressources financières suffisantes pour passer de bonnes vacances. 90% de ceux qui ne sont pas partis dans les 12 derniers mois invoquent des raisons financières ; contre seulement 23% pour des raisons professionnelles et 14% pour des raisons familiales.

Une méconnaissance des dispositifs d’aide

Face à cette contrainte financière, les aides existantes sont souvent mal connues. 77% des familles ne connaissent pas ou mal les dispositifs d’aides aux vacances (Comités d’entreprise, ANCV, CAF, mairies, Conseils départementaux…). 58% des familles interrogées ne savent pas quelles démarches effectuer. Ces dispositifs sont éclatés entre des acteurs différents qui ont des actions et des logiques de ciblage de publics (conditions de ressources pour les acteurs publics, accès lié au statut pour les employeurs) très diverses. Cela nuit à la lisibilité pour les familles.

Forte de ces données, l’UNAF entend sensibiliser sur la nécessité du départ en famille et promouvoir les aides au départ.

« Loin d’être une « consommation » superflue, les vacances contribuent à la qualité des liens familiaux. Trop souvent oublié par les politiques publiques y compris de lutte contre la pauvreté, le droit aux vacances doit redevenir un élément important d’une politique sociale, mais aussi familiale. »

Marie-Andrée BLANC, présidente de l’UNAF.

Retrouvez la première synthèse de cette étude en ligne sur www.unaf.fr

* Etude n° 9 de l’Observatoire des familles menée en 2015 par 51 UDAF et 1 URAF auprès d’une sélection de 3000 ménages allocataires de CAF ayant au moins un enfant à charge âgé de 4 à 20 ans dans chacun des 55 départements participants.
** Selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), "on appelle vacances, l’ensemble des déplacements d’agrément comportant au moins 4 nuits consécutives hors du domicile."

Quel avenir pour la politique familiale ?

La politique familiale en France est l’objet de remises en cause régulières. Elles ont mis les familles à forte contribution.

Quelles mesures ont eu le plus d’impact sur votre pouvoir d’achat ? Quel en a été l’effet sur la situation de la France ? Quelles alternatives ?... Voici quelques questions auxquelles l’enquête vous permettra de répondre.

N'hésitez pas à partager ce lien au maximum, dans et hors AFC !

Répondre à l'enquête

Formation

Formation Grandir et Aimer 2018 500x419

Coup de cœur

Film Dessin animé Le voyage du Pèlerin

Actualités des familles La Croix