Les AFC en vidéo

video famille des familles 751x431

Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Publicité Le secteur MEDIA aux AFC

Le secteur MEDIA aux AFC

Les AFC considèrent les médias comme un élément essentiel de la vie de la société. Elles œuvrent depuis longtemps pour mieux comprendre leur place et leur influence, notamment sur les jeunes générations.

Pour cela, elles cherchent à :

  • définir une politique de proposition ou de réaction en matière de médias et publicité,
  • représenter la CNAFC dans les instances où les médias sont en jeu,
  • informer les adhérents sur les nouvelles technologies.

Des bénévoles représentent les associations familiales catholiques auprès de :

  • APCP (Association de Préfiguration d'un Conseil de Presse) : la CNAFC y siège en tant que représentante de la société civile,
  • CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel)

La CNAFC participe également aux relations avec Orange autour du numérique et de la protection des enfants.

Les bénévoles y agissent par exemple pour la promotion d'un contrôle parental de qualité, la mise en œuvre de critères pour les contenus sur Internet, la régulation des jeux d'argent en ligne... Ces représentations permettent également de recueillir des informations précieuses pour répondre aux questions que nous posent nos adhérents.

Traitement des litiges
Dans un contexte où les enjeux éducatifs liés au développement d'Internet et des écrans se multiplient, des litiges arrivent régulièrement à la CNAFC. Les questions qui arrivent concernent la diffusion d'un film, d'une émission de télévision...
Aux confins des secteurs consommation et médias, la publicité a également fait l'objet de plusieurs interventions au cours de l'année 2014. Au-delà des conseils donnés à tel ou tel adhérent, la CNAFC est intervenue à plusieurs reprises auprès du Jury de Déontologie de la Publicité pour contester le non-respect par certaines publicités des règles de la profession.

Actions en justice
L'objectif de ces actions en justice est de créer de la jurisprudence et de rendre plus adapté l'environnement dans lequel les familles vivent.
La CNAFC a porté un « recours en excès de pouvoir » devant le Conseil d'Etat contre la lettre de Vincent Peillon aux recteurs en date du 4 janvier 2013. Le Conseil d'Etat a annulé la décision le 15 octobre 2014 et a décidé de « rendre illégale l'invitation du ministre à relayer la campagne "Ligne Azur". »

A lire également sur la question :

 

Coup de cœur

livre laetitia de calbiac

Actualités des familles La Croix