PMA : Manœuvre dilatoire ou question profonde ?

Les annonces se sont multipliées ce week end à propos de l’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) dans le cadre du débat à l’Assemblée nationale sur le projet de loi ouvrant le mariage aux couples composés de personnes de même sexe.

Cette disposition, que les députés socialistes avaient pour projet d’introduire dans le texte en débat, doit finalement être intégrée dans un texte sur la famille. Annoncé pour mars, celui-ci pourrait être reporté, en attendant l’avis que doit rendre le Comité Consultatif National d’Ethique, saisi pour l’occasion.

Ce report signale une hésitation. Pour autant, s’agit-il d’une manœuvre tactique pour affaiblir une opposition qui grandit y compris dans les rangs de la majorité ou y a-t-il interrogation profonde sur la portée du texte ? Dans le premier cas, les tentatives précédentes ont montré que c’était un calcul infondé… Dans le second cas, il faudrait aller plus loin car c’est la logique même du texte que d’aller jusque-là, déjà du point de vue de ses plus farouches défenseurs.

Dans les deux cas, c’est la preuve que le sujet est grave, qu’il n’a pas été traité comme il se doit.

Ce projet de loi est mauvais. Il doit être retiré. Les dizaines de milliers de personnes qui sont à nouveau descendues dans la rue partout en France l’ont dit une nouvelle fois.

Le débat à l’Assemblée est bien avancé, déjà s’annonce celui au Sénat. N’hésitons pas à nous mobiliser auprès des sénateurs pour leur faire part des raisons de notre opposition.