Back Vous êtes ici : Vie pratique Association de consommateurs Fiches pratiques

Fiches consommation

L’activité « Consommation » est importante pour les AFC, car les familles ne peuvent s’épanouir sur le plan spirituel que si les conditions économiques dans lesquelles elles se trouvent sont satisfaisantes. Il s’agit aussi pour nous d’une fonction d’entraide envers les plus démunis. Enfin, il est important de prévenir en formant les consommateurs, et notamment les jeunes, pour qu’ils puissent prendre conscience de leur rôle futur de responsables de famille.

Nous savons que ceci demande d’abord du bon sens, mais aussi quelques connaissances pour éviter des erreurs. C’est pourquoi le groupe « consommation » de la CNAFC a décidé de diffuser des fiches donnant les informations élémentaires sur chaque sujet traité. Le groupe « consommation » de la CNAFC produit aussi des études très fouillées sur certains sujets, que nous mettrons à votre disposition en format PDF.

Quelques conseils avant de partir « aux champignons en famille »

Les conditions météorologiques de la fin septembre plus fraîches et humides ont favorisé la pousse des champignons. Selon une alerte de l’Agence nationale de la sécurité des aliments (Anses), 181 cas d’intoxications ont été enregistrés les deux dernières semaines de septembre.

L’Agence nationale de sécurité des aliments (Anses) et la Direction générale de la santé (DGS) vous recommandent de :
• Ne ramassez que les champignons que vous connaissez avec certitude. Au moindre doute : abstenez-vous ;
• Si vous n'êtes pas sûrs de vous à 100%, demandez l'avis d'un spécialiste (pharmacien par exemple) ;
• Ramassez la totalité du champignon, pied et chapeau, pour mieux le reconnaître ;
• Évitez les bords de route, les aires industrielles, les décharges et tout site pollué : les champignons concentrent les polluants ;
• Déposez les champignons dans une caisse ou un carton, mais jamais dans un sac plastique qui accélère le pourrissement ;
• Séparez les champignons récoltés par espèce. Un champignon vénéneux peut en contaminer un autre ;
• Lavez-vous soigneusement les mains après la récolte ;
• Conservez les champignons au réfrigérateur et consommez-les dans les deux jours maximum ;
• Ne consommez jamais les champignons crus ;
• Ne jamais proposer de champignons cueillis à de jeunes enfants

Un réflexe utile : photographiez votre cueillette avant cuisson !
La photo sera utile au pharmacien ou au médecin du centre antipoison en cas d’intoxication, pour décider du traitement adéquat.

En cas d’apparition d’un ou plusieurs des symptômes notamment diarrhées, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue, etc.) à la suite d’une consommation de champignons de cueillette : appelez immédiatement le 15 ou le centre antipoison de votre région, et précisez que vous avez consommé des champignons.

Les symptômes peuvent apparaître le plus fréquemment dans les 12 heures après la consommation, mais dans certains cas, l’intoxication peut apparaître plus tard
Il est utile de noter les heures du ou des derniers repas, l’heure de survenue des premiers signes et de conserver les restes de la cueillette pour identification.
Voir tous les conseils de l’ANSES

Acheter sur un site étranger ?

Fotolia 108991169 XSPourquoi cette fiche

Grace à internet, il est possible à chacun de faire jouer la concurrence internationale et d’acheter dans le monde entier des produits divers. Mais la chose n'est pas sans risque. Nous constatons que trop de consommateurs se basent encore seulement sur le fait que le site apparaisse en français. La grande majorité des difficultés provient d'une absence de rigueur dans la visite du site.

Cette fiche a donc pour objet de rappeler les principes généraux à respecter. Elle vous invite également à consulter le communiqué de presse du CEC France de Kehl au sujet des achats de Noël, en notant que ces recommandations sont valables pour tout autre achat transfrontalier.

Un principe de base essentiel

Lire attentivement l’ensemble du site, y compris certains détails avant de passer commande.

