Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Familles & Europe / FAFCE Tarabella : la FAFCE veut défendre la dignité humaine en Europe

Tarabella : la FAFCE veut défendre la dignité humaine en Europe

femme-enceinteLe 10 décembre 2013, le rapport Estrela sur « La santé et les droits sexuels et génésiques » était présenté au Parlement Européen.

Ce rapport, à l'origine destiné à améliorer la santé et la sécurité des femmes enceintes, jeunes accouchées, ou allaitantes au travail, voulait, au nom de l'égalité homme-femme, ériger comme norme un droit à l'avortement. Il faisait également la promotion de l'accès à la contraception et aux services d'avortement sûr et légal, de l'accès à l'information et à l'éducation à la sexualité pour les jeunes...

Suite à une forte mobilisation des citoyens et des associations, le Parlement européen avait rejeté le rapport Estrela et adopté une résolution qui réaffirme clairement le principe de subsidiarité que «la définition et la mise en œuvre des politiques relatives [à ce sujet] relèvent de la compétence des États membres».

Cependant, l'eurodéputé belge Marc Tarabella, conteste actuellement le principe de subsidiarité en ce qui concerne la santé et les droits sexuels et génésiques (SDSG) en faisant la promotion d'un des principaux points du rapport Estrela, à savoir un «droit à l'avortement».

M. Tarabella tente de convaincre le Parlement européen d'accepter la disposition suivante: « Le Parlement européen (...) insiste sur le fait que les femmes doivent avoir le contrôle de leurs droits sexuels et reproductifs, notamment grâce à un accès aisé à la contraception et à l'avortement; (...) ».

L'action de M. Tarabella est incohérente avec la résolution récemment adoptée par le Parlement européen, affirmant qu'il n'y a pas de compétence de l'UE sur la question de l'avortement. Néanmoins, au cours des réunions de la Commission sur les droits de la femme et l'égalité des genres du Parlement européen, il a déclaré sa détermination à promouvoir un «droit à l'avortement». Il est donc nécessaire de réaffirmer ce que le Parlement européen a déclaré le 10 Décembre 2013.

La FAFCE (Fédération des Associations Familiales en Europe) a lancé la pétition "Ne laissons pas Tarabella relancer Estrela!" et invite les citoyens en Europe qui souhaitent défendre la dignité humaine et le principe de subsidiarité à signer cette pétition.

 

Groupe Facebook des AFC

groupe facebook esprit de famille

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix