Bannière manif 19 janv site

Back Vous êtes ici : Société Questions de société Bioéthique/Ecologie de l'homme Levée de l’anonymat du don de gamète

Levée de l’anonymat du don de gamète

Selon le texte remanié, donner son sperme ou ses ovocytes vaudra donc consentement à donner son identité. "Le donneur est informé, avant le recueil du consentement, de la possibilité pour tout enfant conçu à partir de gamètes d'un tiers donneur, de demander à sa majorité d'accéder à certaines données non identifiantes relatives au donneur et à son identité", écrit le nouvel article du texte adopté en commission des Affaires sociales.

Par ailleurs, nous vous signalons d'autres évolutions positives du texte :
- Les sénateurs ont supprimé la possibilité de transférer un embryon après le décès du père.
- Les amendements tendant à instaurer la gestation pour autrui (les "mères porteuses"), ont été repoussés

Actualités des familles La Croix