Lire notamment les Conditions générales de Vente (CGV), ou les Conditions Générales d'Utilisation (CGU)*1. On y trouve généralement l'adresse postale du site, là ou dans une autre partie du site, les tarifs, ainsi que les informations indispensables en cas difficulté*2. Dans un pays de l'UE, les Codes locaux s'appliquent, mais ils intègrent les Directives et Règlements européens, décidées en commun par la Commission, le Conseil des États et le Parlement européen*3 ; en revanche, hors de l'UE, c'est le droit du pays qui s'applique sans aucun lien avec le droit européen.

Toutefois, même dans l'UE, les organisations judiciaires et les Codes de procédure diffèrent ; joint à l'utilisation de langues différentes, régler une affaire devient rapidement difficile.

Nous conseillons de faire des saisies d'écran des pages importantes, car souvent les CGV et les informations varient (règles, adresses, tarifs, etc.) et ce sont celles du jour de la commande qui s'appliquent. Toutefois, il existe parfois des possibilités de décisions "commerciales".

Pour résoudre un problème, s'adresser à des spécialistes.

D’une façon générale, il est possible d'avoir gain de cause en cas de litige, seulement si les CGV, les CGU, ou encore les indications clairement affichées sur le site, n'ont pas été respectées par le vendeur ; ceci même si des "solutions commerciales" peuvent être proposées pas le vendeur.

Pour recevoir une aide efficace, il est utile d'être adhérent d'une antenne locale d'association de consommateurs agréée nationalement :
Sur notre site : http://www.afc-france.org/consommation/association-de-consommateurs/antennes-locales
Sur le site de l’INC : http://www.conso.net/content/trouvez-lassociation-de-consommateurs-la-plus-proche-de-chez-vous

Celle-ci vous aidera à analyser l'affaire et à constituer un dossier complet.

Dans la plupart des cas, elle vous aidera à transmettre celui-ci au CEC France, installé à KEHL avec le CEC Europe. Celui-ci transmettra après étude le dossier au CEC du pays du vendeur, ou à une association de défense des consommateurs locale.

Le CEC France peut être saisi directement par le consommateur. Toutefois, une association française peut apporter un "plus" dans l'établissement du dossier, après un examen complet de l'affaire.

 

Un texte de conseils du CEC France

Le CEC France a rédigé une fiche de conseils pratiques à l'occasion des achats de Noël. Ces conseils s'appliquent d'abord à l'Espace Européen. Toutefois, certains peuvent être appliqués au marché mondial, ainsi qu'aux achats sur des sites français.

Vous pouvez la consulter sur le lien suivant : http://www.afc-france.org/attachments/article/2778/CEC.Achats%20de%20Noel%20sur%20Internet.pdf

Bonnes Fêtes de fin d'année !


1 La majorité des difficultés qui nous sont soumises, existent la plupart du temps parce que l’acheteur n'a pas lu toutes ces informations ou parce qu’il n'en a pas tenu compte.
2 Si elles n'y sont pas, nous vous conseillons de ne pas faire d’achat.
3 Par exemple, le délai de rétractation est de 14 jours dans toute l'UE.

Trampoline à la maison : un jeu dangereux

stockvault trampolineLes trampolines sont devenu de plus en plus populaires ces dernières années, mais avec leur nombre croissant dans les jardins, on constate une augmentation du nombre d'accidents dus à leur utilisation.

Les trampolines sont « dangereux » pour les enfants. Les enfants de moins de 6 ans sont particulièrement vulnérables. 75% des blessures arrivent lorsque plusieurs personnes sautent sur le trampoline en même temps, tandis que les tentatives ratées de saut périlleux ou de salto provoquent des blessures cervicales qui peuvent avoir des conséquences très graves.

Conseil de sécurité :

Utilisez uniquement un trampoline doté d’un filet de protection et installez-le sur un sol plat et mou amortissant.
Le trampoline ne doit être utilisé que par un enfant à la fois.

En savoir plus sur la fiche de la CSC.

Actualités des familles La Croix