Comment agir maintenant

La « rupture de civilisation » induite par la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe est « consommée », mais nous ne nous résignons pas !  En effet, jamais, rien, pas même une loi promulguée n’empêchera que seuls un homme et une femme peuvent être légitimement mariés.

A l’issue d’un processus politique inadmissible et violent, la manifestation du 26 mai a été un nouveau succès populaire. Ensemble, nous avons redit que tout cela est mauvais, que cette loi est un mensonge et que nous n’en voulons pas.

La mobilisation doit se réorienter et les AFC ont un rôle à jouer, notamment :

  • pour poursuivre localement le réveil des consciences par les liens qu’elles rendent possibles, par le cœur des familles pour faire reculer le relativisme, l’individualisme, la solitude que produisent les évolutions mal conduites de nos sociétés,
  • pour réclamer la reconnaissance de l’objection de conscience : pour les maires par exemple, comme cela avait d’ailleurs été évoqué par François Hollande lui-même, …

Lire la suite : Mariage : comment agir maintenant ?

Back Vous êtes ici : Société Agir Le mariage en débat Pour faire échec au projet du Gouvernement sur le mariage : tous à Paris le 24 mars !

Pour faire échec au projet du Gouvernement sur le mariage : tous à Paris le 24 mars !

Alors que l’actualité alimente d’autres préoccupations concernant la famille et son rôle dans la société, la mobilisation en vue de la manifestation du 24 mars entre dans une nouvelle phase déterminante car rien n’est joué !

 Pour vous préparer, le site www.lamanifpourtous.fr vous apportera outils, témoignages, informations pratiques… Le parcours vient d’ailleurs d’être révélé

Les AFC descendront dans la rue, avec La Manif Pour Tous, pour demander le retrait du projet de loi et pour ce seul objectif. Le but et les messages seront clairs pour montrer combien ce projet heurte les Français. La présence du plus grand nombre sur les Champs-Elysées est importante pour permettre au chef de l’Etat de constater en direct la « consistance » de la manifestation…

 Le 24 mars, nous manifesterons donc pour demander au président de la République de retirer ce projet de loi. Nous nous adresserons aussi aux sénateurs qui vont débattre du texte au début du mois d’avril.

Parallèlement à la préparation de la manifestation, les contacts avec eux doivent se multiplier. Beaucoup comprennent que ce mauvais projet de loi conduit tout droit à l’AMP et à la GPA. Nous devons les convaincre de rejeter l’article 1 du texte car il conditionne tout le reste. Nous devons aussi les persuader de ne pas attendre le vote final pour être présents et … constater que tout est perdu. Ils doivent être nombreux à bloquer le projet d’entrée de jeu.


Votre mobilisation est importante pour

- envoyer le courrier-type en personnalisant au mieux et en écrivant à tous les sénateurs du département,

- interpeler les élus locaux (maires et adjoints au maire) dont l’insatisfaction croît chaque jour.

Leur présence est aussi indispensable le 24 mars.

 Nous ne lâcherons rien !

Actualités des familles La Croix