Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Elections

Elections

Elections législatives, tractez et écrivez à votre député

La campagne officielle est lancée. La mobilisation pour faire entendre la voix des familles n'en est que plus urgente. Deux actions s'offrent à vous :

- diffuser les propositions des AFC en contactant votre président d'AFC pour lui proposer votre aide pour les opérations de tractage qu'il organise. C'est une occasion concrète d'occuper le terrain et de donner de la visibilité aux AFC. Déjà 300 000 personnes ont eu entre leurs mains les propositions des AFC. Les échos sont très positifs.

- écrire aux candidats à la députation dans votre circonscription pour leur demander de se positionner sur les préoccupations des familles. Voici quelques lignes pour le faire et une adresse pour connaître la liste des candidats : http://elections.interieur.gouv.fr/LG2012/

Chaque contact comptera !

 


Madame/Monsieur,

A l'approche d'élections législatives déterminantes pour l'avenir de notre pays, je m'adresse à vous car vous êtes candidat au siège de député de la ...ème circonscription du (nom du département).

Jusqu'à présent, les préoccupations familiales n'ont pas occupé la place qu'elles méritent dans les débats. Les sujets concernés sont pourtant cruciaux : définition du mariage, rôle des parents comme premiers éducateurs de leurs enfants, écologie de l'homme et accueil des souffrants, des plus petits, reconnaissance du rôle de la famille dans la société et réponse aux inquiétudes des familles...

Aujourd'hui, appelé à choisir le député de ma circonscription, je vous écris à propos des choix cruciaux que vous aurez à faire si vous êtes élu. Nous sommes, en effet, soucieux de savoir :

- quels élus promouvront au mieux la famille durable fondée sur le mariage, union d'un homme et d'une femme ?

- quels élus favoriseront une vraie écologie de l'homme fondée sur des valeurs humaines permanentes ?

- quels élus auront à cœur de renforcer le rôle des pères et mères dans leurs responsabilités éducatives ?

- quels élus contribueront au mieux à lever les freins qui pèsent sur la vie de famille et l'accueil de la vie ?

La réponse à chacune de ces questions dessinera les contours de la société française pour de nombreuses années.

Compte tenu de l'importance et de la portée de ces sujets, il me semble particulièrement important, pour me prononcer au moment du vote, de savoir si le candidat choisi, aura le souci de conduire des débats de société et d'être suffisamment cohérents pour, au prétexte d'une majorité ponctuelle, ne pas décider d'orienter négativement la société pour les prochaines années.

Vous remerciant par avance de l'attention portée à ce courrier, nous vous prions de croire, Madame/Monsieur, en l'expression de ma considération.

 

Nouveau Gouvernement : une feuille de route très attendue

Communique de presse
La composition du Gouvernement de Jean-Marc Ayrault vient d'être rendue publique.

Les AFC relèvent la nomination d'un ministère délégué, auprès du ministère des Affaires sociales et de la Santé, en charge de la famille. Ce ministère a été confié à Dominique Bertinotti.

Cette annonce est conforme aux déclarations faites hier par le chef de l'Etat sur l'existence d'un tel portefeuille.

Formé à un mois des élections législatives, le nouveau Gouvernement va inscrire son action dans la perspective de cette échéance électorale. Pour les AFC, cette situation appelle à suivre avec beaucoup d'attention la façon dont le ministre délégué en charge de la famille et chacun des ministres concernés vont porter dans les débats à venir les préoccupations familiales qui, jusqu'à présent, n'y ont pas occupé la place qu'elles méritent compte tenu de la place centrale de la famille dans la société.

Pour cela, les AFC vont poursuivre leur mobilisation pour éclairer nos concitoyens - et en particulier ceux qui vont choisir les élus nationaux - sur les choix sociétaux cruciaux que ceux-ci auront à faire :
- quels élus promouvront au mieux la famille durable fondée sur le mariage, union d'un homme et d'une femme ?
- quels élus favoriseront une vraie écologie de l'homme fondée sur des valeurs humaines permanentes ?
- quels élus auront à cœur de renforcer le rôle des pères et mères dans leurs responsabilités éducatives ?
- quels élus contribueront au mieux à lever les freins qui pèsent sur la vie de famille et l'accueil de la vie ?


La réponse donnée à chacune de ces questions dessine les contours de la société française pour les prochaines années.

La politique familiale de demain sera-t-elle encore enviée par nos voisins européens ?

Paradoxe ? De nombreuses enquêtes montrent que les familles n'accueillent pas le nombre d'enfants qu'elles souhaiteraient, que l'environnement incertain leur fait envisager l'avenir avec inquiétude, que des jeunes renoncent à fonder une famille... Pourtant, les aspirations de nos contemporains à l'égard de la famille restent fortes, mais les inquiétudes sur la possibilité de les réaliser le sont aussi et ceci dépasse les seuls aspects matériels : conciliation vie familiale et vie professionnelle, coût du logement ou des études supérieures...

Si la politique familiale en France est saluée pour le rôle qu'elle est censée jouer dans le relatif dynamisme de la démographie française et examinée avec intérêt par nos voisins européens, elle est aussi l'objet de remises en cause, ou de tentatives, importantes (modification de la majoration des allocations familiales suivant l'âge, plafonnement de la majoration de retraite complémentaire pour les parents ayant élevé plus de trois enfants, réforme de la carte famille nombreuse en 2008, propositions visant à mettre les allocations familiales sous conditions de ressources...).

Par ailleurs, le contexte économique et les difficultés des finances publiques ont comme dommages collatéraux de rendre la lisibilité de la politique familiale fragile et complexe, et d'accentuer la confusion avec la politique sociale.

Comment favoriser la mise en œuvre d'un vrai choix personnel en matière familiale et éclairer les bienfaits de la « famille durable » pour la société ?

Les familles de demain pourront-elles remplir leurs missions pour le bien de la société (y compris dans ses aspects économiques) et celui de chacun de leurs membres ?

Sur ces bases, les AFC vont poursuivre avec détermination leur mobilisation pour faire entendre la voix des familles pendant la campagne en vue des élections législatives.

Le président élu contribuera-t-il au mieux à lever les freins qui pèsent sur la vie de famille et l'accueil de la vie ?

Prendre en compte la capacité contributive des familles, améliorer le cadre de vie des familles, pérenniser le financement de la politique familiale et conforter sa légitimité, améliorer la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle pour créer les conditions d'un vrai libre-choix des familles...

Retrouvez dès maintenant en détails toutes nos propositions pour favoriser une politique familiale qui favorise la mise en œuvre d'un vrai choix personnel en matière familiale et éclairer les bienfaits de la « famille durable » pour la société.

Coup de cœur

Film Dessin animé Le voyage du Pèlerin

Actualités des familles La Croix