Bannière mobilisation devant le sénat janvier 2020

Back Vous êtes ici : Société Questions de société Bioéthique/Ecologie de l'homme Non, l'état d'urgence ne permet pas tout !

Non, l'état d'urgence ne permet pas tout !

Communiqué de presse

[ Télécharger ]

Hier, jeudi 19 mars, le Sénat a adopté le projet de loi Urgence Covid-19 permettant l'instauration d'un état d'urgence sanitaire.

La sénatrice Laurence Rossignol, profitant de cette situation d'urgence, a déposé un amendement visant à permettre au Gouvernement d'allonger de deux semaines le délai légal d'accès à l'interruption volontaire de grossesse, pour le porter de 12 à 14 semaines, et à supprimer l'exigence d'une deuxième consultation pour les femmes mineures.

Cet amendement a heureusement été rejeté.

Les Associations Familiales Catholiques dénoncent ce procédé scandaleux qui, sous couvert d'une nécessaire adaptation à la crise sanitaire avérée, constitue en fait une avancée masquée de la culture de mort chère aux idéologues.

Les AFC rappellent avec force qu'au moment où le pays entier cherche à sauver des vies, il est indigne de vouloir faciliter l'avortement.

Amendement avortement

Crédit photo : Personnes photo créé par jcomp - fr.freepik.com

Actualités des familles La Croix