Back Vous êtes ici : Société Questions de société Démographie et conditions de vie Logement et budget des ménages

Logement et budget des ménages

Premier poste de dépenses devant l'alimentation et les transports, le logement demeure l'une des principales préoccupations des familles.

Une étude récente de l'INSEE montre un accroissement global du poids des dépenses de logement sur les vingt dernières années. Le logement[1] représente 18% de la dépense totale annuelle d'un ménage en 2005, contre 17% en 1985.

L'évolution de ces dépenses est variable selon le statut d'occupation du logement : la hausse est marquée surtout pour les locataires (25% contre 19%), tandis que les propriétaires voient ce poste stagner pour les accédants (22% contre 21%), voire même baisser, pour ceux dégagés des crédits d'achats (10 % contre 13%)

L'augmentation des dépenses de logement touche essentiellement les ménages les plus modestes et les moins de 25 ans. Contrairement aux idées reçues, elle serait davantage liée à la dégradation du niveau de vie des locataires qu'à la hausse des prix de l'immobilier.

La contrainte budgétaire liée au logement pour les ménages les plus modestes s'est accrue fortement (à hauteur de 40%) entre 1985 et 2005, notamment chez les ouvriers et les employés.

L'accession à la propriété permet d'améliorer la situation : un tiers des ménages sont propriétaires aujourd'hui contre seulement un quart il y a vingt ans.

L'étude constate néanmoins un « effet générationnel » qui rend plus difficile l'accès à la propriété aujourd'hui. L'âge moyen des propriétaires a nettement augmenté entre 1985 et 2005 : il est passé de 60 à 64 ans, contre 43 ans en moyenne pour les locataires et accédants.

Il s'agit pour la plupart de couples retraités ou en fin de vie active disposant d'une certaine aisance financière.

Sujet familial par excellence, le logement reste encore une lourde charge pour le budget des familles et en particulier des jeunes ménages. Les AFC restent donc attentives à cette question et s'efforcent de proposer des solutions pour alléger le coût du logement pour les familles. ll y a là aussi un champ d'action pour la politique familiale.

[1] L’étude inclut l’ensemble des dépenses liées au logement à savoir les dépenses d’investissement immobilier, les charges d’occupation du logement (eau, énergie), les frais d’assurance et les impôts.

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix