Une audition au ministère de la Justice vaut-elle concertation ?

Les AFC ont, avec d’autres associations familiales membres de l’UNAF, été reçues mardi 25 septembre, au ministère de la Justice par Madame Christiane Taubira, garde des Sceaux, et par Madame Dominique Bertinotti, ministre déléguée en charge de la Famille qui avait reçu les AFC quelques jours plus tôt.

La réunion, organisée à l’initiative du Garde des Sceaux mais qui faisait suite à des demandes répétées des associations, a été consacrée à un échange sur l’avant-projet de loi « visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples de même sexe » qui avait commencé à circuler dans la presse quelques jours plus tôt.

Le ministre a écouté les arguments exposés par les associations, arguments qui illustrent des avis différents, voire opposés.

Pour leur part, les AFC ont développé leurs arguments sur un plan juridique, anthropologique et social, trois domaines qui justifient leur vive opposition à ce projet. Elles ont également pu rappeler l’apport essentiel du mariage civil au bien commun, que la réforme objet de l’audition du jour va nécessairement bouleverser.

Chacun a été écouté. Aura-t-il été entendu ?