Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Instances de la politique familiale

Instances de la politique familiale

Réforme des retraites complémentaires : Comment les familles pourraient-elles sereinement choisir d'accueillir des enfants ?

Communiqué de presse

Les partenaires sociaux se sont réunis jeudi 25 pour fixer l'agenda des négociations concernant les régimes de retraites complémentaires ARRCO et AGIRC et la réduction de leurs déficits actuels et à venir.

Parmi les mesures envisagées figure la réduction, au moins partielle, des majorations attribuées aux parents de familles nombreuses.

Pour la CNAFC, une telle mesure va complètement à l'encontre du rôle déterminant de ces familles dans la pérennité du système des retraites, rôle qu'elle entend
rappeler avec insistance. Les 5 millions de personnes menacées par de telles dispositions ne peuvent l'accepter.

Les majorations font partie des dispositifs nécessaires pour réduire les impasses financières auxquelles sont confrontées les familles avec enfants, et particulièrement leur difficulté à constituer une épargne.. Une des conséquences de ces impasses, comme le montrent les enquêtes, est que les familles en France n'ont pas le nombre d'enfants qu'elles désirent ; c'est, avec le chômage, la source des déséquilibres des systèmes des retraites.

Pour la CNAFC, il est temps de conforter la politique en faveur des familles et de la rendre plus lisible en répondant à leurs besoins réels.

C'est dans ce sens qu'elle demande aux partenaires sociaux et aux pouvoirs publics de faire une évaluation des difficultés financières rencontrées par les familles avec enfants, et du risque de leur appauvrissement relatif du fait notamment de la limitation de leur capacité d'épargne : sans l'assurance d'une aide convenable au moment de la retraite comment les familles pourraient-elles sereinement choisir d'accueillir des enfants ?

Nouveau Gouvernement : les familles attendent des signaux forts

Communiqué de presse

Dépendance, fiscalité du patrimoine, emploi, redressement des finances publiques, bioéthique, éducation affective et sexuelle, pouvoir d'achat... la dimension familiale des dossiers qui attendent le nouveau Gouvernement est cruciale.

Pour cette raison, la CNAFC s'interroge sur la disparition sans explication du secrétariat d'état dédié à la famille.

Pour la CNAFC, ces nombreux dossiers appellent une action transversale du niveau du Premier Ministre.

C'est pourquoi elle demande qu'un portefeuille de la Famille soit créé et qu'il soit rattaché directement à Monsieur François Fillon. C'est, pour la CNAFC, la seule garantie de la prise en compte appropriée des besoins des familles.

 

Fête des familles 2010 : merci !

Les AFC ont a nouveau massivement répondu oui à l'appel lancé pour organiser la 6ème édition de la Fête des Familles. Pas moins de 22 villes ont ainsi animé des rassemblements dans toute la France.

- Apéritif et lâcher de ballons à Soissons
- Parade à roulettes dans toutes la ville à Bourges et anniversaire des Chantiers-Éducation
- Apéritif, Olympiades familiales et lâcher de ballon à Romans
- Concours de gâteaux, jeux pour les enfants à Brest
- Tournoi de football familial, goûter et concert de Grégory Turpin à Bordeaux
- Contes de Jocelyne Garric pour les enfants à Rennes
- Tour de manège pour les enfants, verre de l'amitié pour les plus grands dans une ambiance musicale, chaleureuse et familiale mémorable lâcher de ballons à Reims,
et bien d'autre  animations à Grenoble, Guerande, Metz, Clermont-Ferrand, Strasbourg, Chambéry, Dieppe, Montfort l'Amaury, Abbevile, Courbevoie, Montrouge, Polynésie Française, La Réunion, Antibes, Mâcon.

Retrouvez toutes les photos sur le site www.fetedesfamilles.fr et contactez-nous dès aujourd'hui si vous souhaitez vous joindre à l'organisation de la 7ème édition qui clôturera les assises de la Famille en octobre 2011 !

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix