Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Vie familiale et professionnelle

Vie familiale et professionnelle

4 Mars 2012 : journée européenne pour le dimanche sans travail

L'Alliance européenne pour le dimanche appelle tous ses membres et ses sympathisants à se mobiliser, le dimanche 4 mars 2012, pour la JOURNÉE EUROPÉENNE DU DIMANCHE SANS TRAVAIL.

En ces temps de crise économique et financière actuelle où l'emploi et les droits sociaux sont de plus en plus mis à mal, le dimanche chômé est une démonstration claire et visible que les personnes et les sociétés dans leur ensemble ne sont pas uniquement soumises au travail ni à l'économie.

A cette occasion, les AFC souhaitent rappeler que l'existence d'un jour de repos commun est un bienfait pour la société dans son ensemble et pour chacun de ses membres.

Lire le communiqué de l'alliance européenne pour le dimanche



Sur le terrain, les AFC sont mobilisées pour le respect du repos dominical

Des sénateurs demandent un nouveau débat sur le travail du dimanche

Le 20 septembre dernier, Annie David, avec d'autres sénateurs, ont déposé une proposition de loi « garantissant le droit au repos dominical ». Les auteurs de ce texte entendent ainsi revenir sur la loi adoptée par le Parlement le 10 août 2009, qui a étendu « les dérogations au principe du repos dominical » et légalisé « des pratiques jusqu'alors interdites ». Parmi les motifs exposés, l'intérêt de la famille et le bien de la société y sont clairement formulés

Lire la suite...

Le repos dominical sauvegardé en Alsace-Moselle

Saisi par la Cour de Cassation d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) sur un article du Code du Travail interdisant « l'exercice d'une activité industrielle, commerciale ou artisanale les dimanches dans les lieux de vente ouverts au public », le Conseil constitutionnel a maintenu cette disposition qui s'applique dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle.
Une telle décision, motivée d'abord par des questions de nature économique autour de l'inégalité entre les entreprises résultant de la possibilité, ou non, d'ouvrir le dimanche, a évidemment une portée plus large qu'il faut souligner. Elle offre l'occasion de rappeler, outre donc l'aspect inégalitaire, sur le plan économique, que peut engendrer le travail du dimanche en creusant davantage l'écart entre grosses et moyennes ou petites entreprises, la valeur du principe du repos dominical pour les familles dont le jour de repos commun est un des piliers de la stabilité de la vie familiale et partant de sa capacité à remplir ses missions, y compris comme acteur majeur d'une économie saine et fructueuse.

Travail du dimanche : les AFC rappellent aux parlementaires la valeur du repos dominical.

Depuis le 1er juillet le Parlement est réuni en session extraordinaire. A l'ordre du jour on trouve, entre autres, la proposition de loi sur la dérogation au repos dominical.

Dans un courrier adressé aux députés et sénateurs le 2 juillet, la CNAFC rappelle la valeur du principe du repos dominical pour les familles dont le jour de repos commun est un des piliers de la stabilité de la vie familiale.

Nous vous encourageons à réagir à votre tour auprès des élus. A cet effet nous vous invitons à lire et diffuser ce courrier et à faire circuler cette information autour de vous.

Travail du dimanche : amendements retirés au Sénat

La CNAFC se félicite du retrait des amendements au texte de loi sur le tourisme qui visaient à étendre les possibilités de travail dominical dans certaines zones. Les débats qu'ils ont suscités, sur le fond et la forme, confirment l'importance de cette question pour la société dans son ensemble.

La CNAFC tient, en effet, à rappeler que le dimanche reste le moment où la plupart des familles se retrouvent : de la perpétuation de cette « occasion » et de son caractère majoritaire, à défaut d'être général, dépend la stabilité de la vie de famille et donc aussi le lien social lui-même.

Travail du dimanche : Travailler plus pour perdre quoi ?

Communiqué de presse

Les députés s'apprêtent à discuter d'une proposition de loi élargissant les possibilités de travail le dimanche, tout en les encadrant.

La CNAFC tient à redire son opposition à cette mesure. En effet, elle n'offrira pas les avantages qu'on en attend : ni en termes de pouvoir d'achat, ni en termes de relance de la consommation.

Au contraire, elle va même induire des difficultés pour les familles. Les salariés ne s'y trompent pas et y sont majoritairement opposés : ils veulent préserver ce temps passé en famille.

Formation

Formation Grandir et Aimer 2018 500x419

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix