Back Vous êtes ici : Société Agir La bioéthique en question Le Conseil d’Etat se prononce en faveur de l’autorisation des recherches sur l’embryon humain

Le Conseil d’Etat se prononce en faveur de l’autorisation des recherches sur l’embryon humain

Tout en rappelant que la recherche sur l'embryon humain « soulève des oppositions éthiques car elle porte atteinte non à une chose, mais à une personnes humaine potentielle, qui ne saurait donner lieu à l'instrumentalisation », le Conseil d'Etat préconise un régime permanent d'autorisation encadré de cette recherche au lieu du régime actuel d'interdiction avec des dérogations pour une durée de cinq ans.
Ce nouveau régime devrait être soumis à des conditions strictes : les recherches doivent être « susceptibles de permettre des progrès thérapeutiques majeurs », il doit y avoir « l'impossibilité, en l'état des connaissances scientifiques, de mener une recherche identique à l'aide d'autre cellules que des cellules souches embryonnaires humaines », la pertinence des recherches devrait être préalablement établie, elles doivent respecter les principes éthiques et enfin ces recherches ne pourraient être effectuées que sur les embryons surnuméraires ne faisant plus l'objet d'un projet parental.

Groupe Facebook des AFC

groupe facebook esprit de famille

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix