Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Autres actualités conso

Consommation

Garantie légale, garantie commerciale : quels sont mes recours ?

electroménager assuranceNotre lave-vaisselle familial tombe en panne subitement, il manque une pièce du meuble livré en kit pour la chambre de notre fils, le carrelage de notre salle de bain installé par une entreprise désignée par le vendeur révèle des défauts… Quels sont les recours à notre disposition ?

Il en existe de deux sortes :

  • Les garanties légales : elle oblige le vendeur professionnel à vendre au consommateur un bien conforme au contrat et le rend responsable si ce n’est pas le cas.
  • Les garanties commerciales : elles relèvent de la liberté contractuelle entre professionnel et consommateur et peuvent également être appelées selon les cas : extension de garantie, garantie constructeur, garantie fabricant, etc.

Que ce soit en magasin ou sur internet, les vendeurs professionnels doivent vous informer, avant l’achat, via un support écrit, de l’existence, et des modalités de mise en œuvre des garanties légales et, si elles sont proposées, des garanties commerciales.

Le fait pour un commerçant de mentionner (y compris pour des produits en soldes) « aucun échange ni remboursement » n’a pas d’effet sur les garanties légales.

En savoir plus sur le site du Ministère

Le nouveau billet de 50 € dans votre porte-monnaie familial

50euros 2017La Banque de France vient de dévoiler le nouveau billet de 50 euros qui entrera en circulation le 4 avril prochain. La nouvelle coupure fait partie de la série "Europe" créée en 2013.

Deux des signes de sécurité utilisés comportent un portrait de la princesse Europe, personnage de la mythologie grecque qui a donné son nom au continent.
Le billet de 50 € est le plus largement utilisé de la zone euro : il représente environ 45 % du total de billets en circulation selon la Banque Centrale Européenne, soit plus de 8 milliards de coupures.

En savoir plus sur le site service public

Tout savoir sur le mandat de mobilité bancaire

cheque de banqueDepuis le 6 février 2017, vous pouvez changer de banque gratuitement, facilement et rapidement.

Alors que les français ne sont que 4,3 % à changer de banque chaque année contre 10 % des européens, le mandat de mobilité bancaire, instauré par la loi Macron, devrait faciliter ce changement mais pour le compte courant uniquement.

La nouvelle banque s’occupe de tout

Le mandat de mobilité bancaire permet de dispenser le client de prévenir tous les organismes réglés par un prélèvement et ceux qui effectuent un virement sur le compte.
Le changement de domiciliation bancaire se fait au maximum en 22 jours ouvrés à partir de la récupération par la nouvelle banque du mandat de mobilité signé : 12 jours maximum côté banques + 10 jours maximum côté émetteurs.

Comment ça fonctionne ?

  1. Le client ouvre un compte dans la banque de son choix et signe un mandat de mobilité.
  2. La nouvelle banque demande les informations bancaires du client à sa banque actuelle.
    Délai : 2 jours
  3. L’ancienne banque fournit les informations demandées à la nouvelle banque.
    Délai : 5 jours
  4. Validation
    La nouvelle banque s’occupe de la demande de changement de domiciliation et elle informe les émetteurs de prélèvements et/ou de virements récurrents (électricité, téléphonie, Trésor public…).
    Le client est averti dès que la mise en place est effective.
    Délai : 15 jours

Epargne et crédits ne sont pas concernés
Les placements ne sont pas concernés, livrets bancaires et plans d’épargne. Les crédits ne sont pas concernés non plus : il faudra conserver un compte auprès de la banque prêteuse pour les échéances de remboursement.

Comparez les tarifs avant de changer
Il existe de vraies différences de tarifs entre banques.
Pour comparer les tarifs de votre banque avec ceux d'une autre banque de votre département mais aussi pour connaître l'évolution de ces tarifs, retrouvez en ligne le comparateur gratuit du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) : http://www.tarifs-bancaires.gouv.fr/

Actualités des familles La Croix