S'abonner à la Newsletter des AFC

Abonnez-vous à la lettre électronique mensuelle des AFC et recevez une fois par mois toutes nos brèves et nos communiqués :
Back Vous êtes ici : Nous connaître Agir Les AFC dans les medias Informations sur les instances de la CNAFC

Informations sur les instances de la CNAFC

Différentes questions nous sont posées sur l'évolution de notre mouvement à la suite du retrait du Président, Antoine Renard, depuis le 31 janvier dernier.

Il a décidé de se présenter aux élections européennes du 25 mai prochain dans la région Est. Conformément notamment au règlement intérieur de la CNAFC et à un vote de notre Conseil d'administration le 18 janvier, il s'est mis en retrait de la présidence de la CNAFC jusqu'à la date du scrutin. Deux cas de figure pourront alors se présenter :

  • soit il est élu et il serait alors démissionnaire et le Conseil d'Administration procèderait à l'élection d'un nouveau président.
  • soit il n'est pas élu et il pourrait alors reprendre la conduite de notre mouvement jusqu'à l'Assemblée générale 2015, date naturelle de la fin de son mandat.

Il reste président de la FAFCE, Fédération des AFC en Europe, et continue de s'exprimer à ce titre.

Pendant cette période, Pascale Morinière, jusque-là vice-présidente, assure la présidence par intérim du mouvement. Elle entend poursuivre, avec l'aide du Bureau, du CA, de l'équipe de salariés et de l'ensemble des responsables locaux, les travaux et les engagements des AFC. Dans cette situation, Antoine Renard a toute liberté de parole et d'action pour mener à bien son engagement politique indépendamment des AFC. Le mouvement continue, de son côté, son engagement politique avec la vocation propre aux corps intermédiaires dont il fait partie.

L'actualité autour de la loi famille et les annonces qui se succèdent incitent à rester mobilisés sur ce sujet puisque les assurances données par le Gouvernement à propos de l'AMP et de la GPA ne résisteraient pas aux dépôts et aux votes d'amendements par la majorité. Ce sursis ne doit pas faire oublier les autres sujets préoccupants que sont les coups portés à la politique familiale, la question du « genre » à l'école et la loi sur la fin de vie. Mettons à profit les semaines à venir pour interpeler les candidats aux municipales sur les sujets qui concernent la famille.

Pascale Morinière a encouragé les responsables et les adhérents à poursuivre avec courage et créativité leur action et à développer dans leur réseau ces « hôpitaux de campagne » que le Pape François appelle de ses vœux : « Je vois avec clarté que la chose dont a le plus besoin l'Église aujourd'hui c'est la capacité de soigner les blessures et de réchauffer le cœur des fidèles, la proximité, la convivialité. Je vois l'Église comme un hôpital de campagne après une bataille. Soigner les blessures, soigner les blessures... Il faut commencer par le bas. »

Formation

Formation Grandir et Aimer 2018 500x419

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix