Comment agir maintenant

La « rupture de civilisation » induite par la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe est « consommée », mais nous ne nous résignons pas !  En effet, jamais, rien, pas même une loi promulguée n’empêchera que seuls un homme et une femme peuvent être légitimement mariés.

A l’issue d’un processus politique inadmissible et violent, la manifestation du 26 mai a été un nouveau succès populaire. Ensemble, nous avons redit que tout cela est mauvais, que cette loi est un mensonge et que nous n’en voulons pas.

La mobilisation doit se réorienter et les AFC ont un rôle à jouer, notamment :

  • pour poursuivre localement le réveil des consciences par les liens qu’elles rendent possibles, par le cœur des familles pour faire reculer le relativisme, l’individualisme, la solitude que produisent les évolutions mal conduites de nos sociétés,
  • pour réclamer la reconnaissance de l’objection de conscience : pour les maires par exemple, comme cela avait d’ailleurs été évoqué par François Hollande lui-même, …

Lire la suite : Mariage : comment agir maintenant ?

Back Vous êtes ici : Société Agir Le mariage en débat

Le mariage en débat

Le débat, c’est dans la rue et c’est maintenant : les AFC à la rencontre de la population

Retour sur deux samedi de tractage devant les mairies.

De nombreuses AFC organisent chaque samedi une opération de tractage dans des endroits passagers, à commencer par les places des mairies, pour aller à la rencontre des Français, leur expliquer les conséquences concrètes du projet de loi ouvrant le mariage aux couples composés de personnes de même sexe et rencontrer les édiles pour solliciter un débat local.

Cette action est « mobilisante » : « Passée la crainte de se lancer, ne pas y aller seul, mais constituer des équipes de 2 ou 3 personnes pour aller à la rencontre de nos concitoyens. Pour se donner du courage, se limiter dans le temps : une heure trente environ. Rencontre riche,  mais dont on sort fatigué, ébranlé, car il a fallu écouter, répondre, argumenter en restant calmes, attentifs à ne pas blesser ».

Personne n’est vraiment indifférent : « Certaines personnes passent très vite, nous regardent à peine, d’autres acceptent d’entamer la discussion et nous découvrons au fur et à mesure de l’échange qu’ils sont opposés au projet de loi, et qu’ils sont rassurés par notre mobilisation, ou qu’ils sont favorables à ce projet, parce qu’ils sont directement concernés en raison de leur situation personnelle ». Si certains partisans admonestent les tracteurs, « les opposants  attendent  souvent que nous ayons annoncé la couleur pour se prononcer. Ils semblent craindre de ne pas être politiquement corrects ». D’autres s’affichent « pour la liberté de chaque individu, qui a le droit de vivre comme il l’entend » ce qui, malgré tout, semble moins acceptable à partir du moment où un enfant est concerné.

Au fond, rares sont ceux à être vraiment renseignés sur le projet de loi. A tous ceux-là, l’explication des « conséquences pour tous » de l’ouverture du mariage à quelques-uns est nécessaire : aussi bien en ce qui concerne le rôle du mariage qu’en matière de responsabilité de la société à l’égard des enfants.

Ces rencontres permettent de prendre la mesure de l’opinion et celle du travail qui reste à faire. Eclairer la consciences, montrer en quoi chacun est personnellement et concrètement concerné est une nécessité. Rejoignez les AFC les samedi 15 et 22 décembre !

Le « mariage pour tous » c’est l’adoption pour personne : échos de l’audition de l’Agence française de l’adoption à l’Assemblée nationale

Le jeudi 6 décembre, Béatrice Biondi, directrice générale de l'Agence française de l'adoption a été auditionnée dans le cadre des auditions publiques sur le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe.

De l'intervention des membres de l'AFA, il apparaît que, s'il est adopté, le projet de loi risque de rendre impossible l'adoption internationale : de nombreux pays refusent que « leurs » enfants soient adoptés par des couples composés de personnes de même sexe. N'y a-t-il pas là une injustice flagrante ?

C'est pour que les Français en prennent conscience que les AFC iront, chaque samedi de décembre, à la rencontre de la population. Ces échanges, partout en France, sont l'occasion d'expliciter les raisons de s'opposer à un projet de loi dont les auditions montrent clairement qu'il va modifier la vie de tous.

Les AFC se mobilisent : décembre 2012

En décembre, « le débat, c'est dans la rue ! »

les AFC seront présentes, avec ceux qui les rejoindront, tous les samedis à 11 heures, devant le plus grand nombre de mairies partout en France pour dialoguer avec la population et montrer en quoi la vie de chacun sera concrètement modifiée si le projet de loi du Gouvernement est adopté.

Verrières-le-Buisson (91)
Conférence

« Le mariage entre personnes de même sexe est-il juste ? Quelle place pour les enfants ? » par Thibaud Collin, le 12 décembre à 20h30, salle polyvalente du Colombier, Verrières-le-Buisson

Paris
Tractage le 15 décembre à 11h, place de l'hôtel de ville (4e)

Lyon
Conférence de Natalia Trouiller, journaliste, le vendredi 14 décembre à 20h30, à l'UDAF du Rhône

Joinville
Conférence de Pascale Morinière sur les conséquences du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe.

Jeudi 13 décembre 2012 à 20h45

Paroisse Saint Charles 5, rue de Paris à Joinville le Pont

Montauban
Tractage samedi 15 décembre, à 11h, devant la mairie

Castelsarrasin
Tractage le samedi 15 décembre, à 11h, devant la mairie

Moissac
Tractage le samedi 15 décembre, à 11h, devant la mairie

Aix-en-Provence
Conférence-débat « Couples, mariage, filiation : Quel fondement d'avenir? » avec Antoine Renard, Aldo Naouri pédopsychiatre et Christian Atias, le 14 décembre, à 20h30, Faculté de droit Amphi David, 3, avenue Robert-Schuman 13090 Aix-en-Provence

Calvados
Opérations de tractage "Mariage pour tous ? Quelles conséquences ?" le samedi matin 15 décembre. Pour nous aider, contactez Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Montrouge
Tractage devant la mairie le samedi 15 décembre à 11h

Sens
- Tractage devant la mairie de Sens à 11h00
Le samedi 15 décembre 2012
Le samedi 22 décembre 2012

Amiens
Tractage devant l’hôtel de Ville d'Amiens le 15 décembre à 11H

Organisation de cars pour la manifestation du 13 janvier à Paris: contact Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Conférence de Philippe Ariño le 17 janvier à 20h30 salle Dewailly: "La face cachée du mariage pour tous". Précédée d'une rencontre avec les associations LGBT d'Amiens et d'un dîner avec les étudiants de l’aumônerie.

Vienne

Tractage sur le marché le 15 décembre à 11h.

Nord

Tractage samedi 15 décembre 2012 à 11h à la Mairie d'Anzin.

Retrouvons-nous tous à Paris le dimanche 13 janvier 2013 pour la grande Manif pour Tous nationale. De nombreux bus partirons de plusieurs villes du Nord. Réservez dès maintenant vos places sur le site http://nord.manifpourtous.com ! 27 € la place adulte et 16 € pour les moins de 18 ans.

Nice

Table ronde autour du mariage, le 22 décembre de 10h à 12h.

Maison du sémianier - 29 boulevard Franck Pilatte à Nice

Antibes

Tractage devant la mairie le 15 décembre à 11h.

Vences

Tractage devant la mairie le 15 décembre à 11h.

Actualités des familles La Croix